Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de hugo,

"Une première pour Paris" mais une "rare victoire pour les socialistes",femmes,france,paris

31 Mars 2014, 22:48pm

Publié par hugo

LESNOUVELLESNEWS - REVUE DE PRESSE > Lu sur la toile >
"Une première pour Paris" mais une "rare victoire pour les socialistes"


Mis en ligne le 31/03/14 I Rédaction par Morgane Fabre-Bouvier

inShare
E-mail
Paris rejoint le club encore restreint des capitales dirigées par des femmes. Une information largement relayée par la presse internationale, qui met aussi en avant la déroute du Parti Socialiste et la montée du Front National.





« Je suis la première femme maire de Paris » déclarait la socialiste Anne Hidalgo au soir de son élection à la marie de Paris, dimanche 30 mars.


Une femme à la mairie de Paris, un symbole, mais qui ne saurait masquer une situation toujours complexe en terme de parité dans le reste du territoire français, où seules 17% des têtes de listes étaient des femmes. Aujourd'hui, les femmes maires constituent moins de 14% du paysage politique français (Voir : Listes paritaires, têtes masculines aux municipales).


Avec cette élection, la "ville lumière" rejoint le club encore restreint des capitales dirigées par des femmes : Hanna Beata Gronkiewicz-Waltz à Varsovie,Yordanka Fandakova à Sofia, Halyna Hereha à Kiev, Ana Olivera à Montevideo et Ana Botella à Madrid.


HidalgoVanguardiaLa presse espagnole, d'ailleurs, met à l'honneur les origines andalouses de la nouvelle maire de Paris, qui fait notamment la une du quotidien de référence El Pais, ou du journal barcelonais La Vanguardia. Lequel titre sur la punition infligée aux socialistes, mais affiche une photographie de la « fille d'immigrants espagnols ».


En Angleterre, la victoire d'Anne Hidalgo, « une première pour Paris » mais une « rare victoire pour les socialistes », s'affiche en une de The Guardian.HidalgoGuardian


Aux États-Unis, le New-York Times cite Marie-Ève Malouines, la rédactrice en chef du service politique de France Info, qui voit en Anne Hidalgo et son adversaire malheureuse, Nathalie Kosciusko-Morizet, « une nouvelle génération de femmes politiques », qui ont su « garder leurs attributs féminins ». Dans la même veine, nombreux sont les articles qui louent la discrétion de la nouvelle maire de Paris. Les femmes au pouvoir donc, mais surtout sans trop d'ostentation (Voir aussi à ce sujet : Ni « bossy » ni « bitch », les femmes de pouvoir).


En Italie, c'est une autre femme qui fait la couverture... même si les quelques maires frontistes élus lors de ces municipales sont tous des hommes, Marine Le Pen s'affiche en une de pas moins de trois quotidiens italiens.


LePenRepubblicaDeux sont des journaux proches de Berlusconi, mais le journal de centre gauche La Repubblica titre également sur « le triomphe de l'extrême-droite », photo de la présidente du FN à l'appui.



inShare
E-mail

Affaire Gardasil: comment prouver la nocivité d'un vaccin?,sante,femmes,

31 Mars 2014, 22:46pm

Publié par hugo

BFMTV > Société > Justice > Affaires
Affaire Gardasil: comment prouver la nocivité d'un vaccin?
Chaque année, des études cliniques conduisent à la mise sur le marché de vaccins, malgré la survenue d'effets secondaires et indésirables. Explications.




Alexandra Gonzalez
Le 25/11/2013 à 18:31
- +Imprimer
cet articleréagir
Le vaccin Gardasil est remis en cause par certaines patientes (illustration) (BFMTV)
Le vaccin Gardasil est remis en cause par certaines patientes (illustration) (BFMTV)1 / 1
C'est un combat judiciaire de longue haleine que vient d'entamer Marie-Océane, 18 ans. Cette jeune adolescente landaise estime que le vaccin Gardasil, prescrit pour prévenir le cancer du col de l'utérus, et qu'elle a reçu à l'âge de 15 ans, est responsable des problèmes neurologiques graves dont elle souffre aujourd'hui.


Vendredi, son avocat Me Coubris a déposé plainte au parquet de Bobigny, sur la base d'une double expertise rendue par une commission régionale d'indemnisation des accidents médicaux. Dans ce rapport, les experts estiment qu'il y a un "lien d'imputabilité" de la pathologie au vaccin, commercialisé par le laboratoire Sanofis Pasteur MD, tout en indiquant qu'une éventuelle vulnérabilité génétique a pu jouer.


> Quand décide-t-on de mettre un vaccin sur le marché?


Avant la mise sur le marché d'un vaccin, les laboratoires mènent des études cliniques en testant le produit sur des volontaires sains, pour en évaluer l'efficacité et la sécurité. Elle transmet ensuite ses résultats aux agences du médicament, qui donnent - ou non - leur feu vert.


