Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de hugo,

La fin du féminisme? Il ya plus de nous que vous pensez

31 Octobre 2012, 00:02am

Publié par hugo

 

 

La fin du féminisme? Il ya plus de nous que vous pensez

Sur Netmums et d'ailleurs, le féminisme est déclaré mort. Mais plus que certaines personnes en parler, plus ils révèlent qu'ils n'ont aucune idée de ce que signifie réellement

PART
 
+ PLUS
RUBRIQUES CONNEXES

La semaine dernière, il y avait beaucoup de bruit pour Netmums , le site qui a produit un sondage en prononçant la fin du féminisme, sur la base que seulement un sur sept d'un groupe de femmes aient enquêté sur l'auto-défini comme une féministe.

Pour rejeter le féminisme comme «morte» (comme de nombreux médias rapidement fait ) sur la base que une femme sur sept qui constitue un taux de participation ridiculement bas est intéressant en soi, étant donné que ces chiffres lui donnerait un pays «adhésion» numérotation un peu moins de quatre ans et un demi-million de ... dix fois plus que l' adhésion à des partis démocrates-conservateurs, du travail et des libéraux réunis.

Les jeunes femmes ont été déclarées particulièrement hostile à ce mouvement, avec les 20-24 ans les moins susceptibles de se dire féministes. Mais il est bon de rappeler que cette enquête, largement signalé comme si elle fiable résume les points de vue de toutes les femmes, seuls les utilisateurs Netmums sollicité. Même si je suis sûr qu'il ya beaucoup de jeunes mamans féministes là-bas, il est probablement juste de dire que si vous voulez un échantillon représentatif de combien de jeunes femmes de 20-24 ans se décrivent comme des féministes, d'arpentage seuls ceux qui sont membres d'une site parent n'était probablement pas la façon la plus objective pour l'obtenir.

Mais quelle que soit la fiabilité des chiffres, de «mesurer» le féminisme comme s'il s'agissait d'une sorte de carte de transport membres du club, c'est méconnaître l'esprit même du mouvement. Quelqu'un qui travaille pour les droits des femmes et l'égalité entre les sexes est une militante féministe. Mais pour être féministe, il suffit de croire que les hommes et les femmes doivent être traités de manière égale - c'est aussi simple que cela, non pas quelque chose de beaucoup de gens s'arrêtent même pas à penser, encore moins de mettre une étiquette sur.

Vous voulez savoir où sont les féministes? Ce sont les étudiants d'Oxford University qui sont tellement marre avec le sexisme qu'ils rencontrent qu'ils ont mis en place une page Facebook la page appelée "misogynie Entendu à Oxford Uni". La femme qui a créé un blogue juste pour enregistrer ses expériences, car elle ne pouvait supporter le harcèlement constant sexuelle en silence, pas plus. Le jeune homme de 22 ans qui passe son temps à expliquerles droits des femmes à d'autres gars. Ce sont les jeunes diplômés qui ont mis en place un réseau pour les jeunes femmes professionnelles de se connecter avec les femmes entrepreneurs et femmes d'affaires. Ils sont les 48 agents de protection masculins et féminins à l'Université de Cambridge, qui a écrit , avec brio, le journal étudiant de dénoncer un article affirmant  les femmes devraient éviter le «risque» d'être violées. Ils sont les jeunes hommes fièrement tweeting photos d'eux portant No More Page 3 T-shirts. La petite fille de quatre ans qui se demande pourquoi les garçons à acheter des super-héros et les filles doivent acheter des princesses. Chaque petite fille qui ne sait pas pourquoi elle obtient le kit de nettoyage de jouets ou de la cuisinière lorsque le pistolet à rayons et la batte de baseball regarder tellement plus cool.Chaque petit garçon qui ait jamais été fait taire et a inauguré l'écart parce qu'il voulait jouer avec les poupées.

Le féminisme n'est pas un club versé ou un badge à l'usure séance de photo, c'est une idée. Et 10.000 femmes qui ont eu cette idée ont écrit au sujet de leurs expériences sur le sexisme au quotidien site web , tout simplement parce qu'il ne semble pas juste qu'ils ont été traités différemment en raison de leur sexe. C'est 10.000 féministes là.

