Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de hugo,

Les câlins, un remède "essentiel" pour lutter contre le stress,sante,couples,stress

26 Juin 2015, 15:14pm

Publié par hugo

Alerte résultats examens
M'alerter dès que les résultats seront publiés !
Actualités / Santé / Psycho - Bien-être
Les câlins, un remède "essentiel" pour lutter contre le stress



Les tracas du quotidien sont nombreux. La solution pourrait bien être la câlinothérapie. La psychologue clinicienne diplômée en neuropsychologie et en neurosciences revient sur la question.




(FRANCE 3)
Francetv info
Mis à jour le 25/06/2015 | 07:41 , publié le 25/06/2015 | 00:30
Et si le câlin était le remède miracle de l'homme et la femme moderne ? "En tout cas, c'est un remède", assure Céline Rivière. "Jusqu'à présent, on en parlait, c'était plutôt léger, et aujourd'hui on se rend compte, avec toutes les études qui ont été faites, à quel point c'est essentiel, et à quel point ça peut sauver", explique l'invitée du Soir 3, auteure du livre "La Câlinothérapie", une prescription pour le bonheur.


Revenir au câlin de "la maman"
"On s'en rend compte par exemple dans les services de prématurés où on a des gens qui nous incitent à faire des câlins car on sait que les prématurés s'en sortent beaucoup mieux quand ils sont câlinés", affirme la psychologue clinicienne diplômée en neuropsychologie.


Il s'agit de revenir au câlin originel, "celui de la maman, celui qui nous permet d'être en sécurité, nous fait revivre des moments chaleureux", selon Céline Rivière, pour qui "on s'aperçoit à quel point on en a besoin quand on est dans des moments de stress, de tensions".


Le JT


Grand Soir 3 du mercredi 24 juin 2015
L'INTÉGRALE
Les autres sujets du JT

http://www.francetvinfo.fr/sante/psycho-bien-etre/les-calins-un-remede-essentiel-pour-lutter-contre-le-stress_968219.html

L’appauvrissement des mères après une séparation n’est pas simulé !,economie,salaire,

26 Juin 2015, 15:08pm

Publié par hugo

L’appauvrissement des mères après une séparation n’est pas simulé !
Le Monde.fr | 25.06.2015 à 12h11


Abonnez-vous
à partir de 1 € Réagir ClasserPartager facebook twitter google + linkedin pinterest
image: http://s2.lemde.fr/image/2015/06/25/534x0/4661767_6_cc77_2015-04-27-34c2634-ill-3441955-bbd3-colo_b38a78daf303917708d9a2f8787c5ce1.jpg


« En France, les femmes en couple gagnent aujourd’hui 42 % de moins en moyenne que leur conjoint (INSEE)... , en grande partie parce qu'elles consentent d’importants sacrifices professionnels pour s’occuper des enfants », selon les membres du Collectif Onze
Collectif


Suite à une séparation, les parents qui n’ont pas la garde de leurs enfants s’appauvriraient-ils davantage que les parents gardiens ? C’est ce que montrerait une étude réalisée par Pierre-Yves Cusset et Mahdi Ben Jelloul, publiée le 18 juin, et dont de nombreux médias ont repris les conclusions sans en interroger la validité. Or, ce constat pour le moins surprenant va à l’encontre de tous les résultats statistiques sur l’évolution des ressources des parents suite à une séparation : sans exception, ils montrent un appauvrissement bien plus fort des parents gardiens (qui sont la plupart du temps les mères). Le contraire serait étonnant pour celles et ceux qui ont en tête les données sur la pauvreté des familles monoparentales, composées à 85 % d’une mère et de ses enfants. En revanche, il réjouit les associations de pères, qui se sentent légitimées dans leur croisade contre une justice qui servirait avant tout l’intérêt des « bonnes femmes ».


Malgré ses atours de scientificité (à grand renfort de chiffres) et son apparence de sérieux (elle provient du Commissariat général à la stratégie et à la prospective - France stratégie -, organisme rattaché au Premier ministre qui fait des recommandations au gouvernement), le constat présenté à partir de cette étude est donc faux. Il ne repose en effet sur aucune enquête empirique, sur aucun recueil de données réelles. À partir de situations fictives, il propose une simple simulation fiscale (comme on peut estimer le niveau de ses impôts sur internet).


Le « coût » d’un enfant


« Il a fallu émettre un certain nombre d’hypothèses, nécessairement discutables », reconnaissent d’ailleurs les auteurs de l’étude. Effectivement, la simulation suppose que les juges respectent le barème des pensions alimentaires défini par le ministère de la Justice, alors qu’en réalité, concèdent les auteurs, « le montant fixé par le juge est en moyenne légèrement inférieur à celui qui découlerait du barème ». Il part également du principe que les pensions alimentaires sont effectivement versées. Cela est pourtant loin d’être toujours le cas : selon une étude publiée en février 2015 par l’Institut national de la statistique et des études (INSEE) et l’Institut national d’études démographiques (INED), aucune pension n’est déclarée à l’issue d’un divorce sur deux, laissant entrevoir un taux de non-paiement significatif - considérant que la Justice fixe une pension alimentaire dans deux divorces sur trois, d’après les chiffres publiés par ce ministère en janvier 2015.


En outre, les auteurs choisissent d’ignorer plusieurs impôts et sources de revenu (du capital notamment). Mais surtout, la simulation est centrée autour d’une hypothèse totalement arbitraire sur ce que serait le « coût » d’un enfant pour le parent gardien et le parent non-gardien : les auteurs reconnaissent l’emprunter à une étude portant sur… les séparations en Australie au début des années 2000. Changez un dixième, ou même un centième des coefficients utilisés dans leur modèle sur la foi de cette étude, et le modèle vous dit tout autre chose…


Que nous montrent les statistiques réelles sur les vrais couples qui se séparent effectivement dans la France contemporaine ? D’abord que les femmes s’appauvrissent nettement plus que les hommes après une séparation. L’étude déjà évoquée de l’INSEE et de l’INED montre que le niveau de vie des femmes ayant divorcé en 2009 a baissé en moyenne de 20 % un an après la séparation, contre 3 % pour les hommes (et 35 % d’entre eux se sont mêmes enrichis !). Ces données-là ne sont pas simulées mais bien réelles : ce sont celles récoltées par le fisc (déclaration sur les revenus et taxe d’habitation).


Sacrifices de la femme


Les enquêtes statistiques montrent également que l’appauvrissement relatif des femmes à cause de la prise en charge des enfants est un phénomène qui commence avant la séparation… En France, les femmes en couple gagnent aujourd’hui 42 % de moins en moyenne que leur conjoint (INSEE). Pourquoi ? En grande partie parce que les femmes, pendant leur vie conjugale et après, consentent d’importants sacrifices professionnels pour s’occuper des enfants : temps partiel, impossibilité de faire des heures supplémentaires, interruptions d’activité, « choix » de carrières et de postes moins chronophage, etc.


Ces sacrifices continuent après la séparation lorsque les mères ont la garde des enfants. C’est pourquoi la notion restrictive de « coût de l’enfant » mobilisée par Cusset et Ben Jelloul a fait l’objet de critiques qu’ils ne prennent pourtant pas en compte. Citant la même étude australienne, l’économiste Alain Jacquot remarque ainsi que « si on prenait aussi en compte le manque à gagner pour le parent gardien contraint de réduire son activité professionnelle pour assurer la garde, la pension alimentaire ''équitable'' deviendrait plus élevée ».