"Mais même dans les grands essais cliniques, avec des dizaines de milliers de personnes testées, on peut parfois passer à côté d'un effet secondaire rare", explique à BFMTV.com le Dr Daniel Floret, président du Comité technique des vaccinations. "C'est pourquoi il y a toujours un suivi spécifique de pharmacovigilance mis en place par les agences du médicament après la commercialisation, pour détecter d'éventuels nouveaux effets secondaires".


Joint par BFMTV.com, Nicolas Ferry, directeur du service vaccins de l'Agence française du médicament (ANSM), rappelle que "dans le cas du Gardasil, pour nous, les scientifiques, les scléroses en plaques survenues chez des patientes vaccinées ne sont pas liées à ce vaccin. Dès lors, tant que la balance bénéfice/risque reste positive, le vaccin reste sur le marché".


> Comment établit-on la nocivité d'un vaccin?


La longueur des enquêtes dans les affaires de médicaments montre combien le lien de nocivité peut être difficile à étayer. Selon le Dr Floret, "il faut démontrer par le biais d'une étude que les effets secondaires mis en cause sont plus courants chez les personnes vaccinées que chez les personnes non vaccinées".


Mais cela ne suffit pas. Il faut également trouver une explication physiopathologique, qui permette de déterminer que les effets secondaires sont imputables à un vaccin précis et pas à un autre. "Avant l'âge de 14 ans, en France, une jeune fille reçoit en moyenne une douzaine d'injections", rappelle Nicolas Ferry.


Par ailleurs, "on ne peut se baser uniquement sur un lien temporel, établissant simplement qu'après le vaccin, plusieurs patients ont déclaré des effets secondaires. Cela ne suffit pas", indique le Dr Floret.


> Que disent les études actuelles sur le Gardasil en France?


Une enquête épidémiologique sur la fréquence d'apparition de maladies auto-immunes, dont la sclérose en plaques, a été conduite par l'Agence française du médicament entre 2008 et 2010, chez près de 2 millions de jeunes filles nées entre 1992 et 1996. Parmi elles, 600.000 étaient vaccinées et 1,17 million ne l'étaient pas. Les résultats montrent que la survenue de maladies auto-immunes n'est pas plus fréquente chez les jeunes filles vaccinées que chez les autres.


Sept ans après sa mise sur le marché en France, 435 effets indésirables graves ont été rapportés sur 5 millions de doses vendues, dont 135 cas de maladies auto-immunes, parmi lesquelles 15 scléroses en plaques, selon l'ANSM, qui indique que cette maladie n'est malheureusement pas rare. 70.000 à 90.000 personnes en sont atteintes en France.


> Que peut décider la justice sur le Gardasil?


Vendredi, Marie-Océane a déposé la première plainte en France contre ce vaccin. Le procureur de Bobigny doit désormais décider de la recevabilité de la plainte, et de l'ouverture éventuelle d'une enquête. Mais au final, la justice n'aura pas le dernier mot.


"La justice, si elle se prononce, pourra reprocher à l'Agence du médicament de ne pas avoir indiqué tel ou tel élément, mais seule l'Agence européenne du médicament peut décider de le retirer du marché", explique Nicolas Ferry. "C'est ce qu'il s'est passé avec la pilule Diane 35: seule la France voulait la retirer du marché, mais comme l'Europe a refusé, nous l'avons autorisée de nouveau".


Joint par BFMTV.com, le député socialiste et cardiologue Gérard Bapt qui, le premier, avait soulevé l'affaire du Mediator, n'est pas étonné par cette plainte. "J'ai rencontré plusieurs patientes malades, vaccinées au Gardasil par le passé, et leurs histoires sont troublantes. Je regrette que les risques ne soient pas assez connus des patients au moment de la vaccination, et que l'on s'intéresse au lien de causalité, mais pas au lien de déclenchement d'une maladie. Avoir la sclérose en plaques à 15 ans n'est pas pareil que de la déclarer à 45 ans. Je recommande trois choses pour l'instant: mieux informer, savoir qu'il faut s'arrêter après la première injection de Gardasil si des effets secondaires inquiétants surviennent, et poursuivre les études sur les vaccins, notamment sur les sels d'aluminium contenus dans les adjuvants".


avec TaboolaVidéos à ne pas rater


"Sugar Daddy", une nouvelle forme de prostitution qui inquiète en France - 25/03


Lille: des militants d'extrême droite patrouillent "contre les racailles" - 27/03


Hollande reçoit Xi Jinping: les deux erreurs de protocole - 26/03
avec TaboolaA lire absolument


Facebook: elle veut donner une leçon à sa fille et devient la risée du web


Robin Reda, plus jeune maire de France, "complexe" Sarkozy


VIDEO - Nicole Bricq et la cuisine "dégueulasse" de l'Elysée: le chef répond
DÉJÀ 2 RÉACTIONS

Le GIEC martèle les "risques" du réchauffement climatique,ecologie,

31 Mars 2014, 22:43pm

Publié par hugo

Le GIEC martèle les "risques" du réchauffement climatique


Mis en ligne le 31/03/14 I Rédaction par Arnaud Bihel

inShare
E-mail
CimatVarsovieDans leur nouveau rapport, les experts mondiaux sur le climat tirent le signal d'alarme plus fort que jamais. En insistant particulièrement sur les conséquences du réchauffement sur la pauvreté, partout dans le monde.