Quand une femme écrit sur notre site:

"Mes shorts sont un choix pratique de vêtements pour le sport je m'entraîne dans; pas une invitation pour les commentaires inconnu / jugements. Je ne devrais même pas besoin de justifier que "

C'est le féminisme. Aurait-elle auto-identifiés à l'aide du mot sur une enquête Netmums (qui comprenait également la possibilité de considérer le féminisme "trop ​​agressif envers les hommes" juste pour le rendre vraiment clair ce que la bonne réponse était)? Je ne sais pas. Mais honnêtement, ça n'a pas vraiment d'importance.

Je ne peux pas vous dire combien de féministes, il ya, en pourcentage, ou la situation géographique ou ratio. Mais je peux vous dire qu'il y en a beaucoup.Beaucoup plus que vous pouvez attendre d'une «mort» du mouvement. Je ne vois pas de concept correspondant dont les critiques et les médias sont si follement envie de proclamer haut et fort «Dead! «Terminé! 'Over! " sur la base de la plus fragile de la preuve. Et cela, en soi, est éloquent. 

Paroles Corneille Parce Qu'on Vient De Loin lyrics

30 Octobre 2012, 23:45pm

Publié par hugo

Nous sommes nos propres pères
Si jeunes et pourtant si vieux, ça me fait penser, tu sais
Nous sommes nos propres mères
Si jeunes et si sérieux, mais ça va changer
On passe le temps à faire des plans pour le lendemain
Pendant que le beau temps passe et nous laisse vide et incertain
On perd trop de temps à suer et s'écorcher les mains
A quoi ça sert si on n'est pas sûr de voir demain
A rien

[Refrain] /
Alors on vit chaque jour comme le dernier
Et vous feriez pareil si seulement vous saviez
Combien de fois la fin du monde nous a frôlés
Alors on vit chaque jour comme le dernier
Parce qu'on vient de loin

Quand les temps sont durs
On se dit : "Pire que notre histoire n'existe pas"
Et quand l'hiver perdure
On se dit simplement que la chaleur nous reviendra
Et c'est facile comme ça
Jour après jour
On voit combien tout est éphèmere
Alors même en amour
J'aimerai chaque reine
Comme si c'était la dernière
L'air est trop lourd
Quand on ne vit que sur des prières
Moi je savoure chaque instant
Bien avant que s'éteigne la lumière

[Refrain]

Jour après jour
On voit combien tout est éphémère
Alors vivons pendant qu'on peut encore le faire
Mes chers

[Refrain]

http://www.paroles-musique.com/paroles-Corneille-Parce_Quon_Vient_De_Loin-lyrics,p164

Corneille Parce Qu'on Vient De Loin

30 Octobre 2012, 23:28pm

Publié par hugo

J'aimerai chaque reine
Comme si c'était la dernière  

 

J AIME BIEN CES DEUX PHRASE 

 

JE SUIS PAREILLE LA DESSUS, JE SUIS A 100% D ACORD 

VOIR MES POEMES 

VOIR MOI,MAVIE ET MES POESIE 


Toutes nos premières fois…

30 Octobre 2012, 21:42pm

Publié par hugo

Toutes nos premières fois…

Toutes nos premières fois…
©

Comment appréhendons nous le début d'une relation amoureuse ? Le site de rencontres eDarling.fr s'est penché sur la question et décortique pour nous toutes nos premières fois. Premier rendez-vous en amoureux, premier baiser, premier "je t'aime" : voici la chronologie des thèmes abordés et des événements importants dans une vie de couple.

  • Premier rendez-vous : on parle de quoi ?

Lors du premier rendez-vous en amoureux, on aborde beaucoup de sujets. Mais s'il y en a un qui échappe à la règle, c'est bien celui des enfants. Seuls 20%  des sondés déclarent en parler dès la première fois. A contrario, plus de 57% d'entre nous en parlent seulement au bout de 6 mois de relation.


Quant au premier bisou, contrairement aux idées reçues, il n'est que très rarement donné lors du premier date. Seuls 23% des hommes et 21% des femmes embrassent dès la première rencontre.
En revanche, 37% des hommes et 30% des femmes embrassent lors du second rendez-vous. 


  • Première relation sexuelle

La première relation sexuelle est très rare lors de la première rencontre.
33% des messieurs et 24% des femmes déclarent qu'il faut patienter jusqu'au 3ème rendez-vous avant de passer à l’acte.