Et l’appauvrissement des mères serait sans doute plus marqué encore s’il était mesuré plusieurs années après la séparation, quand se soldent les comptes de l’ensemble de la carrière et des droits à la retraite. Mais ce coût d’opportunité de la prise en charge du travail parental n’est jamais comptabilisé, ni avant, ni après la rupture. Et si France Stratégie tentait plutôt de mesurer ce phénomène, pour l’intégrer dans le calcul des pensions alimentaires et des prestations compensatoires ?


Signataires :
Céline Bessière est maîtresse de conférences, Université Paris-Dauphine, Institut de recherche interdisciplinaire en sciences sociales (IRISSO)
Benoit Coquard, doctorant, Université de Poitiers, GRESCO
Sibylle Gollac est chargée de recherches, Centre national de la recherche scientifique (CNRS), Cultures et sociétés urbaines (CSU), Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris (CRESPPA)
Aurélie Fillod-Chabaud est attachée d’enseignement et de recherche, Université de Bourgogne, Institut de recherche sur l’éducation (IREDU)
Wilfried Lignier est chargé de recherche, CNRS, Centre de sociologie européenne (CSE)
Muriel Mille est postdoctorante, CNRS, Centre Maurice Halbwachs (CMH)
Julie Minoc est doctorante, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ), Printemps
Sabrina Nouiri-Mangold est doctorante, Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS), CMH
Hélène Steinmetz est maîtresse de conférences, Université du Havre, Identité et différenciation des espaces, de l’environnement et des sociétés (IDEES)


Tous membres du Collectif Onze, qui rassemble des sociologues travaillant depuis 2008 sur le traitement judiciaire des séparations conjugales. Ce collectif a publié l’ouvrage Au tribunal des couples. Enquête sur des affaires familiales, Odile Jacob, novembre 2013.


Abonnez-vous
à partir de 1 € Réagir ClasserPartager facebook twitter google + linkedin pinterest
Idées
L’informatique et le numérique pour tous ?
Les critiques de l’héritage Corbusier sont mal informées
Résoudre la tragédie grecque demande plus qu’une transfusion d’euros
Édition abonnés Contenu exclusif
Et si on ouvrait les frontières ?
Figures libres. Eloge inconsidéré des cigognes
Profession : conspirateur
Abonnez-vous à partir de 1 €

Ailleurs sur le webContenus sponsorisés par Outbrain
image: http://images.outbrain.com/imageserver/v2/s/MdxC/n/10qhgF/abc/zzYbr/10qhgF-15PW-259x130.jpg


CADREMPLOI
Choquant : une offre d'emploi très raciste !
image: http://images.outbrain.com/imageserver/v2/s/BZHA/n/16fW5U/abc/13uMjJ/16fW5U-15PW-259x130.jpg


750G POUR BRITA
L'eau filtrée en cuisine fait-elle la différence?

Sur les sites du groupe le Monde
Grève des taxis: Courtney Love demande aux USA d'interdire les voyages en France - LE HUFFINGTON POST
Sophie Davant travaille le deuil de Jean-Pierre Coffe - TÉLÉRAMA.FR
Les 10 formules à éviter quand vous terminez un e-mail - L'OBS
Plusieurs morts lors d'un attentat dans un hôtel à Sousse - COURRIER INTERNATIONAL
Contenus Sponsorisés par Outbrain


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/06/25/l-appauvrissement-des-meres-apres-une-separation-n-est-pas-simule_4661769_3232.html#DOSi8yGVOfEBOeKX.99

La qualité des relations sexuelles offre plus de bonheur que la quantité,couples,amours,sexes,

26 Juin 2015, 14:51pm

Publié par hugo

Santé - Beauté
SANTÉ - BEAUTÉ 26/06/15 - 12H14
La qualité des relations sexuelles offre plus de bonheur que la quantité


Lu 425 fois
La majorité de ceux à qui on avait demandé de doubler le nombre de leurs relations se plaignait même d'une baisse de l'énergie et de l'enthousiasme ainsi que d'une moins bonne qualité des rapports. - Yuri/istock.com
La majorité de ceux à qui on avait demandé de doubler le nombre de leurs relations se plaignait même d'une baisse de l'énergie et de l'enthousiasme ainsi que d'une moins bonne qualité des rapports. - Yuri/istock.com


(Relaxnews) - Des chercheurs de l’université de Carnegie Mellon à Pittsburgh (États-Unis) ont demandé à des couples de doubler la fréquence de leurs relations sexuelles. Les résultats montrent que cela ne les rend pas plus heureux, à la grande surprise des scientifiques


Avoir des relations sexuelles fréquentes, production d'endorphines oblige, rend plus heureux et permet d'être en meilleure santé. Ce lien de cause à effet est établi depuis longtemps par de nombreuses recherches. Récemment, les participantes d'une étude représentative de 1000 femmes ont classé le sexe en première position des activités qui les rendaient le plus heureux. En 2004, une autre enquête, comparant revenus et sexe et rassemblant 16.000 adultes américains, a démontré que l'augmentation des relations sexuelles, d'une fois par mois à une fois par semaine, augmentait le bonheur de manière proportionnelle à l'ajout de 50.000$ (environ 45.000€) sur le compte en banque.


Mais, une nouvelle étude, publiée dans le Journal of Economic Behavior and Organisation, nuance ces conclusions. Elle révèle que dans certaines conditions, l'accroissement des rapports sexuels n'engendre pas cette augmentation de bien-être escomptée.


Pour arriver à cette conclusion, des chercheurs de l'université Carnegie Mellon de Pittsburgh ont recruté 64 couples, tous hétérosexuels et mariés. Un questionnaire leur a permis de déterminer leur fréquence de relations sexuelles et de quelle manière cela favorisait leur bien-être, agissait sur leur humeur ou modifiait leur niveau d'énergie. Puis, ils ont scindé le groupe en deux, les participants du premier devant garder la même fréquence de rapports tandis que ceux du deuxième étaient amenés à les multiplier par deux, pendant 90 jours. Une fois l'expérience finie, les couples ont été soumis à un autre questionnaire.


Doubler ses rapports ne rend pas plus heureux


À la grande surprise des scientifiques, la grande majorité de ceux à qui on avait demandé de doubler le nombre de leurs relations ne s'estimait pas plus heureuse et se plaignait même d'une baisse de l'énergie et de l'enthousiasme ainsi que d'une moins bonne qualité des rapports.


"Bien que surprenants, ces résultats trouvent une explication logique, précise George Loewenstein, professeur d'économie et de psychologie à Carnegie Mellon et responsable de l'étude. Il semble que si les rapports sexuels sont commandés, non guidés par la seule envie, ces derniers sont ressentis comme beaucoup moins agréables et l'humeur en pâtit".


En conclusion, le scientifique précise : "Pour être heureux, il est plus important de se concentrer sur la qualité plutôt que sur la quantité des rapports. Les études qui mettent en relation fréquence des actes sexuels et bonheur oublient souvent d'intégrer ce paramètre essentiel".