Le nouveau document publié lundi 31 mars par le GIEC, le groupe international d'experts sur le climat, se montre plus alarmiste que jamais.


Ce deuxième volet du cinquième rapport du GIEC, titré « Impact, adaptation et vulnérabilité », résulte de l'étude de douze mille publications scientifiques. Les expert y soulignent que le changement climatique a déjà des conséquences significatives sur l'ensemble de la planète, et sur l'humanité dans son ensemble. Et que la situation risque de s'aggraver dans le prochaines décennies.


L'impact négatif du réchauffement sur les cultures et les ressources en eau accroît le risque de pauvreté et de chocs économiques, avertissent les experts. Comme le relève l'agence Associated Press, le terme « risque » apparaît plus de 5 fois par page sur ce document, qui souligne notamment :


« Au cours du 21ème Siècle, il est probable que les impacts du changement climatique ralentissent la croissance économique, rendent plus difficile la réduction de la pauvreté, érode davantage la sécurité alimentaire ». De quoi « exacerber la pauvreté dans la plupart des pays en développement et créer de nouvelles poches de pauvreté dans les pays aux inégalités grandissantes, à la fois dans les pays développés et en développement ».


Paris 2015 en ligne de mire


« Ce rapport, c'est l'histoire de deux futurs », commente dans un communiqué la responsable de l'ONU pour le climat, Christina Figueres. « L'une parlant d'inaction et de dégradation de notre environnement, de nos économies et de nos constructions sociales. L'autre, de l'occasion à saisir pour prendre en main les risques liées au changement climatique ».


Pour la responsable de l'ONU sur le climat « un effort global plus important encore est nécessaire » pour tenter de limiter au maximum l'impact du réchauffement climatique.


Une grande partie de cet effort se jouera à Paris, qui accueillera fin 2015 la 21ème Conférence internationale sur le climat, COP21. Alors que les précédentes éditions n'ont pas fourni de progrès significatifs, ce sera l'ultime occasion pour les responsables mondiaux de fixer des objectifs précis de réduction de gaz à effet de serre, mais aussi de mesures de soutien aux pays les plus pauvres – qui sont aussi les plus touchés par le réchauffement.


Dès le mois d'avril, le GIEC publiera un nouveau volet de son 5ème rapport, consacré précisément aux réductions d'émissions. Et à l'automne il présentera le dernier volet, un ensemble de préconisations aux décisionnaires « qui aideront à mettre en place l'architecture et le contenu de l'accord de 2015 ».


Dans l'après-midi, le ministre français de l’Écologie, Philippe Martin, s'est fendu de ce commentaire sur Twitter : « Il faut lutter, s’adapter et apprendre à gérer les risques liés au changement climatique ».


GIECMartin


Plus tôt dans la journée, l'ancienne ministre Corinne Lepage appelait à l'action.


GIECLepage


Pas sûr qu'en ce lendemain d'élection municipales, et ses autres "conséquences gravissimes" plus directes pour sa majorité, François Hollande relève le clin d'oeil...





Lire aussi sur Les Nouvelles NEWS :





Concentration record des gaz à effet de serre





La croissance sans réchauffement est-elle possible ?

Montée des eaux: Le coût des digues moins élevé que celui de l’immersion, selon le Giec,ecologie,nature,

31 Mars 2014, 22:41pm

Publié par hugo

Montée des eaux: Le coût des digues moins élevé que celui de l’immersion, selon le Giec
0 contributions
Créé le 31/03/2014 à 14h14 -- Mis à jour le 31/03/2014 à 15h44






Les dégâts causés par la tempête Xynthia, ici à Aytre le 2 mars 2010, ont coûté très cher aux assureurs.
Les dégâts causés par la tempête Xynthia, ici à Aytre le 2 mars 2010, ont coûté très cher aux assureurs. REGIS DUVIGNAU / REUTERS


CLIMAT - Selon le rapport du Giec sur le changement climatique, il vaut mieux investir dans des infrastructures sur les littoraux, que de laisser mers et océans envahir les terres…


Avis aux propriétaires de villas paradisiaques, plages privées ou hôtels en bord de mer. Il faudrait peut-être penser à rendre votre part de terre à la mer. Pas tout de suite, certes, mais dans un délai d’un siècle, la référence temporelle du Giec (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) dont le second rapport a été rendu la semaine dernière à Yokohama, au Japon. En tablant sur une augmentation moyenne des températures de 4 degrés sur terre, l’impact du réchauffement climatique sur les littoraux sera à terme l’un des problèmes prioritaires des décideurs, contraints de s’adapter à la récurrence des tempêtes et à la montée des eaux.