Ah ces 3 mots magiques… Ils font leur effet, mais généralement ne sont prononcés qu'une fois la relation bien entamée. Les hommes sont plus à même de les dire que les femmes.
28% des hommes disent "je t'aime" dès le 3e rendez-vous contre seulement 10% des femmes. 


  • Mariage et vie à 2

Avant de se marier et d'emménager, les couples interrogés pour l'étude semblent vouloir attendre de construire le début d'une relation. Du coup, on apprend que la majorité des sondés s'installe donc ensemble après 6 mois de relation, et la demande en mariage suit généralement au même moment pour 42% des hommes et 50% des femmes.

 

Et vous, racontez-nous vos premières fois ?

 

Source : Site eDarling.fr

 

Par

  • Gina Tarlayan

2012-10-29 16:02:49

Wi-FI / Bluetooth / DECT : pourquoi c'est dangereux ? - Informer vos voisins par une affichette ...

29 Octobre 2012, 23:36pm

Publié par hugo

 Wi-FI / Bluetooth / DECT : pourquoi c'est dangereux ? - Informer vos voisins par une affichette ...



Wi-FI / Bluetooth / DECT : pourquoi c'est dangereux ? - Informer vos voisins par une affichette ...
Le Wi-fi et le DECT sont dangereux pour la santé de votre bébé, de vous-même et de votre entourage, y compris vos voisins ! 

Ci-joint une affichette utile d'information concernant les installations WIFI individuelles. 

Cette affichette peut être adaptée pour le Bluetooth ou le téléphone sans-fil DECT... qui sont techniquement semblable. 

L'oreillette Bluetooth doit-être remplacée par une oreillette filaire classique. Le téléphone DECT doit être remplacé par un téléphone filaire ou par un téléphone sans-fil analogique sans écran. 

Quant au Wi-fi, il doit être replacé par un câble, qui d'un point de vue uniquement technique offre une meilleure stabilité et un meilleur débit. La difficulté nait de la configuration de votre logement. Auquel cas nous vous conseillons de passer les câbles dans ou sur les plinthes et à travers les murs. 
Voir : Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi 

Vous pouvez coller cette affichette dans le hall de votre immeuble ou la distribuer par mail ou dans les boîtes aux lettres. 

Dans cette affichette (appelé tract ou dépliant Wi-fi), vous trouverez un résumé des arguments scientifiques contre le Wi-fi et de nombreuses recommandations officielles qui indiquent de ne plus utiliser le Wi-fi chez soi ni à l'école ni au travail... 


>> Télécharger l'affichette : WIFI : POURQUOI IL FAUT LE COUPER? 

wifi_pourquoi_cest_dangereux_1.pdf wifi_pourquoi-cest-dangereux.pdf  (54.27 Ko)


--- 
Rappel : 

L'association nationale Robin des Toits a pour mission de rechercher des technologies et des pratiques de communication sans fil respectueuses de la santé publique. Ce qui suppose une réglementation réelle centrée sur un maximum d'intensité en tous lieux de 0,6V/m pour les émissions de la téléphonie mobile GSM. 

Le programme de Robin des Toits comporte un moratoire sur la 3G (UMTS) jusqu'à diffusion d'un rapport scientifique crédible et l'interdiction légale pour les émissions Wi-fi, FemToCell, Wimax, DECT et Bluetooth, pour lesquels la protection du public est impossible en raison de leurs caractéristiques techniques (fréquence, densité des données transmises...) 
Voir : http://www.robindestoits.org/attachment/115208/ 

Robin des Toits n'est donc pas opposé en soi aux antennes-relais mais à leur prolifération sans contrôle en raison du fait que les intensités de ces dernières ne sont pas légalement limitées. 
Robin des Toits est en revanche opposé au Wi-fi, FemToCell, Wimax, DECT, Bluetooth pour lesquels le seuil de 0,6V/m n'est pas applicable. 

--- 
Voir également : 

Offrez (-vous) un noël sans ondes... - Robin des Toits - Déc. 2010 

Téléphone sans-fil analogique = NON-TOXIQUE : concilier santé et progrès, c'est possible ! 