Comment combattre le vieillissement de la peau ?






Comment combattre le vieillissement de la peau ?


Une recette pour sublimer vos apéros !


Tuto make up : comment se faire un joli teint rapido ?


Auto massage Visage


Sports Loisirs : DIY : fabriquer une couronne de fleur


Sports Loisirs : Maquillage d'effets spéciaux : visage tuméfié


Beauté mode : Coiffure avec un headband


Sports Loisirs : Faire une cicactrice en maquillage d'effets spécia


Sports Loisirs : Maquillage de vieillissement naturel du visage


Beauté mode : 10 façons de porter le foulard


Sports Loisirs : Bracelet dream en rainbow loom


Sports Loisirs : Panda en élastiques rainbow loom


Sports Loisirs : Bracelet hibiscus en élastiques rainbow loom


Sports Loisirs : Tuto : bracelet cordon de perles en rainbow loom


On a testé le Hairchalk


A LIRE AUSSI
Trente nouvelles enseignes vont s’installer à Barjouville
Trente nouvelles enseignes vont s’installer à Barjouville (L'Echo Républicain)
Une auto-école associative voit le jour dans le département (Le Berry)
Un cadavre découvert lors d'une perquisition rue d'Auron (Le Berry)
Un homme s'est défenestré lundi soir (Le Berry)
Les collégiens passent le brevet... et vous, vous l'auriez ? [quiz] (Le Berry)
Recommandé par


Tous les articles

http://www.leberry.fr/france-monde/actualites/societe/sante-beaute/2015/06/26/la-qualite-des-relations-sexuelles-offre-plus-de-bonheur-que-la-quantite_11498310.html

JOURNÉE HISTORIQUE: LA PRÉCARITÉ SOCIALE RECONNUE COMME DISCRIMINATION PAR LE SÉNAT,discrimination,racisme,emploi,

25 Juin 2015, 15:14pm

Publié par hugo

Accueil >Actualités>Journée historique: la précarité sociale reconnue comme discrimination par le Sénat
PUBLIÉ LE 19 JUIN 2015
JOURNÉE HISTORIQUE: LA PRÉCARITÉ SOCIALE RECONNUE COMME DISCRIMINATION PAR LE SÉNAT




Ce jeudi 18 juin, le sénateur socialiste Yannick Vaugrenard présentait au Sénat, en première lecture, une proposition de loi reconnaissant la « vulnérabilité résultant de la situation économique ». Il a ouvSénateur Vaugrenardert la séance en soulignant que « les personnes en situation de pauvreté et de précarité sont d’abord et avant tout des victimes. Des victimes, qui subissent une double peine puisqu’à la pauvreté s’ajoute la discrimination dans tous les domaines : santé, logement, emploi, formation, justice, éducation, vie familiale, exercice de la citoyenneté et relations avec les services publics. »


ATD Quart Monde, qui porte depuis 2009 un plaidoyer en faveur de l’ajout à la loi sur la discrimination du critère de précarité sociale, se félicite qu’aucun des groupes parlementaires ne se soit élevé contre ce vote.
En six années, le soutien de la HALDE, mais aussi de Dominique Baudis, alors Défenseur des Droits, de la CNCDH, et celui de plus de quarante associations et syndicats ont émaillé le chemin de ce vote historique.


Une seconde étape en perspective : l’Assemblée Nationale.


A la sortie de l’hémicycle, la délégation réunissant le président ainsi que des membres de l’association a retrouvé le sénateur Vaugrenard, qui a porté la proposition de loi. « Des jours comme ça, ça n’arrive qu’une fois dans une vie », souligne Colette Théron, militante du Quart Monde.


Micheline et Colette, militantes du Quart Monde


Il s’agit là d’une première victoire, qui ouvre la voie au vote de l’Assemblée Nationale.
Philippe Bas, Les Républicains, président de la Commission des lois, a voté ce texte alors que son groupe s’abstenait car « tout ce qui apportera plus de considération à nos concitoyens en situation de précarité, indépendamment de la lutte matérielle contre la pauvreté -qui relève d’un impératif politique- va dans le bon sens. »


Micheline et Colette, militantes du Quart Monde


L’ensemble des acteurs -politiques, associatifs, citoyens- qui ont œuvré à cette avancée législative restent déterminés quant au chemin qu’il reste à parcourir pour, d’une part, que la loi passe à l’Assemblée Nationale mais également que les mentalités évoluent.


La délagation ATDQM prend la pose dans l'escalier d'honneur du Sénat


TAGS : DISCRIMINATION
RESTONS EN CONTACT
Inscrivez-vous à «Feuille de route numérique» notre newsletter. Nous vous enverrons tous les mois l'éditorial et notre sélection d'articles.

https://www.atd-quartmonde.fr/journee-historique-la-precarite-sociale-reconnue-comme-discrimination-par-le-senat/

Les femmes et les médias,femmes,

25 Juin 2015, 15:12pm

Publié par hugo

MaisonAu point
Les femmes et les médias
Bannière photo pour les médias
SUJET BREF DANS LES MOTS DE ... COUPS DE COEUR DES RESSOURCES


Répondez à notre quiz!
Vous pouvez aller à un film, allumer le téléviseur, syntonisez la radio, tourner les pages d'un magazine, ou surfer en ligne. Quel que soit votre choix de médias, vous auriez une bonne chance de rencontrer les stéréotypes qui perpétuent la discrimination entre les sexes.


Les femmes dans tous les types de médias ont tendance à être mince et sexualisée. Ils parlent moins que les hommes. Ils ont moins opinions. Et ils sont beaucoup moins susceptibles, dans l'industrie du divertissement, de jouer un rôle en tant que leaders ou professionnels, ou même que les femmes qui travaillent pour gagner leur vie.
Recherche couvrant plus de 100 pays a révélé que 46 pour cent des reportages, sur papier et sur ​​la radio et la télévision, respecter les stéréotypes de genre. Seulement 6 pour cent culminant égalité entre les sexes. Dans les coulisses, les hommes occupent encore 73 pour cent des postes de gestion des médias de haut niveau, selon une autre étude globale couvrant 522 organisations nouvelles de médias. Alors que les femmes représentent la moitié de la population mondiale, moins d'un tiers de tous les personnages parlant dans le film sont des femmes. Cyberviolence a étendu ce harcèlement criminel des femmes et des filles dans le monde en ligne.


Il ya vingt ans, 189 États membres des Nations Unies a reconnu le rôle central des médias dans décalant les stéréotypes de genre qui influencent la façon dont nous pensons et agissons. Ils ont fait les femmes et les médias l'un des 12 domaines critiques de la Plate-forme d'action de Beijing , et a appelé les médias du monde entier à faire une beaucoup plus grande contribution à l'avancement des femmes.


World Press Freedom JOUR


Journée mondiale de la liberté de la presse
A propos de la Journée
Ordre du jour
Ils ont convenu que le nombre de femmes dans les médias doit augmenter, y compris dans la prise de décision. Plus doit être fait pour présenter les femmes comme des leaders et des modèles, et d'abandonner les stéréotypes. Encourager la formation des femmes, en adoptant les lignes directrices professionnelles pour réduire la discrimination, et l'établissement de groupes de surveillance des médias pour la surveillance ont été parmi les mesures visant à aller de l'avant. L'implication des femmes dans les technologies de l'information et des communications et des réseaux de médias, y compris les réseaux électroniques, ont également été mis en évidence comme un moyen de renforcer le rôle des femmes dans les processus démocratiques.


