Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de hugo,

Vive indignation après l’homélie du cardinal André Vingt-Trois et son message contre le mariage pour tous,extreme droite,fn,religion,homophobie,

29 Juillet 2016, 09:16am

Publié par hugo

Vive indignation après l’homélie du cardinal André Vingt-Trois et son message contre le mariage pour tous
Publié par Maëlle Le Corre
Politiques et personnalités du monde associatif ne décolèrent pas après l'homélie du cardinal André Vingt-Trois.
Manifestation du collectif Oui Oui Oui le 29 novembre aux abords de l'Assemblée nationale - PHOTO : XAVIER HÉRAUD
Le tweet a été supprimé, mais l'indignation est elle, toujours palpable sur les réseaux sociaux. Lors de l'homélie de ce mercredi 27 juillet à la cathédrale Notre-Dame de Paris, pour les victimes de l'attentat de l'église de Saint-Etienne du Rouvray, le cardinal André Vingt-Trois a dénoncé le «silence des élites devant les déviances des mœurs et légalisation des déviances».





tweet homélie andré vingt trois


Alors que le hashtag «#JesuisDeviant» commence à fleurir sur Twitter, des militant.e.s LGBT et féministes ont dénoncé cette attaque directe à la communauté LGBT que le cardinal semble tenir pour responsable du climat actuel:


Voir l'image sur Twitter
Voir l'image sur Twitter
Suivre
Elsa @Elle_sa_
merci @actupparis
10:26 - 28 Juil 2016
14 14 Retweets 12 12 j'aime
Suivre
Nicolas Noguier @NicolasNoguier
La grave dérive de @avingttrois qui salit un hommage national et diffuse la haine au lieu de parler d'amour. pic.twitter.com/HXXtaRj1ND
00:10 - 28 Juil 2016 · Montpellier, France, France
102 102 Retweets 57 57 j'aime
Suivre
Yohann Roszéwitch @YRoszewitch
#LT Le cardinal @avingttrois a supprimé son tweet indigne. Vu ses responsabilités, on attend désormais des excuses ! pic.twitter.com/m6feuzJvHZ
00:01 - 28 Juil 2016
115 115 Retweets 66 66 j'aime
Suivre
CrêpeGeorgette @valerieCG
Oui, bien sûr. on est tous persuadé que parler de "légalisation d'une déviance" ca évoque l'euthanasie. https://twitter.com/LeHuffPost/status/758579270130204673 …
10:28 - 28 Juil 2016
28 28 Retweets 14 14 j'aime
Côté politiques, si certain.e.s élu.e.s ne semblent pas avoir prêté attention à ce passage de l'homélie, d'autres n'ont pas manqué de signaler avec indignation cette allusion au mariage pour tous:


Suivre
Esther Benbassa ✔ @EstherBenbassa
#Homophobie: la phrase indigne de l'hommage d'@avingttrois aux victimes de #SaintEtienneDuRouvray. #mariagepourtous http://www.huffingtonpost.fr/2016/07/28/andre-vingt-trois-messe-hommage-jacques-hamel-mariage-pour-tous_n_11231488.html …
09:43 - 28 Juil 2016
60 60 Retweets 29 29 j'aime
Suivre
Emmanuel GREGOIRE @egregoire
Propos honteux, contraire à la tolérance, indigne de votre charge, contraire à tout ce que dit @Pontifex https://twitter.com/avingttrois/status/758343095490600960 …
22:51 - 27 Juil 2016
83 83 Retweets 68 68 j'aime
Suivre
Bernard Jomier @BernardJomier
Dites, cardinal @avingttrois, vous pensez que c'est le moment pour réétaler votre homophobie? Respectez notre tristesse à tous.
23:07 - 27 Juil 2016
31 31 Retweets 23 23 j'aime
Suivre
Jean-Luc Romero @JeanLucRomero
Tweet de @avingttrois effacé !Se serait-il rendu compte de la violence de ses propos?Loin du Qui suis je pour juger pic.twitter.com/NWOOY70OAZ
00:08 - 28 Juil 2016 · Paris, France, France
252 252 Retweets 181 181 j'aime
Suivre
Roselyne Bachelot ✔ @R_Bachelot
@JeanLucRomero @avingttrois c'est effectivement un tweet d'une violence inouïe. Courage, le combat continue contre les discriminations.
01:15 - 28 Juil 2016
55 55 Retweets 73 73 j'aime
D'autres personnalités comme le journaliste Joseph Macé-Scaron ou l'auteure Tatiana de Rosnay ont aussi réagi:


Suivre
Mace-Scaron Joseph @MaceScaron
Le Cardinal André Vingt-Trois reproche "la surmediatisation" des terroristes? Et moi, celle des homophobes !
22:59 - 27 Juil 2016 · Republic of Croatia, Republic of Croatia
91 91 Retweets 121 121 j'aime
Suivre
Tatiana de Rosnay ✔ @tatianaderosnay
Les tweets peuvent être effacés. Mais les mots restent. Et blessent. #cardinal23 pic.twitter.com/Szhje1eXQX
00:19 - 28 Juil 2016
270 270 Retweets 209 209 j'aime
Tweeté depuis le compte du cardinal, le passage a finalement été supprimé sans commentaires. Auprès du Huffington Post, le diocèse de Paris joue la carte de «l'apaisement» en précisant tout de même que le cardinal «assume parfaitement ce passage comme l'intégralité de ses propos»: «En aucun cas, il ne voulait cibler une mesure en particulier, surtout pas le mariage pour les couples homosexuels. Il ciblait plutôt l'ensemble des évolutions sur la bioéthique, la fin de vie, la gestation.»


Des excuses peu convaincantes, quand on sait que les questions de bioéthique sont invoquées pour s'opposer à l'ouverture de la PMA pour les couples de femmes et les femmes célibataires et que tout comme pour la gestation pour autrui (GPA), ces deux sujets ont servi d'arguments à l'Église pour s'opposer au mariage pour tous.


Sans oublier que le cardinal André Vingt-Trois est l'une des personnalités religieuses les plus virulentes pendant les débats de 2012-2013 et que sa voix parmi les opposant.e.s à la loi a résonné à de nombreuses reprises, notamment en audition à l'Assemblée nationale. En avril 2013, à l'approche du vote final des député.e.s, il avait appelé les chrétien.ne.s à maintenir leur opposition à la loi et mis en garde sur ses conséquences par ces mots: «C'est ainsi que se prépare une société de violence».









Print This Post
RÉAGISSEZ
Profile photo of Maëlle Le Corre
Publié par Maëlle Le Corre
Journaliste de Yagg.
Autres articles | Profil | Compte Twitter

http://yagg.com/2016/07/28/vive-indignation-apres-lhomelie-du-cardinal-andre-vingt-trois-et-son-message-contre-le-mariage-pour-tous/

Ces vidéos montrent l’intolérable condition des femmes en Arabie Saoudite,femmes,violence,

29 Juillet 2016, 09:03am

Publié par hugo



Accueil / Société / News société / Ces vidéos montrent l’intolérable condition des femmes en Arabie Saoudite


Ces vidéos montrent l’intolérable condition des femmes en Arabie Saoudite
4862 partages


Publié par Allison Pujol
le 20 juillet 2016




Partager sur Facebook


Le 17 juillet, l’ONG Human Rights Watch a dévoilé un rapport concernant la tutelle masculine sur les femmes en Arabie Saoudite. Pour dénoncer cet état de fait, l’organisation a créé une série de vidéos mettant en scène des situations de la vie quotidienne dans lesquelles la gent féminine est obligée d’avoir l’accord d’un tuteur masculin. Des images saisissantes…
Ce n’est un secret pour personne, certains pays laissent très peu de place aux femmes. C’est notamment le cas en Arabie Saoudite qui fait régulièrement la Une de l’actualité à cause de dispositions discriminatoires envers la gent féminine. Il faut dire que la monarchie est régie par une suprématie masculine exceptionnelle. En effet, les femmes sont considérées comme des mineures par la loi et sont donc sous la tutelle d’un homme qui peut être leur père, leur mari, leur frère ou même leur fils dans certains cas. Un système qui oblige les femmes à demander la permission à ces tuteurs pour partir l’étranger ou encore se marier. Des choses qui peuvent paraître simples, mais qui sont des interdits pour beaucoup. Si nombre de défenseurs des droits des femmes appellent à un changement de la situation en Arabie Saoudite, le chemin est encore long. C’est ce que prouve l’organisation non gouvernementale Human Rights Watch dans un rapport baptisé Prises au pièges : Les femmes sous tutelle masculine en Arabie Saoudite réalisé à partir de l’étude des lois, de la politique et de documents officiels ainsi qu’avec des témoignages de Saoudiennes. Avec ce dernier, l’association a lancé une série de vidéos animées dans laquelle on découvre plusieurs situations où la suprématie des hommes est criante. Une campagne baptisée #TogetherToEndMaleGuardianship, soit Ensemble mettons fin à la tutelle masculine.