«L’idée qui ressort du rapport est qu’il faut agir nécessairement, confie Virginie Duvat, chercheur au CNRS et géographe. Le coût de l’adaptation est inférieur au coût de l’immersion.» Ne rien faire coûterait donc plus cher que de multiplier les projets de défenses côtières et de surélévation des digues protectrices. «On voit les dommages causés par la nature. L’estimation des coûts pour s’en prémunir est grossière mais on se rend compte qu’il vaut mieux investir dans des infrastructures que de reculer», poursuit Jean-Pierre Gattuso, directeur de recherche au CNRS et océanographe.


Retenir les leçons de la tempête Xynthia


Selon le rapport, le coût global de l’adaptation au changement climatique oscillerait entre 70 et 111 milliards de dollars par an, au niveau mondial. Un coût qui englobe donc les mesures destinées à lutter contre la submersion massive des terres. Pour y faire face, l’une des idées proposées consiste à arroser mers et océans de poudre calcaire afin de «taponner» l’eau. Efficace sur le papier mais totalement «irréalisable», selon Jean-Pierre Gattuso, qui préfère les investissements en digues effectués en Angleterre ou aux Pays-Bas. Deux pays mieux armés «que les zones tropicales ou des îles comme les Maldives où l’eau monte d’1,2mm chaque année», selon Virginie Duvat.


En France métropolitaine, il s’agit d’éviter un scénario catastrophe, comme celui du village de La Faute-sur-Mer (Vendée) en 2010 lors du passage de la tempête Xynthia. Tout un quartier, bâti en zone inondable, avait été dévasté par une crue (causant la mort de 29 personnes). L’Etat est désormais contraint de racheter des terres et des maisons pour les raser. Une relocalisation ou révolution territoriale, qui pourrait bien toucher d’autres départements à l’avenir, si rien n’est fait.


*Romain Scotto Google +Twitter

Le reste de l'actualité écologique en vidéo




Aluminium dans les vaccins : Un danger passe inapercu


Marseille Provence 2013 Histoire et enjeux du Pavillon M


Comment impliquer les villes d'Amerique dans le developpement durable


C'est quoi FERT ?


Quelle place pour l'interculturalite dans la ville-monde ?


Eponges marines Une mine d or de molecules nouvelles


J'ai cree des lunettes universelles


Etudier l Antarctique grace au Polar Pod


La citoyennete dans la ville du futur


Digizens En route vers les citoyens numeriques


Developper l usage des plantes medicinales


Les containers de nouveaux habitats possibles


City Protocol Society Preparer le futur ensemble


Pierre Meynadier : Documentaires autour des initiatives ecologistes


Quito l exemple de la systemique et de la transversalite
NOUS RECOMMANDONS
Antarctique: des mousses revivent après 1.500 ans sous les glaces
Sept millions de morts en 2012 liés à la pollution de l'air

La conduite accompagnée bientôt autorisée dès l'âge 15 ans?,economie,

31 Mars 2014, 22:39pm

Publié par hugo

La conduite accompagnée bientôt autorisée dès l'âge 15 ans?
30 contributions
Créé le 28/03/2014 à 08h55 -- Mis à jour le 30/03/2014 à 19h18






Une personne montre, le 13 janvier 2009 à Caen, un autocollant à apposer sur le véhicule d'un jeune conducteur en «conduite accompagnée».
Une personne montre, le 13 janvier 2009 à Caen, un autocollant à apposer sur le véhicule d'un jeune conducteur en «conduite accompagnée». AFP PHOTO MYCHELE DANIAU


AUTOMOBILE - Le Conseil national de la Sécurité Routière pourrait recommander l'apprentissage accompagné un an plus tôt qu'actuellement...


D’après une information du magazine Auto Plus, le gouvernement pourrait proposer l’apprentissage anticipé de la conduite en France dès l’âge de 15 ans, contre 16 ans pour l’heure. Une révolution justifiée d’une part par la volonté de mieux préparer les jeunes Français à devenir de meilleurs conducteurs, avec une meilleure connaissance des règles de conduite.


D’autre part, commencer la conduite accompagnée un an plus tôt amènerait les prétendants au permis de conduire d’afficher plus de kilomètres au compteur. De quoi passer plus facilement la barre des 3.500 kilomètres, seuil à partir duquel le jeune conducteur commence à se sentir vraiment à l’aise et à anticiper les risques d’accidents.