Il ya eu quelques progrès depuis la Conférence de Beijing. Le pourcentage des histoires rapportées par les femmes a légèrement augmenté dans la plupart des secteurs d'intérêt, et les femmes sont parmi les plus actifs utilisateurs de médias sociaux. Mais même un coup d'œil sur le contenu des médias montre à quel point il est d'aller.


Les femmes ont un droit égal à participer au débat public, y compris dans les médias, et d'offrir des idées et des idées qui doivent être entendues. Tout le monde mérite de vivre libre de la charge de stéréotypes préjudiciables entre les sexes.


Les médias façonne notre monde, mais les femmes aussi, comme de puissants agents de changement dans tous les domaines de la société. Il est temps pour que les médias reflètent cette réalité.


Retour au sommet
FAITS EN BREF


Infographie
Retour au sommet
DANS LES MOTS DE ...


Geena Davis - Le temps est venu pour les médias de faire l'avenir - à l'écran et hors écran


Geena Davis
Photo gracieuseté de Geena Davis
Académie et acteur au Golden Globe Award-winning Geena Davis est un défenseur de longue date pour l'augmentation et la diversité de représentation des femmes dans le cinéma et dans l'industrie du divertissement. Elle est la fondatrice et présidente de l'Institut Davis Geena sur le genre dans les médias, en collaboration avec les médias et les entreprises de divertissement grâce à la recherche, l'éducation et les programmes de sensibilisation pour améliorer la façon dont les filles et les femmes sont représentées à l'écran. L'Institut a publié la première étude mondiale sur les personnages féminins dans les films populaires en 2014, avec le soutien de la femme des Nations Unies et la Fondation Rockefeller.


Lisez son article »


Retour au sommet
LES CHOIX DE L'ÉDITEUR


équilibre entre les sexes comme un impératif d'affaires: Un Q & A avec Matt Winkler, Bloomberg Nouvelles


Matt Winkler
Photo: ONU Femmes / Ryan Brown
Où: Etats-Unis
Organisation: ONU Femmes


En tant que rédacteur en chef de Bloomberg Nouvelles, Matt Winkler a supervisé une stratégie dédiée à augmenter équilibre entre les sexes à la fois dans la salle de presse lui-même et dans la couverture éditoriale de l'organisation. Dans une interview large, il réfléchit sur comment et pourquoi ils ont poursuivi cette stratégie de transformation, et de ses réussites et de défis.


En savoir plus


En lisant entre les lignes: les journalistes moldaves adoptent des rapports équilibrés


Femmes Moldova ONU
Photo: ONU Femmes / Iurie Mardari
Où: Moldavie
Organisation: ONU Femmes


Après la formation de la sensibilité au genre et le suivi des exercices d'auto-évaluation dirigées par des femmes de l'ONU, la couverture des femmes a presque doublé en 17 papier et en ligne les médias moldaves.


En savoir plus


Sous-estimés, sous-déclarés: Les femmes qui travaillent au Pakistan


Photo OIT
Photo: BIT
Où: Pakistan
Organisation: OIT


Les stéréotypes de genre sont courantes dans les médias pakistanais et continuent à rendre difficile pour les femmes de jouer un rôle égal dans la population active du pays. Un récent projet de l'OIT met l'accent sur les journalistes pakistanais eux-mêmes, en utilisant les médias de remodeler la perception du public au sujet des femmes qui travaillent.


En savoir plus


Réglage de la fréquence: Les femmes sur les ondes


Radio-Canada
Photo: Karine Poirier
Où: Global
Organisation: ONU Femmes


Comme on observe la Journée mondiale de la radio à l'échelle mondiale, nous mettons en évidence la façon dont l'ONU Femmes et l'Association mondiale des radiodiffuseurs communautaires sensibilisent des questions critiques à travers une série de coproductions pour Beijing + 20 anniversaire.


En savoir plus


Médias à jouer un rôle clé dans l'élimination des mutilations génitales féminines




Où: Afrique
Organisation: FNUAP , le Guardian


En 2014, le FNUAP a lancé une campagne mondiale avec le Guardian à améliorer la couverture médiatique sur les mutilations génitales féminines (MGF) en Afrique. Dans le cadre de la campagne, le Prix panafricain pour le Reportage sur les MGF sera accordée chaque année à un journaliste africain qui a fait preuve d'innovation et d'engagement dans la couverture de la pratique.


En savoir plus


La saisie semi-automatique Vérité - série d'annonce révèle sexisme généralisé


ONU Femmes vérité autocomplete
Photo: Memac Ogilvy & Mather Dubaï
Où: En ligne
Organisation: ONU Femmes , Memac Ogilvy & Mather Dubaï


Une série d'annonces, développé comme une idée créative pour ONU Femmes par Memac Ogilvy & Mather Dubaï, utilise véritable recherches Google pour révéler la forte prévalence du sexisme et de la discrimination contre les femmes. Les annonces exposent sentiments négatifs allant de stéréotypes ainsi que la négation pure et simple des droits des femmes.


En savoir plus


Vidéo liée »


Le pouvoir de la radio aide atténuer les difficultés de mamie de réfugiés somaliens


HCR photo
Photo: UNHCR / D. Mwancha
Où: Kenya
Organisation: le HCR


Dans le nord du Kenya, une station de radio communautaire financé par le HCR travaille à aider les réfugiés qui luttent dans les camps de Dadaab, attirer les dons du monde entier et le soutien de la population locale. Une histoire en particulier, au sujet d'une femme somalienne âgée, a touché les cœurs partout, grâce aux efforts d'un journaliste de la station.


En savoir plus


La visualisation des données - Parler de l'égalité entre les hommes et les femmes


La visualisation des données
Photo: UN Global Pulse
Où: en ligne
Organisation: Global Pulse des Nations Unies , la Campagne du Millénaire des Nations Unies , DataSift


Global Pulse des Nations Unies et l'équipe de la Campagne du Millénaire des Nations Unies à exploiter la puissance des technologies de communication en ligne pour révéler ce que les sujets de développement mondial gens ordinaires parlent. Passant au crible les données en temps réel sur Twitter, cette visualisation interactive révèle conversations sociales autour d'un certain nombre de sujets ensemble, notamment l'égalité entre les hommes et les femmes.


Voir la visualisation »


Changer le paysage pour les femmes dans les médias


Les choix de l'UNESCO éditeur
Photo: © IWMF / Matthew VanDyke
Où: Global
Organisation: UNESCO


L'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et (UNESCO) travaille sur un certain nombre d'initiatives dans le monde entier pour promouvoir l'égalité entre les femmes et les hommes travaillant dans les médias. Dans ce line-up, l'UNESCO souligne des exemples d'activités qu'elle a engagé pour soutenir l'équilibre entre les sexes à travers différents médias, de la l'élaboration d'indicateurs sensibles au genre pour la réalisation d'une enquête mondiale sur le sujet.


En savoir plus


Lien connexe: Les femmes font l'Nouvelles: Que les images de Paroles de femmes!