La campagne de Human Rights Watch © Capture écran Youtube HumanRightsWatchFR
La campagne de Human Rights Watch
La campagne de Human Rights Watch
La campagne de Human Rights Watch
La campagne de Human Rights Watch
La campagne de Human Rights Watch
La campagne de Human Rights Watch
Les femmes en Arabie Saoudite

Par exemple, on découvre l’histoire d’une femme battue par son mari. Celle-ci décide de s’enfuir et de se réfugier dans un centre d’aide. Finalement, une autre femme lui affirme que la meilleure solution serait qu’elle se réconcilie avec son époux. Elle finit par être récupérée par son tuteur dans l’établissement avant que son calvaire ne recommence. Dans une seconde vidéo, on peut voir une chirurgienne cardiaque invitée à une grande conférence située à Londres. Elle demande la permission de voyager à son tuteur qui n’est autre que son fils. Ce dernier, en pleine partie de jeu vidéo, affirme qu’il n’a pas envie et qu’il est occupé. Enfin, on peut également observer comment un homme refuse qu’une femme puisse sortir de prison. Car oui, un homme peut refuser qu’une femme sorte de prison une fois qu’elle a purgé sa peine. « Les [autorités] gardent une femme incarcérée jusqu'à ce que leur tuteur légal vienne la récupérer, même si c’est lui qui l'a fait mettre en prison », a expliqué une militante pour le droit des femmes à Human Rights Watch. A ce moment-là, elle peut être transférée dans un autre centre ou alors contrainte à un mariage arrangé.








Peu de progrès
Si depuis quelques années, l’Arabie Saoudite semble avoir laissé quelques miettes aux femmes en leur donnant le droit de vote et de représentation aux élections municipales, en levant la permission pour travailler, en punissant les violences domestiques et en nommant 30 femmes au conseil consultatif le plus haut de la monarchie, ce ne sont que peu de choses pour arriver à l’égalité. Et dans la réalité, tout est toujours compliqué pour les femmes. Par exemple, bien que la permission ne soit plus obligatoire pour travailler, beaucoup d’employeurs continuent de demander l’accord du tuteur masculin sans être inquiétés. Rappelons aussi qu’elles n’ont pas le droit de conduire. Quelque chose qui chaque année coûte des millions au pays.


Voici donc une société complètement gangrenée par la tutelle masculine qui ne laisse aucune échappatoire aux femmes. Une impuissance que l’on ressent dans les différents témoignages récoltés par Human Rights Watch. « Croyez-le ou non, mon fils est mon tuteur, ce qui est vraiment humiliant...Mon propre fils, celui à qui j’ai donné naissance, celui que j’ai élevé, c’est lui mon tuteur », révèle une femme de 62 ans. « Le système de tutelle continue d’être un cauchemar. Je ne veux pas me marier parce que je ne veux pas qu’un étranger me contrôle... Au fond, c’est de l'esclavage », explique une jeune femme d’une vingtaine d’années, quand une autre affirme : « Vous n’avez aucun contrôle sur votre propre corps... Chaque étape de votre vie devient source de nervosité. Tous les efforts et le temps que vous avez investis pourraient disparaître en une seconde si votre tuteur le décide ». Enfin, d’autre ont des mots encore plus durs : « Je préférerais que vous me tuiez plutôt que de laisser l'homme qui abuse de moi prendre le contrôle de mon existence ».


Espérons que les appels répétés des défenseurs des droits des femmes dans le pays finissent par être entendus ! Cette situation ne peut plus durer, et est d’autant plus choquante lorsque l’on sait que l’Arabie Saoudite est depuis 2000 État partie à la Convention des Nations Unies sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (CEDAW) comme le rappelle Human Rights Watch. Quelque chose qui signifie qu’elle est juridiquement obligée d’en finir avec la tutelle masculine. Il y a quelques mois, la monarchie a affirmé que le gouvernement « continuera à développer les talents [des femmes], à investir dans leurs capacités productives et à leur permettre de contribuer au développement de notre société et de notre économie » dans les prochaines années.