Robin des Toits
Lu 67193 fois

Arguments A la maison, dans votre copropriété Dans votre ville ou quartier, à l'extérieur Au travail A l'école, au collège, au lycée, à la Fac

http://www.robindestoits.org/

Anne Hidalgo : "Les femmes sont enfin prises au sérieux en politique"

29 Octobre 2012, 23:13pm

Publié par hugo

 

Vous avez refusé un poste de ministre proposé par François Hollande… Vous êtes donc très fidèle à votre politique de non cumul des mandats ?
J’avais d’entrée de jeu dit que je ne souhaitais pas être ministre. Les gens qui pensent que Paris est un piédestal pour d’autres ambitions… c’est leur affaire, mais ils se trompent. C’est parce qu’ils ne connaissent pas Paris et encore moins les Parisiens, qu’ils pensent ça.
Ma passion pour Paris ne fait que s’amplifier, ce ne sont pas que des mots, je trouve cette ville extraordinaire, et pour moi, il n’y a rien de plus beau que le mandat de Maire de Paris. Je ne crois pas aux parcours éclairs. Il faut engranger des expériences, s’enraciner… sinon votre vie dépend des autres. Moi, depuis toujours, j’ai voulu que ça ne dépende que de moi.
J'ai toujours voulu que ça ne dépende que de moi... 
Beaucoup de médias vous surnomment la Dauphine de Delanoë, ça vous énerve ?
Ce mot ne me correspond pas, je ne suis absolument pas une héritière, je suis très attachée à la démocratie. Le mot dauphine voudrait dire que les choses sont jouées d’avance, mais pas du tout. Je suis effectivement une fidèle de Bertrand Delanoë, j’ai une vraie amitié pour lui, nous avons une fidélité l’un envers l’autre assez rare en politique. Tout cela peut être troublant, mais c’est de la démocratie. Au bout il y a une élection, et ce sont les Parisiens qui décideront.
 
A relire sur aufeminin

 






©Sipa - De la démocratie...
©Sipa
  ◄ précédent  
 

Sur le même thème

Vidéo : François Bayrou a réagi à vos propositions pour la parité

  • François Bayrou a réagi à vos propositions pour la parité
  • Avancer avec les femmes - Bernard Lehideux (3/3)
Publié par Ludivine Le Goff
le 23/10/2012
Notez cette page :  
Anne Hidalgo : "Les femmes sont enfin prises au sérieux en politique"


De la démocratie...

   

Anne Hidalgo : "Les femmes sont enfin prises au sérieux en politique"

29 Octobre 2012, 23:07pm

Publié par hugo

 


Vous allez donc maintenir ce cap si vous êtes élue ?
L’égalité est pour moi un combat de tous les jours. Je suis venue en politique d’abord en m’intéressant à la question de l’égalité entre hommes et femmes. C’est un point déterminant dans mon engagement et dans mon projet politique progressiste. Je serai toujours là pour rappeler que 53% des Parisiens sont des Parisiennes !
Les femmes ont besoin de symboles pour avancer
Etre la 1e femme élue à la tête de Paris, est-ce que cela aura une résonnance particulière pour vous ?
Si les Parisiens décident de m’élire maire en 2014, cela apparaitra comme un élément important de la modernité de cette ville et de sa capacité à être à l’avant-garde, c’est indéniable.
Et puis je n’ignore pas la force des symboles. En politique comme dans d’autres univers les femmes sont souvent en difficulté quand elles accèdent à des responsabilités, car elles n’ont pas beaucoup de modèles féminins identifiables. Le fait d’avoir des repères, des modèles, nous aident à nous construire, à nous projeter dans autre chose. Prenons la question du plafond de verre : on sait qu’il faut des actes concrets, évidemment, mais quelques symboles d’accès de femmes à des postes à responsabilités dans le monde économique, politique, associatif ou médiatique sont des éléments qui permettront aux plus jeunes femmes de se dire « on peut y arriver, il n’y a pas d’espaces qui nous sont interdits ».

 






©Sipa - Une ville paritaire ?
©Sipa
  ◄ précédent  
  suivant ►  

Sur le même thème

Vidéo : Martine Aubry : "L'égalité des salaires entre hommes et femmes sera ma priorité"

  • Martine Aubry : "L'égalité des salaires entre hommes et femmes sera ma priorité"
  • Avancer avec les femmes - Marie-Anne Montchamp (2/3)
Publié par Ludivine Le Goff
le 23/10/2012
Notez cette page :  
Anne Hidalgo : "Les femmes sont enfin prises au sérieux en politique"


Une ville paritaire ?