Retour au sommet
RESSOURCES


Médias Rapport mondial de suivi (Qui fait la Nouvelles ?, 2010)
Rapport mondial sur la condition de la femme dans Nouvelles médias (Media Foundation internationale de la femme, 2011)
Sexisme sans frontières (Geena Davis Institute sur le genre et les médias, 2014)
Mesure de l'impact mondial Web (Web Index)
L'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes et des filles à travers les TIC (UIT)
Politique: Faire des vagues - le potentiel des médias pour les filles dans le Sud Global (BBC, 2014)
Retour au sommet
Partager Imprimer
Nouvelles
Dernières nouvelles
Construire la paix, apportant l'espoir
Communiqué de presse: ONU Femmes de Beijing + 20 cas à Berlin appelle à accélérer les progrès sur l'égalité des sexes et les droits des femmes
La santé des femmes à l'honneur à l'Assemblée mondiale de la Santé
Dans le milieu de la guerre, guerrier des droits des femmes
Nouvelles archives ►
Être Impliqué


- See more at: http://beijing20.unwomen.org/en/in-focus/media#sthash.ujIa7JUF.dpuf

http://beijing20.unwomen.org/en/in-focus/media

Gouvernement féministe de la Suède lance HeForShe,femmes,feministes,politique;lois,

25 Juin 2015, 15:05pm

Publié par hugo

ONU Femmes - Entité des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes
CONSEIL
D’ADMINISTRATION
Composition
Bureau
Secrétaire
Documents des sessions
Session annuelle 2015
Réunion conjointe de 2015
Orientation des membres du conseil d’administration 2015
$ Nom
$ Nom
Décisions
Rapports
Documents clés
Liens utiles
FONDS
FIDUCIAIRES
Fonds pour l’égalité des sexes
À propos du Fonds
Octroi de subventions
Bénéficiaires du Fonds pour l’égalité des sexes
Résultats
Matériels
Partenaires
Foire aux Questions
Faites un don en faveur du Fonds pour l’égalité des sexes
Fonds d’affectation spéciale de l’ONU
Les bénéficiaires
Procédures pour les demandes de subventions
Partenaires
Publications
Contribuez
COMMISSION DE LA
CONDITION DE LA FEMME
Bref historique
CSW59 (2015)
Travaux préparatoires
Documents officiels
Réunions officielles
Side Events
Résultats Session
CSW58 (2014)
Préparations
Documents officiels
Réunions officielles
Manifestations parallèles
Résultats de session
Sessions précédentes
CSW57 (2013)
Sessions précédentes
États membres
Participation des ONG
Éligibilité
Inscription
Déclarations écrites et orales
Avis des ONG
Procédure communications
Résultats
À NOTRE SUJET
À propos d’ONU Femmes
Direction exécutive
Directrice exécutive
Gouvernance
Documents d’orientation
Responsabilisation
Audit
Enquêtes
Évaluation
Gouvernance et politique
Évaluations institutionnelles
Les évaluations décentralisées
UN coherence
Renforcement des capacités nationales
Ressources et outils
Nouvelles
Recrutement
Programme de stages
Appels d’offres
Procédure de dépôt de plainte
Contactez-nous
NOTRE TRAVAIL
Leadership et participation des femmes à la vie politique
Faits et chiffres
Règles et normes internationales
Les mouvements de femmes
Parlements et gouvernance locale
Constitutions et réformes juridiques
Les élections
Les médias
Autonomisation économique
Faits et chiffres
Règles et normes internationales
Politiques macro-économiques et protection sociale
Développement durable et changement climatique
Femmes rurales
Emploi et migration
Mettre fin à la violence à l’égard des femmes
Faits et chiffres
Règles et normes internationales
Des lois et politiques efficaces
Des services pour toutes
Informer et sensibiliser
Créer des espaces publics plus sûrs
Mettre l’accent sur la prévention
Journée orange : passez à l'action !
Les femmes, la paix et la sécurité
Faits et chiffres
Règles et normes internationales
La prévention et la résolution des conflits
État de droit et justice
Assurer la sécurité
Relèvement et consolidation de la paix
Planification et contrôle
Action humanitaire
Faits et chiffres
Normes et règles mondiales
Interventions d’urgence
Réduction des risques de catastrophe
Gouvernance et planification nationale
Faits et chiffres
Règles et normes internationales
Planification nationale inclusive
La réforme du secteur public
Suivi des investissements
Programme de développement pour l’après-2015
Position d’ONU Femmes
Contributions du Système des Nations Unies
Groupe de personnalités éminentes
Objectifs de développement durable
L’engagement de la société civile
Foire aux questions
VIH/sida
Faits et chiffres
Règles et normes internationales
Leadership et participation
Planification nationale
La violence à l’égard des femmes
Accès à la justice
DANS LE MONDE
Afrique
Bureaux régionaux et bureaux de pays
Amérique latine et Caraïbes
Bureaux régionaux et bureaux de pays
États arabes /​ Afrique du Nord
Bureaux régionaux et bureaux de pays
Asie et Pacifique
Bureaux régionaux et bureaux de pays
Europe et Asie centrale
Bureaux régionaux et bureaux de pays
Liaison offices
NOS MÉTHODES
Appui inter­gouver­ne­men­tal
Commission de la condition de la femme
Principales résolutions
Processus intergouvernementaux
Conférences mondiales sur les femmes
Coordination du système des Nations Unies
Coordination mondiale
Coordination régionale et nationale
Intégration d’une dimension de genre
Promouvoir la responsabilisation des Nations Unies (ONU-SWAP)
Les femmes au sein des Nations Unies
Bibliothèque de coordination des Nations Unies
Formation et développement des capacités
Services du Centre de formation
Assistance technique et programmatique
Recherches et données
Publications
PARTENAIRES
Gouvernements contributeurs
Gouvernements contributeurs
Top Contributions
Contributions globales
Foire aux questions
Mécanismes nationaux
Société civile
Groupes consultatifs
Entreprises et fondations
Pourquoi ONU Femmes ?
Principaux partenaires
Principes d'autonomisation des femmes
Comités nationaux
Ambassadeurs de bonne volonté
Ambassadrice Nicole Kidman
Ambassadrice Princesse Bajrakitiyabha Mahidol
Emma Watson
Farhan Akhtar
Sania Mirza, l'Ambassadrice de bonne volonté d'ONU Femmes pour l'Asie du Sud
Collaborer avec les médias
NOUVELLES
Nouvelles
Gros plan
CSW59
Journée internationale de la femme
Mettons fin à la violence
Hommes Engager
Le débat ouvert sur les femmes, la paix et la sécurité
Les femmes rurales, la production alimentaire et l'éradication de la pauvreté
La Journée internationale de la fille
ONU Femmes à l'Assemblée générale
Conférence PEID
CSW58 (2014)
Le genre et les ODM
Renforcer l’accès à la justice
La Conférence sur le développement durable
Contacts médias
DIGITHÈQUE
Publications
Vidéos
Le progrès des femmes dans le monde
Rapport annuel
Autorisation de reproduction
AccueilNouvelles
Gouvernement féministe de la Suède lance HeForShe


Date: 18 Juin 2015




Premier ministre de la Suède Stefan Löfven adressant au public. Photo: Bureaux gouvernement Suède / Martina Huber
Directeur exécutif d'ONU Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka était à Stockholm, Suède, pour le lancement du mouvement suédois HeForShe le 18 Juin. Invité par le Premier ministre Stefan Löfven qui a été annoncé comme un champion de l'initiative IMPACT HeForShe 10x10x10 d'ONU Femmes au Forum économique mondial de Davos plus tôt cette année.