A lire aussi : Arabie Saoudite : Une femme élue pour la première fois
Les Saoudiennes vont enfin pouvoir voter
Michelle Obama refuse de porter le voile en Arabie Saoudite


Abonnez-vous à la Newsletter Buzz !

http://www.aufeminin.com/news-societe/arabie-saoudite-l-intolerable-condition-des-femmes-en-videos-animees-s1918630.html

Reims : un centre aéré déconseille aux fillettes de porter des jupes,filles,femmes,sexisme,

28 Juillet 2016, 00:20am

Publié par hugo

Actualité Société
Reims : un centre aéré déconseille aux fillettes de porter des jupes
Dans un centre de loisirs de Reims, les jeunes filles ont été priées de revêtir un short sous leur jupe pour éviter tout comportement inapproprié des garçons.
PAR LE POINT.FR
Publié le 22/07/2016 à 15:32 | Le Point.fr
Les parents d’élèves d’un centre de loisirs près de Reims ont reçu des consignes concernant la tenue vestimentaire des fillettes. Les parents d’élèves d’un centre de loisirs près de Reims ont reçu des consignes concernant la tenue vestimentaire des fillettes. © AFP/ PHILIPPE DESMAZES
ABONNEZ-VOUS À PARTIR DE 1€
Lundi 18 juillet, les parents d'élèves d'un centre de loisirs près de Reims ont reçu des consignes concernant la tenue vestimentaire des fillettes. Au milieu des informations sur les horaires ou encore les biens de valeur, les parents ont eu la surprise de découvrir une drôle de recommandation faite par la direction du centre des Trois Piliers. Elle conseille effectivement aux jeunes filles d'éviter de porter une jupe, ou, dans ce cas, de porter un short en dessous, afin d'éviter tout « comportement déplacé » de certains garçons.
L'intégralité du message envoyé par le centre de loisirs a été publiée sur Twitter par une mère de famille. Comme le rapporte le quotidien local L'Union , celle-ci s'indigne de la recommandation de la direction. Elle écrit sur les réseaux sociaux : « Il ne leur vient pas à l'idée que ce n'est pas aux petites filles d'adapter leur tenue en fonction des lourdauds, mais plutôt aux lourdauds de s'éduquer ? »
Une formulation « maladroite »
D'autres parents ont alors décidé de contacter la direction du centre des Trois Piliers en écrivant un mail. « Si cela s'entend tout à fait pour le confort de notre enfant lors d'activités sportives, en revanche, nous sommes bien plus contrariés à l'idée que cela soit pour éviter des comportements déplacés dont il est fait mention. Si comportements déplacés il y a, ce n'est pas à notre fille d'en porter la responsabilité au travers de sa tenue », écrivent-ils au centre de loisirs, selon les informations de L'Obs .
Jointe par Libération, la direction reconnaît une formulation « maladroite ». Noëlle Harmand, la directrice générale adjointe des Maisons de quartier de Reims, affirme : « Il n'a jamais été question de demander aux parents de remettre des pantalons aux petites filles. » Les parents ont également été reçus par l'équipe du centre aéré pour dissiper tout malentendu.

http://www.lepoint.fr/societe/reims-un-centre-aere-deconseille-aux-fillettes-de-porter-des-jupes-22-07-2016-2056257_23.php#xtor=CS2-238&utm_source=ExtensionFactory.com&utm_medium=extension&utm_content=newtab&utm_campaign=extension

Le Puy du Fou donne 50 000€ à une association anti-IVG et anti-euthanasie,integriste,extreme droite

28 Juillet 2016, 00:04am

Publié par hugo

Le Puy du Fou donne 50 000€ à une association anti-IVG et anti-euthanasie
Société
Un spectacle au Puy du Fou. - Grégoire Maisonneuve - SIPA
Un spectacle au Puy du Fou. Grégoire Maisonneuve / SIPA
Zoomer
Vendredi 3 juillet, le parc vendéen du Puy du Fou a remis un don de 50 000 euros à la Fondation Jérôme Lejeune au cours d’une cérémonie protocolaire, rapporte le quotidien Ouest-France.