Limiter l’usage risqué des deux roues


Enfin, l’utilisation des deux roues de moins de 50cm3, que les adolescents peuvent conduire dès l’âge de 14 ans, en serait limitée. Certains parents pourraient abandonner l’idée d’offrir un deux-roues à leur enfant en leur promettant de commencer la conduite accompagnée dès 15 ans. Selon la délégation à la sécurité et à la circulation routière, en 2012, 40 % des morts entre 15 et 17 ans conduisaient une mobylette.


Cette proposition s’inscrira dans la prochaine réforme du permis de conduire, sur recommandation du Conseil National de la Sécurité Routière.


B. de V.

Plainte contre le vaccin anticancer de l'utérus Gardasil,SANTE,FEMMES,

31 Mars 2014, 12:59pm

Publié par hugo


Plainte contre le vaccin anticancer de l'utérus Gardasil
Le Point.fr - Publié le 24/11/2013 à 11:38 - Modifié le 24/11/2013 à 12:01
Une jeune Aquitaine a déposé une plainte visant Sanofi Pasteur et l'Agence nationale de sécurité du médicament pour de graves effets secondaires.


Une jeune femme a déposé une plainte pour de graves effets secondaires liés, selon elle, au vaccin Gardasil contre le cancer du col de l'utérus.
Une jeune femme a déposé une plainte pour de graves effets secondaires liés, selon elle, au vaccin Gardasil contre le cancer du col de l'utérus. © B. BOISSONNET / BSIP
624
29
8


À la une du Point.fr



EN DIRECT. Remaniement : Hollande et Ayrault se sont entretenus
Municipales : une défaite personnelle pour François Hollande
Hollande appelé à remanier un gouvernement désavoué
À ne pas manquer Sciences
Un Européen du mésolithique à la peau noire et aux yeux bleus
Par Chloé Durand-Parenti
Lumière sur la trame de notre Univers
Par Chloé Durand-Parenti
VIDÉO. Survolez le "grand canyon" martien
Par Chloé Durand-Parenti
`
Une jeune Aquitaine a déposé une plainte visant Sanofi Pasteur et l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) pour de graves effets secondaires liés, selon elle, au vaccin Gardasil contre le cancer du col de l'utérus, a-t-on appris dimanche auprès de son avocat.


Me Jean-Christophe Coubris, par ailleurs avocat de victimes de l'antidiabétique Mediator, a indiqué avoir déposé une plainte simple vendredi auprès du parquet du tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis) pour "atteinte involontaire à l'intégrité de la personne humaine", confirmant une information de Sud Ouest Dimanche et du Journal du dimanche.


Après deux injections de vaccin Gardasil en octobre puis décembre 2010, la jeune femme, âgée de 18 ans aujourd'hui, a été hospitalisée à plusieurs reprises en 2011 à Dax (Landes) après des vertiges et des vomissements, puis au CHU de Bordeaux après avoir souffert d'une perte de la vue, de la marche et de paralysie faciale notamment.


"Lien de causalité" établi


Après un an, son état s'est stabilisé en août 2012, mais présente une fatigabilité persistante gênant sa scolarité. Selon Sud Ouest, une double expertise commandée par la Commission d'indemnisation des accidents médicaux d'Aquitaine a conclu à un "lien de causalité" entre l'injection de Gardasil et une "réaction inflammatoire aiguë du système nerveux central", qui après la deuxième injection "a décompensé un processus immunitaire".


L'expertise estime que les incidents inflammatoires de la jeune patiente présentent "tous les caractères objectifs d'imputabilité médico-légale". L'utilité du vaccin contre le cancer du col de l'utérus a régulièrement fait débat en France. Des patientes ont déjà saisi des commissions régionales d'indemnisation des accidents médicaux pour des effets secondaires liés, selon elles, au Gardasil, commercialisé par Sanofi pour Merck.


En mars 2012, un groupe d'études de l'Assemblée nationale sur la vaccination avait recommandé "une recherche approfondie sur l'efficacité et les effets du vaccin". Selon l'InVS, moins d'un tiers des adolescentes françaises étaient en 2011 vaccinées contre le cancer du col de l'utérus, 12e cancer le plus fréquent chez les femmes (plus de 2 800 personnes atteintes en 2011, 1 000 décès).