 

Anne Hidalgo : "Les femmes sont enfin prises au sérieux en politique"

29 Octobre 2012, 23:05pm

Publié par hugo

 


Quelle sera donc votre réponse concernant les violences conjugales, que vous considérez comme relevant de la responsabilité publique ?
Sur la partie violence domestique, on s’est beaucoup engagés, via des aides financières aux associations d’aide aux victimes, la mise en place de centres d’hébergement pour que les femmes puissent quitter leur domicile avec leursenfants, des accompagnements psychologiques, une aide pour accéder à l’emploi... Nous avons donc une bonne connaissance du tissu parisien et de cette réalité que vivent beaucoup de femmes. Cette connaissance nous a permis de mettre en place des mesures, mais le phénomène est très loin d’être éradiqué... Et ce sujet est très important pour une femme élue !
Les questions de parité sont enfin prises au sérieux en politique
Avez-vous le sentiment que la question des femmes a évolué dans le milieu politique ces dernières années ?
En 2001, quand Bertrand Delanoë a été élu, il a décidé d’avoir autant d’adjointes que d’adjoints. La loi ne l’obligeait pas encore à l’époque. Et bien je peux vous dire que ça a vraiment changé la nature des débats ! A moi, qui portais les sujets d’égalité dans la première mandature, on disait que c’était des sujets de bonnes femmes, des sujets de société, pas politiques, pas importants... Mais le fait que je sois première adjointe, que je porte ces sujets-là, avec un maire impliqué dans ces questions d’égalité, a permis de donner une visibilité à la question de la parité qui était considérée comme un sous sujet. On a montré qu’il fallait s’en occuper car il y avait de réelles souffrances et qu’on apportait des solutions.
Aujourd’hui, la conjugaison de tous ces éléments fait que Paris est une ville dans laquelle la situation des femmes est prise en compte. On ne réussit pas tout, mais en tous cas, c’est un axe d’entrée dans notre projet municipal qui reste extrêmement important.

 






©Sipa - Projet Anne Hidalgo violences conjugales
©Sipa
  ◄ précédent  
  suivant ►  

Sur le même thème

Vidéo : Parité bête ou quoi ? Les violences conjugales.

  • Parité bête ou quoi ? Les violences conjugales.
  • "Juliette pensait que l'amour serait plus fort que la violence"
Publié par Ludivine Le Goff
le 23/10/2012
Notez cette page :  
Anne Hidalgo : "Les femmes sont enfin prises au sérieux en politique"


La question des violences

 

Violence conjugale Brisons le silence

29 Octobre 2012, 22:24pm

Publié par hugo

Violence conjugale
Brisons le silence



Tabou des violences conjugales

Un problème de société ?


 

Selon Françoise Brié, "Les violences conjugales sont un problème sociétal, pas personnel, car la femme est encore montrée comme inférieure." 
Différence de salaires, absence de femmes aux postes à responsabilités, représentation dégradante dans la publicité, dans les médias... sont autant d’inégalités qui contribuent à faire le nid des violences. 
"La France est un pays profondément machiste, qui considère trop souvent la femme comme une citoyenne de seconde zone ! Ce sexisme est la cause des inégalités. Et les inégalités engendrent des violences conjugales, car on sous-évalue la femme" insiste Danielle Bousquet.
Et si tout était à revoir dans nos relations homme/femme ?

L'éducation, la clef de voute
L'objectif est d'abord de défendre les droits fondamentaux des femmes, puisque c'est ici que les violences trouvent leur source. "En faisant de la prévention dans les écoles, les universités, pour changer la représentation des genres qui est souvent déséquilibrée", suggère Françoise Brié. 

Une réalité que Danielle Bousquet souligne à son tour "Dans de nombreux établissements, il ne se passe absolument rien d'un point de vue éducatif sur l'égalité des sexes. De nombreux enseignants ne savent pas quoi faire. Car on n'a jamais travaillé sur ce point.  Pourtant, il n'y a que par l'éducation que l'on pourra s'en sortir."

http://www.aufeminin.com/debats-de-societes/femmes-battues-violence-aux-femmes-violence-conjugale-d6636c140433.html