Premier ministre Löfven et la Suède ont adopté une position de leader mondial pour redéfinir la masculinité et de résoudre les problèmes de maintien des femmes de retour de réaliser leur plein potentiel.


"Il est temps que plus d'hommes avancent et engagent à faire avancer l'agenda de l'égalité entre les sexes de l'avant. Je vous invite donc tous les hommes à prendre leur part de responsabilité - au travail, dans la famille et entre amis ", a déclaré le Premier ministre Löfven. "En tant que Premier ministre, je vais faire ma part. Je dirige le premier gouvernement féministe du monde. Cela signifie que l'égalité des sexes imprègne la politique du gouvernement tout entier. Et les droits des femmes imprègnent notre travail international. "




Phumzile Mlambo-Ngcuka, le Directeur exécutif d'ONU-Femmes et Nations Sous-Secrétaire générale de l'ONU la parole à la cérémonie de lancement. Photo: Bureaux gouvernement Suède / Martina Huber
En devenant un champion de 10x10x10 IMPACT, le Premier ministre est engagé à: 1) Combler l'écart entre les femmes et les hommes de la rémunération et de l'emploi, 2) Avancer les femmes leaders dans tous les secteurs suédois, 3) Adresse inégalités entre les sexes en matière de santé.


Mme Mlambo-Ngcuka a déclaré: «En tant que championne IMPACT 10x10x10, la Suède se penchera sur les questions interconnectées tenant les femmes de retour de leur participation pleine et réussie dans la société."




De gauche à droite: le vice-président de la Confédération des syndicats suédois, Tobias Baudin, ministre de l'égalité des sexes Åsa Regnér, et le ministre de la Santé publique, Santé et des Sports, Gabriel Wikström. Photo: Bureaux gouvernement Suède / Martina Huber
Le lancement a eu lieu lors de la première visite officielle de Mme Mlambo-Ngcuka à la Suède depuis le Premier ministre suédois, M. Löfven a été élu en Septembre 2014 et a annoncé que son gouvernement serait féministe.


Le Directeur exécutif a également rencontré plusieurs ministres, dont le ministre des Affaires étrangères, Margot Wallström, qui dirige la politique étrangère féministe suédoise, qui a reçu beaucoup d'attention internationale. La Suède est un fervent partisan de travail des femmes de l'ONU, à la fois nationale et internationale, et l'un des leaders mondiaux de l'égalité des sexes.


Lire le communiqué de presse: ONU Femmes annonce engagements audacieux à l'égalité des sexes de 20 nouveaux partenaires


Lire le discours du Directeur exécutif à un événement Comité national sur l'autonomisation économique des femmes


Lisez les remarques de la Directrice exécutive lors du lancement de la campagne HeForShe à Stockholm


Regardez un court message vidéo par le Directeur exécutif d'ONU Femmes


Regardez la webémission archivée du lancement HeForShe (en suédois).


- See more at: http://www.unwomen.org/fr/news/stories/2015/6/sweden-launches-heforshe#sthash.KxcfO9kX.dpuf

Menstruations et cornichons : duo gagnant pour une pub anti-sexiste,femmes,sexisme,

25 Juin 2015, 15:00pm

Publié par hugo



CIVILISATION > Ca fait du bien >
Menstruations et cornichons : duo gagnant pour une pub anti-sexiste


Créé le jeudi 25 juin 2015 13:50 Écrit par Marina Fabre

inShare
3E-mail
Touch Pickles"Touch the Pickle", c'est le nom de la campagne anti-sexiste qui a remporté le Lion de Verre à Cannes mardi 23 juin. Elle s'attaque à un tabou d'envergure en Inde : l'impureté des femmes qui ont leurs règles. Toutes les pubs anti-sexistes primées à Cannes sont ici en vidéo.





Cannes Lions, festival international de la publicité et de la communication à Cannes annonçait début mars la création d'un nouveau prix : le Lion de Verre. Un Lion particulier qui « s'attaque aux préjugés sexistes et casse les images stéréotypées des hommes et des femmes qui restent ancrées dans les messages publicitaires ».


Mardi 23 juin, le jury a décerné le Grand Prix du Lion de Verre à "Touch the Pickle" (« Touche le cornichon ») de Procter&Gamble. Cette campagne de publicité pour les serviettes hygiéniques Whisper, s'attaque à un tabou très indien : les menstruations. Les règles sont en effet considérées comme une malédiction honteuse en Inde. Cette croyance empêche les femmes de continuer leurs activités quotidiennes normalement, comme prier, entrer dans la cuisine ou... toucher un pot de cornichons. Une activité qui peut paraître insolite mais qui représente pourtant un tabou et une croyance dans la société indienne : une femme qui touche un pot de cornichons (presque tous les foyers indiens en possèdent un) le rend impropre à la consommation.


La pub "Touch the Pickle" s'attaque donc à cette tradition. On y voit une jeune femme toucher courageusement un pot en s'exclamant « J'ai touché des cornichons ! », sous les applaudissements d'autres femmes, plus âgées ; comme pour montrer le chemin de la « modernité ». La voix off continue : « Les filles, arrêtons les tabous, touchez les cornichons ». Cette vidéo, partagée par de nombreuses célébrités, est rapidement devenue virale sur Youtube.






"Touch the Pickle" était en compétition directe avec une autre pub de Procter & Gamble, pour Always (encore des serviettes hygiéniques) : "#LikeAGirl", considérée comme favorite, avec des dizaines de millions de vues (Voir : Quand la pub se pique de féminisme). Réalisée par Léo Burnett, cette campagne encourage les femmes (et hommes) à redéfinir l'expression « Comme une fille », par exemple « courir comme une fille », « parler comme une fille », « rire comme une fille » etc. Elle a reçu un des sept Lions d'argent.






La présidente du jury, Cindy Gallop, PDG fondatrice de IfWeRanTheWorld et MakeLoveNotPorn, a commenté la décision du jury : « En fin de compte, nous avons unanimement choisi ce travail ("Touch the Pickle") parce qu'il aborde une question de genre qui a un impact sur chaque femme dans le monde entier (…) il relève le défi d'une façon très ouverte et perturbatrice, avec de l'humour et de l'engagement (…) "Touch the Pickle" prend une responsabilité que nous voudrions que plus de marques prennent ».


L'Inde rafle deux Lions


Depuis six ans, l'Inde n'avait reçu aucun prix aux Cannes Lions, c'est donc chose faite, grâce au féminisme. En plus du Grand prix, le jury a décerné sept Lions de Verre sans distinction d'or, d'argent ou de bronze. A noter qu'aucune publicité francophone n'est distinguée.


Le second Lion attribué à L'Inde récompense "Share the Load" également de Procter and Gamble et de BBDO India, qui s'attaque pour sa part aux partages des tâches ménagères, particulièrement au lavage des vêtements (puisque "Share the Load" est une pub pour la lessive Ariel).