Consultez notre dossier : Médicaments, l'ère du soupçon

François Clavairoly, un théologien solide,protestants,

30 Mars 2014, 16:28pm

Publié par hugo

FRANÇOIS Clavairoly, FUTUR PRÉSIDENT DE LA Fédération Protestante de Franced. R.
RENCONTRE 29 JANVIER 2013
Auteurs
Antoine Nouis
Envoyer
Imprimer
PDF
9Share0Tweet
S'abonner
François Clavairoly, non théologien Solide Le futur président de la Fédération protestante de France réfléchit déjà-à 2017, les 500 ans de la Réforme. organisme Dans la famille de François Clavairoly, il ya des Pasteur a tous les Étages. Son Pere etait pasteur, fils grand-père maternel etait pasteur et Son fils Est pasteur. Non SEULEMENT Les Hommes, MAIS sa grand-mère, sa mère, sa femme et sa belle-fille Ont TOUTES Fréquente les Facultés de théologie. En famille, en parlait Beaucoup de l'Église, mention assez souvent de faà § on critique. DANS environnement this, polo Étonnant Que le futur président de la FPF reconnaisse au Québec, Pour Lui, la perspective du pastorat S'est Imposée Comme une Évidence. Il N'a Pas perdu fils températures puisque, des fils qu'il bac eu, il s'est inscrit à la faculté de Strasbourg. «Ayant baigné Dans Le milieu de l'Église, il etait important de Pour Moi de fréquenter juin université Qui ne faisait Pas Que de la théologie d'écoulement confronter ma foi un La Critique des sciences humaines. » La découverte de la Diversité Deux Expériences l'Ontario Alors Fortement Touche. séances suspendus études, il un fait non stade à l'Église protestante du Maroc. Il a frequente à Casablanca juin Communauté de dominicains qui-l'un Marqué par fils accueil, sa liturgie, sa bibliothèque. Il S'est Initié au dialogue interreligieux DANS SA Rencontre avec l'islam, le judaïsme Mais aussi. QUELQUES ANNEES Tard en plus, Comme Beaucoup de Pasteur de sa génération, il un fait de service non civile au Sein du Défap. Avec fils Épouse Laure, il intérêt Envoyé à Oyem, au Gabon, versez Être Enseignant à l'école pastorale et versez TENIR la librairie. En Tant Que jeune théologien, il a Accompagné non pasteur gabonais DANS des Tournées d'évangélisation Dans La brousse. Il garde le souvenir de rencontres Avec Tout village non versez Speaking de Jésus-Christ. Il a conserver of this expérience juin admiration Pour Les Africains, versez Leur Capacité d'adaptation et versez la Façon n'avez ILS s'intègrent Aujourd'hui Dans La société française. formation this Après universitaire et pratique, François Clavairoly S'est Lancé de Dans un ministère paroissial Qui a Duré trente ans. Son premier poste was Rouen Où il was accueilli par le pasteur en titre, non certain Jean-Arnold de Clermont. PUIS IL Est Allé à Lille, avant d'être Élu président du conseil régional de la région Nord-Normandie, versez succéder à ... Jean-Arnold de Clermont. Quand sur Lui Demande, à Lui la famille n'avez intérêt cévenole et Qui a grandi à Valence, CE qu'il Pense du Nord, il Répond: «Je ne Peux Qué confirmateur CE Qu'on dit de this région, l'accueil chaleureux intérêt et Les Liens d'amitié solides. Et Puis il ne Faut pas Oublier Que le message de de la Réforme intérêt Arrivé en France par le Nord, par les colporteurs des Flandres. » Dans L'Église réformée, non président de région Est Parfois considere Comme pompier non, il intérêt appele Dans Une église lorsqu'il ya non Problème, qu'il Soit d'ordre matériel, relationnel ous spirituel. Au-delà des situations douloureuses, conflictuelles de Parfois, auxquelles il was confronté, il garde juin grande reconnaissance Pour Les Hommes et les Femmes qu'il a rencontres: «S'Il ya non mot Qui, versez moi, reprendre la Qualité première d «Un membre d'Église, C'est celui de Confiance, Une vraie Confiance, inébranlable, en Dieu et les uns envers, les Autres. » L'après températures de CE EN Nord-Normandie, il Répond à l'appel de Clotaire d'Engremont, le président du conseil presbytéral de l'Église du Saint-Esprit à Paris, versez succéder à ... Jean-Arnold de Clermont. A Côté de fils ministère paroissial, il Prend La Présidence du CPLR (Conseil luthéro-réformé de permanent), organisme de concertation Entre les Quatre Eglises luthériennes et réformées, de France et d'Alsace-Lorraine. Il présidera le groupe also de Suivi de l'accord de Reuilly Qui a signed la communion Pleine, de chaire et d'autel, Entre les Églises luthéro-réformées et anglicane. Le week-end Dernier, LOR de l'Assemblée générale de la Fédération protestante, le Conseil annonce qu'il avait un fel appel à François Clavairoly versez Être fils Prochain président. Il succédera à Claude Baty Qui lui-meme avait Remplace Jean-Arnold de Clermont. Lorsqu'on Demande à CE Dernier by QUELLE Enigme Leurs Deux Ministères Ont SUIVI Le meme parcours, il Répond Avec Un sourire Qué CELA Relève de la «fécondité du Nord glorieux». Parfois, il intérêt des hasards Surprenant! Plus sérieusement, Lui QUI connait BIEN Les Contraintes De La Présidence de la Fédération Protestante Et La Personnalité de François Clavairoly Trouve qu'il NE MANQUE PAS D'Atouts verser Assumer this Responsabilité: «D'ABORD non de C'est bon théologien réformé, ouvert Questions-aux Européennes, compétente Dans Le dialogue oecuménique [il intérêt membre du groupe des Dombes] ET sensibles Aux relations Avec le judaïsme [il intérêt vice-président de l'Amitié judéo-chrétienne]. C'EST Un homme d'écoute MAIS Qui est capable d'Autorité. ENFIN, il intérêt Sincèrement attaché au dialogue Avec les évangéliques. » S'Il Faut exprimer juin réserver un this nomination, Jean-Arnold de Clermont Finit par avouer, en pensants à sa-propre expérience, que, «Comme Tous Ceux Qui assument this Responsabilité, il Devra Apprendre à s'exprimer Dans Les Médias, Ce Qui N'Est Pas Dans Les Gènes des Pasteurs protestants ». Les Défis À VENIR Quand sur interroge François Clavairoly sur les Défis Qui préposé la Fédération protestante DANS LES ANNEES Qui viennent, tres vite l'Année 2017 arriver Dans La conversation. Commentaire fêter, Célébrer Les Cinq cents ans de la Réforme? Son ouverture oecuménique Lui Laisse Espérer non geste de l'Église catholique, il réfléchit à also juin démarche à l'Egard du judaïsme. Il aime rappeler Que Si 1517 Est considere Comme L'année du début de la Réforme, Les Valeurs ET convictions Qui fondent le protestantisme remontent au début de l'Église. Pour Lui, la Réforme pas n'est accident non de l'Histoire MAIS Un moment Qui a Permis de cristalliser des convictions Théologiques Qui se trouvent au cœur du Nouveau Testament. CES terme Responsabilités à la Fédération protestante le conduisent à souligner au Québec, le XVIe siècle des, la Réforme contenait en fils Sein la Pluralité du protestantisme. A Côté de la veine luthéro-réformée, il n'oublie Pas en Effet la Réforme radicale qu ' sur may considerer de Comme l'Ancêtre des Églises évangéliques. Des Eglises évangéliques, la conversation, arrivent au CNEF (Conseil national des évangéliques de France) Dont la création d'un inquiete certains Membres de la Fédération protestante. François Clavairoly porte Un regard Positif sur CE conseil: «Il HNE importante Qué les évangéliques aient des Lieux de rencontre Où ILS peuvent se Raconter Leur histoire les uns aux Autres. Une Fois qu'elle aura Été racontée, on verra commentaire Elle may s'intégrer Dans Le grand récit du protestantisme français. »Il Rappelle en CELA Que la foi pas n'est juin théorie MAIS D'ABORD récit non ... Qui CONSTRUIT juin Identité. A lire Figures protestantes éd. Voix protestante Calvin, de la Réforme à la modernité PUF L'insolence de Luther Avec Alain Joly éd. Onésime Paroles d'alliance Avec Haïm Korsia éd. F. Bourin






























































François Clavairoly,protestants,

30 Mars 2014, 16:23pm

Publié par hugo

François Clavairoly
François Clavairoly est un pasteur de l’Église protestante unie de France, né le 11 mai 1957 à Pamiers.
Pasteur réformé, marié, père de trois enfants, il est titulaire d'une maîtrise de théologie de la Faculté de théologie protestante de Strasbourg et d'un DEA de la faculté de théologie protestante de Paris. Il est fils, petit-fils et père de pasteur.
Carrière[modifier | modifier le code]


Il commence sa carrière au Gabon de 1979 à 1981, comme enseignant pour le DEFAP. Il est ensuite pasteur à Rouen de 1982 à 1988, puis à Lille de 1988 à 1994. Il est en même temps aumônier des prisons de la Région Nord. De 1994 à 2000, il préside le conseil régional de la région Nord-Normandie de l’Église réformée de France. Il est pasteur à la paroisse parisienne du Saint-Esprit de 2001 à 2013.
Il a été élu à la fonction de président de la Fédération protestante de France à compter du 1er octobre 2013. Président de la commission des relations avec le judaïsme de la Fédération protestante de France, Il est également membre du comité directeur de l'Amitié judéo-chrétienne France. Il a présidé de 2002 à 2007 la communion protestante luthéro-réformée, et a joué un grand rôle dans le rapprochement des luthériens et des réformés, qui a abouti à la création de l’Église protestante unie de France.
Il est membre du groupe des Dombes, qui réunit théologiens protestants et catholiques
Ouvrages[modifier | modifier le code]