Interviewé par The Economic Times, Josy Paul, président de BBDO remarque : « Ces deux marques (Whisper et Ariel) ont changé les comportements et ont conduit à une augmentation significative des ventes. Pour nous, cela signifie que les publicités doivent continuer dans cette voie. Nous devons vraiment remercier nos clients qui ont pris des risques ». De fait, les deux marques, une de serviettes hygiénique et l'autre de lessive, ont en commun de s'attacher au quotidien des femmes en Inde (et dans le monde).


Les autres publicités primées :


"Give Mom Back Her Name" (Impact BBDO Dubai). Pour une campagne d'ONU Femmes en Egypte et au Moyen-Orient qui dénonce la honte associée au fait de prononcer en public le nom de sa mère.






'Vote For Us. We'll Vote For You" (Leo Burnett Beirut), de l'ONG libanaise Kafa, dans le cadre d'une campagne (victorieuse) auprès des parlementaires pour qu'ils adoptent une loi contre les violences domestiques.






"Feliz Día, Hombres" (Notable), du laboratoire urugauyen de contraceptifs Urufarma, qui à l'occasion du 8 mars s'addressait aux hommes pour leur faire prendre conscience de leurs avantages.






"This Girl Can" (Fcb Inferno), pour une campagne de Sport England incitant les femmes à faire du sport, « sans que rien, pas même la sueur, les en empêche » (on en parlait ici).






"The Equal Payback Project" (Droga5). Dans le cadre d'une grande campagne de levée de fonds du National Women's Law Center, ce clip avec la comédienne Sarah Silverman dénonce avec humour les inégalités salariales hommes/femmes.










inShare
3E-mail
AJOUTER UN COMMENTAIRE

http://www.lesnouvellesnews.fr/index.php/civilisation-articles-section/49-ca-fait-du-bien/4511-menstruations-et-cornichons-duo-gagnant-pour-une-pub-anti-sexiste

54 sur 100 : la note de l'égalité femmes/hommes en Europe;emploi,femmes,parites,egalite,europe

25 Juin 2015, 14:53pm

Publié par hugo

CIVILISATION > Parité >
54 sur 100 : la note de l'égalité femmes/hommes en Europe


Créé le jeudi 25 juin 2015 14:18 Écrit par Arnaud Bihel

inShare
1E-mail
Où en est l'égalité des sexes en Europe ? Emploi ; salaires ; éducation ; partage du temps ; pouvoir ; santé : sur l'ensemble de ces 6 domaines, pris en compte pour construire l'Indice d’Égalité de Genre, l'Union européenne a tout juste la moyenne.





L'Europe n'est toujours qu'à mi-chemin de l'égalité des sexes. C'est ce qui ressort de la dernière version du Gender Equality Index, Indice d’Égalité de Genre, dévoilée jeudi 25 juin. Cet outil unique, détaillé par pays et par thème, sur les inégalités femmes/hommes en Europe est élaboré par l'Institut Européen pour l’Égalité de Genre (EIGE).


L'Indice est construit à partir de 6 indicateurs principaux : emploi ; salaires ; éducation ; partage du temps ; pouvoir (politique et économique) ; santé. Un autre domaine, celui des violences, est également pris en compte, mais les données dans ce domaine sont insuffisantes et ne permettent donc pas de comparaisons, déplore l'EIGE.


Le Gender Equality Index permet de constater que si les progrès vers l'égalité femmes/hommes existent, ils restent limités. Le score moyen pour l'ensemble de l'Union européenne s'établit à 54 sur 100, contre 51,3 en 2005.


EIGE Equality Index


Les évolutions sont très différentes selon les pays membres, ce qui « reflète des choix différents en termes de priorités et d'approches dans la façon de mettre en œuvre les politiques et objectifs de l'Union européenne », commente Virginija Langbakk, directrice de l'EIGE.


Signe positif : l'Indice, élaboré pour la première fois en 2013, commence déjà à se faire une place pour guider les politiques publiques. Trois pays - l'Irlande, l'Estonie et le Luxembourg - ainsi que la région basque en Espagne, l'ont intégré dans leurs outils statistiques, se félicite l'Institut.


Avec un score de 57 sur 100, la France est légèrement au-dessus de la moyenne européenne. Mais loin derrière le trio scandinave des pays les plus en avance en matière d'égalité que sont le Danemark, la Finlande et la Suède (tous au dessus de 73 points sur 100). Les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la Belgique sont également mieux classés que la France, qui figure donc en 7ème position sur les 27 pays de l'UE.


Principales inégalités : pouvoir et temps


A l'échelle européenne, c'est dans le domaine du « pouvoir » que les progrès sont les plus importants depuis 2005. Malgré cela, « la sur-représentation des hommes aux postes de décision prévaut toujours dans tous les pays membres, au niveau politique comme économique », note l'EIGE. Cet indicateur est le plus faible des six. Le score s'établit à 38 sur 100 (en hausse par rapport à 2005 mais en recul entre 2012 et 2015). En France (grâce notamment au gouvernement paritaire) il dépasse tout juste la moyenne de 50 sur 100.


Le score de l'indicateur « temps » est lui aussi très faible - 38,8 pour la moyenne européenne, 35,8 en France. Ce domaine « met en avant la division inégale du travail non rémunéré entre femmes et hommes dans la sphère privée, qui reste la principale barrière à l'égalité des sexes », souligne l'EIGE.


> Voir aussi : "State of the World's Fathers" : égalité, paternité

http://www.lesnouvellesnews.fr/index.php/civilisation-articles-section/parite/4512-54-sur-100-la-note-de-l-egalite-femmes-hommes-en-europe

La Barbe insultée par des parlementaires,femmes,feministes

25 Juin 2015, 14:51pm

Publié par hugo

LESNOUVELLESNEWS - CAFOUILLAGE > sexisme ordinaire >
La Barbe insultée par des parlementaires


Créé le mercredi 24 juin 2015 16:11 Écrit par la rédaction

inShare
4E-mail
La Barbe s’est invitée aux « rencontres parlementaires sur l'Avenir de l'Europe », présidées par Julien Aubert. Sur 14 participants, 13 étaient des hommes. Vulgarité, violence verbale en retour.


« Montrez-nous votre poitrine, ça sera au moins intéressant ! »… « Connasses ». Le groupe d’activistes féministes La Barbe en a entendu beaucoup depuis qu’il dénonce les cénacles masculins dans les lieux de décision. Mais ce mercredi matin fut particulièrement vulgaire. La scène s’est déroulée lors des Rencontres parlementaires sur l'Avenir de l'Europe présidées par... Julien Aubert, député Les Républicains du Vaucluse, déjà connu pour son sexisme. En octobre 2014, il avait été sanctionné pour avoir persisté à appeler la présidente de séance à l'Assemblée nationale, Sandrine Mazetier, « madame le président » alors qu'elle insistait pour qu'il l'appelle « madame la présidente ».


> Voir : "Madame le président", ça ne passe pas et la réaction des amis d'Aubert


Comme à leur habitude, les barbues du collectif se sont d'abord positionnées debout, en silence, à côté des orateurs - au programme : 13 hommes et une femme bien seule - avant d'entamer leur court discours quelques minutes plus tard, devant une assemblée très majoritairement composée d'hommes.






« Messieurs », commence la barbue, dont la voix est déjà recouverte par un brouhaha de mécontentement, « C'est avec une émotion non feinte que la Barbe constate qu'aujourd'hui encore, vous rendez honneur à notre grande nation, berceau de l'Europe moderne ».


« Dehors », s'énervent certains, « On ne va pas écouter vos conneries ! », s'exclame un autre. La barbue, stoïque, continue : « En ces temps tumultueux, merci à vous Frédéric, Alexis, Jacques, Robin, Gilles, Gaspard, Jean-Hervé, Jean-Claude, Julien, Laurent et Robert, de préserver le sens éternel de notre démocratie. Qu'elle demeure une affaire d'hommes au service des hommes ! ». Cette dernière phrase semble avoir fait monter la tension d'un cran. Un homme au premier rang, très agité depuis le début de l'action, craque : « Montrez-nous votre poitrine, ça sera au moins intéressant ! A poil » , « Connasses », s'énerve un autre. Des rires surgissent des rangs.


Julien Aubert en profite pour proposer une pause : « Vous pouvez aller aux toilettes », tandis que deux hommes essaient discrètement de faire sortir les barbues… Qui continuent le discours : « Vous êtes la fierté de notre patrie (…) Messieurs, hourra ! Mais attention, n'avez-vous point remarqué qu'un chevalier femme s'était introduit insidieusement parmi vous ? Votre générosité vous grandit, mais prenez garde à cette pétroleuse qui pourrait allumer le feu à vos pieds ».


Hors caméra, Jacques Myard (Les Républicains), député des Yvelines, a lui aussi continué dans la même veine, comme le rapportent sur Twitter Les dégommeuses : « J. Myard à une barbue qui le félicite en lui tendant la main : « Je ne serre pas la main aux connes, ça pourrait les instruire ».


Si parfois, lors des interventions de la Barbe, les hommes des tribunes reconnaissent piteusement que le déséquilibre est un peu gênant, une telle vulgarité est plus rare. Si c’est cela, l’avenir de l’Europe…


Lire aussi : La Barbe écrit l'Histoire

http://www.lesnouvellesnews.fr/index.php/cafouillage/66-sexisme-ordinaire/4508-la-barbe-insultee-par-des-parlementaires#&utm_source=ExtensionFactory.com&utm_medium=extension&utm_content=newtab&utm_campaign=extension

Le congé maternité,maman,conge de maternite,maternite,

25 Juin 2015, 12:06pm

Publié par hugo

AccueilMa grossessePratique
Le congé maternité
16/11/2009 Pratique
Le congé maternité
Pas question pour les futures mamans de faire du zèle au bureau jusqu’aux premières contractions : toute salariée enceinte peut bénéficier d’un congé maternité et ce, quelle que soit son ancienneté dans l’entreprise.





Toutefois, pour bénéficier d’un congé maternité, il faut obligatoirement avertir son employeur de la raison de son absence et de la date à laquelle on entend reprendre son travail. Cette information doit être transmise par lettre recommandée avec accusé de réception.





La durée du congé maternité
La durée et la période du congé maternité varient en fonction du nombre d’enfants que l’on attend et que l’on a déjà. Elles sont fixées comme suit :














Nombre d'enfants déjà à charge
Nombre de naissances
Durée du congé maternité
Congé prénatal (semaines)
Congé postnatal (semaines)
Congé total (semaines)
Aucun enfant ou 1 enfant
Un enfant
6
10
16
Jumeaux
12
22
34
Triplés et plus
24
22
46
2 enfants ou plus
Un enfant
8
18
24
Jumeaux
12
22
34
Triplés et plus
24
22
46



Si vous accouchez prématurément, les jours dont vous n’avez pas bénéficié avant s’ajoutent à votre congé post-natal.


Si en revanche, vous accouchez après la date présumée, le congé prénatal est prolongé jusqu'à la date de l'accouchement et la durée du congé postnatal reste identique.





Conditions pour toucher les indemnités journalières
Pour toucher les indemnités journalières durant le congé maternité, les futures mamans et salariées doivent justifier de 10 mois d’immatriculation, en tant qu’assurées sociales, à la date présumée d’accouchement. Il faut aussi avoir travaillé au moins 200 heures au cours des 3 mois précédant la date du début de la grossesse ou du début du repos prénatal. Une alternative : vous devez avoir cotisé sur un salaire au moins égal à 1015 fois le montant du SMIC horaire au cours des 6 mois précédant la date du début de la grossesse ou du début du congé prénatal. En cas d'activité à caracatére discontinu ou de travail saisonnier, vous devez comptabiliser au moins 800 heures de travail ou bien avoir cotisé un salaire au moins égal à 2030 fois le montant du SMIC horaire au cours des 365 jours précedents le début de la grossesse ou du congé prénatal.





Comment calculer le montant de l'indemnité journalière que je devrait percevoir ?
L'indemnité journalière versée pendant la grossesse correspond au gain journalier de base calculé sur les salaires des 3 mois qui précèdent le congé prénatal ou des 12 mois dans le cas d'activité saisonnière.


Depuis le 1er juillet 2013 un taux forfaitaire de 21%, représentatif de la part salariale des cotisations et contributions d'origine légale ou conventionnelle rendues obligatoires par la loi, est appliqué lors du calcul de l'indémnité journalière.


Le montant maximum de l'indémnité journalière maternité est désormais de 80,15 euros pas jour et ce dans tous les départements.


Un maintien du salaire par l'employeur pendant le congé maternité peut toutefois être prévu par des conventions collectives ou des accords de branche.

















congé maternitédroit et grossessedroit du travailindemnité journalière



À LIRE AUSSI SUR CE THÈME


Le congé pathologique Lire la suite »
Nouveau décret : tous les trimestres de maternité seront comptabilisés pour la retraite Lire la suite »
Maternité Lire la suite »
Retraite et maternité : quelques petits changements positifs ! Lire la suite »
Et si j’étais enceinte ? 5 points à connaître pour mieux vivre la grossesse Lire la suite »
Congé maternité : la France un modèle pour les Américains Lire la suite »
Un congé maternité rémunéré dans l’Etat de New-York ? Lire la suite »
Dur de Reprendre le boulot après un congé maternité ! Lire la suite »
LES PLUS LUS EN CE MOMENT SUR NEUF MOIS


L’idée touchante de deux mamans pour annoncer leur grossesse Lire la suite »
A 65 ans, elle tombe enceinte … de quadruplés ! Lire la suite »
Enceinte de jumeaux … pour la 4ème fois ! Lire la suite »
Elle donne naissance à des triplées dont deux siamoises, une grossesse hors-norme ! Lire la suite »
C’est dans le coma qu’elle donne naissance à son enfant Lire la suite »
Son instinct maternel sauve la vie de son bébé ! Lire la suite »
Un test de grossesse sauve un homme d’un cancer des testicules Lire la suite »
Mort inattendue du nourrisson : parents prévenus, bébé mieux protégé Lire la suite »
LAISSER UN COMMENTAIRE


Veuillez vous identifier sur neufmois.fr afin de laisser un commentaire.
Pas encore membre ? Cliquez ici pour vous inscrire.

http://www.neufmois.fr/ma-grossesse/435-pratique-le-conge-maternite