La violence, ce que les religions en disent, collectif, sous la dir.de Philippe Gaudin, Éditions de l’Atelier, Paris, 2002.
Figures protestantes, éd. Voix protestante, Paris, 2009.
A la découverte de Calvin, collectif, Olivétan, 2009.
Calvin, de la réforme à la modernité, PUF, Paris, 2010.
L’insolence de Luther, en collaboration avec Alain Joly, éd. Onésime, Allauch, 2010.
Paroles d’alliance, Dialogue entre un pasteur et un rabbin sur la société française, François Clavairoly et Haïm Korsia, éd. F. Bourin, Paris, 2011.
Bible or not bible, Pourquoi lire la bible, en coll. avec A.Joly, éd.Onésime, Allauch, 2013.
Sources[modifier | modifier le code]


Site de la Fédération protestante de France
[masquer]
v · d · m
Protestantisme
Fondements de la Réforme Réforme protestante · Bible · Jésus-Christ · Grâce · Cinq solae
Réformateurs John Wyclif · Jan Hus · Martin Luther · Jean Calvin · Ulrich Zwingli
Dénominations Luthéranisme · Calvinisme · Anabaptisme · Évangélisme · Baptisme · Méthodisme · Anglicanisme · Pentecôtisme · Autres mouvements
Théologiens des xxe et xxie siècles Karl Barth · Dietrich Bonhoeffer · Rudolf Bultmann · Gerhard Ebeling · André Gounelle · Jürgen Moltmann · Wolfhart Pannenberg · Paul Tillich
Acteurs religieux Théologien · Pasteur · Évêque · Synode
Rites et fêtes Baptême · Cène · Prière · Noël · Vendredi saint · Pâques · Ascension · Pentecôte
Édifices Cathédrale · Église · Temple

Portrait de François Clavairoly,PROTESTANTS,presence protestantes,

30 Mars 2014, 16:05pm

Publié par hugo

EN REPLAYFrance 2
Diffusé le dim. 30-03-14 à 10:00 | Encore 6j
Autre | 30'
TOUS PUBLICS |
Au sommaire : Portrait de François Clavairoly, nouveau président de la Fédération protestante de...

LA VIE N EST PAS LES DIPLOMES COMME DIRAIT FRANCOIS CLAVAIROLY MAIS DANS DIEU

BIOGRAPHIE DE FRANCOIS CLAVAIROLY

http://pluzz.francetv.fr/videos/presence_protestante.html

Portrait de François Clavairoly,PROTESTANTS,presence protestantes,

Le harcèlement en hausse,articles femmes hommes,femmes,sexisme,feminisme,sexes,egalite,parites,

30 Mars 2014, 04:34am

Publié par hugo

Le harcèlement en hausse
Jeudi 27 Mars 2014 à 13:36 | Lu 12680 fois I 39 commentaire(s)


PERRINE CHERCHÈVE


S'ABONNER+ Imprimer IMPRIMER Augmenter le texte AUGMENTER LE TEXTE Diminuer le texte DIMINUER LE TEXTE
Insinuations obscènes, «blagues» déplacées, mains baladeuses, ou pis encore... Selon une étude de l'Ifop le harcèlement sexuel reste un fléau dans les entreprises.


Illustration - MARJA AIRIO/LEHTIKUVA OY/SIPA
Illustration - MARJA AIRIO/LEHTIKUVA OY/SIPA
Du même auteur
L'homme qui veut la peau des HLM
Interdire le voile à la fac ? Une fausse bonne idée
Rachid Nekkaz: la part d'ombre du «Zorro du niqab»
Insinuations obscènes, «blagues» déplacées, mains baladeuses, ou pis encore... Selon une étude de l'Ifop réalisée à la demande du défenseur des droits, Dominique Baudis, le harcèlement sexuel reste un fléau dans les entreprises : 58 % des femmes estiment qu'il est plus répandu qu'il y a dix ans.


Une femme active sur cinq dit en avoir été victime, les plus exposées étant les jeunes célibataires précaires travaillant dans un univers masculin, comme l'univers militaire - les récentes révélations de deux journalistes sur les violences sexuelles constatées au sein de l'armée française (la Guerre invisible, éd. Les Arènes et Causette) ont même obligé le ministre de la Défense à diligenter une enquête.


Quant à l'agresseur type, il n'est pas forcément le patron ou le supérieur hiérarchique, mais bien souvent le «simple» collègue. Une épreuve que les victimes doivent souvent gérer seules (deux tiers des femmes affirment n'avoir pu compter que sur elles-mêmes pour se défendre).


Et l'on ne voit pas comment les choses pourraient s'améliorer vu que, toujours selon l'Ifop, 82 % des entreprises n'ont aucune politique de prévention en la matière.











TAGS : ENTREPRISES, ETUDE, FEMMES, HARCELEMENT, IFOP
S'ABONNER+ ACCUEIL ENVOYER IMPRIMER PARTAGER
A LIRE SUR MARIANNE
Le syndrome Hanouna
La prostate de Jean-Michel Aphatie
Le scandale des péages privatisés
La fuite de Cohn-Bendit
La crise qui vient sera épouvantable