Reconnue d’utilité publique depuis 1996, cette association doit son nom au professeur de médecine à qui l’on attribue la découverte de l’anomalie chromosomique responsable de la trisomie 21, en 1959. La fondation Jérôme Lejeune investit dans la recherche médicale sur les maladies génétiques de l’intelligence et l’aide aux familles.


Des positions anti-IVG et anti-euthanasie


Mais cette association est aussi connue pour ses combats liés à « la défense de la vie » souligne le quotidien. La Fondation Lejeune est ainsi fermement opposée à l’avortement et à l’euthanasie. Après la décision de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) sur l’affaire Vincent Lambert, l’association avait clairement exprimé son désaccord dans un communiqué publié sur son site internet.


Au cours de la cérémonie, le fondateur du Puy du Fou Philippe de Villiers a souligné les liens entre le Puy du Fou et la Fondation Lejeune, dont celui « du mystère de la civilisation : le refus commun de l’innommable, la destruction de la vie, du beau : la laideur », rapporte l’association.


Selon Ouest-France, « la somme versée par le Puy du Fou doit permettre de financer l’agrandissement du bâtiment de la fondation, mais également de poursuivre la recherche ».


ladepeche.fr
SOCIÉTÉ

A lire aussi
Contenus sponsorisés
Recommandé par

Sur la Dépêche
Balmain fait valser Kanye West et Joan Smalls
Jacques Hamel, un prêtre qui «a donné sa vie aux autres»
Attaque à la hache dans un train allemand lundi dernier
Paris: nouvelle évacuation d'un campement d'un millier de migrants
Un Marseillais défie Daech dans une vidéo, l’Etat islamique lui répond
Nice: le dispositif de sécurité "n'était pas sous-dimensionné"

http://www.ladepeche.fr/article/2015/07/08/2140471-puy-fou-donne-50-000e-association-anti-ivg-anti-euthanasie.html#&utm_source=ExtensionFactory.com&utm_medium=extension&utm_content=newtab&utm_campaign=extension

Le suicide?,sante

28 Juillet 2016, 00:04am

Publié par hugo

Le suicide?
Description du suicide et de ses symptômes
Y a-t-il un profil détectable chez les personnes suicidaires?


La seule et unique déterminante d'un profil se rattachant aux personnes suicidaires est la souffrance.


La souffrance aiguë, insupportable, inlassable, l'impression que ce mal ne s'arrêtera jamais. Ce qui fait que l'épuisement physique et moral que cette sensation a provoqué, mène à la fraction de seconde déterminante. L'ultime décision, poseront-ils ou pas le geste fatal, irréversible?


Différents facteurs peuvent déclencher une crise suicidaire, que ce soit fait de façon impulsive ou en partant d'un plan bien défini. Il faut surtout retenir qu'au départ, la personne vit une grande souffrance et que cette souffrance devient intolérable. Tout ce que veut la personne, est de mettre un terme à cette souffrance qui empoisonne sa vie.


Cela étant dit, voici les facteurs qui un à la fois semblent ne pas porter à conséquence, mais une accumulation de plusieurs de ces facteurs pousse les personnes au bord du gouffre. Certains s'y engouffreront et ce sera la mort, d'autres avec de l'aide, des solutions à leurs problèmes, un soutien, pourront passer au travers. Voyons quels sont ces nombreux facteurs:


Le sentiment de ne pas être aimé
La peur de décevoir
Divorce-séparation
Déménagement
Violence
Abus sexuel, viol
Décès d'un être cher
Difficulté(s) à l'école ou au travail
Sentiment de rejet (pas d'amis)
Ne pas aimer son corps
La maladie
Un handicap
L'incapacité de s'exprimer
Le sentiment d'être constamment jugé(e)
Se sentir déprécié(e)
être incompris(e)
Problèmes avec l'alcool et la drogue
Perte d'emploi
Grossesse non désirée
Échec financier ou en affaires
Aller au delà de ses capacités
Toujours être disponible (ne pas savoir dire non)
Vivre à 100 milles à l'heure
Accumuler les frustrations
Solitude
Peine d'amour, etc.
Tous ces facteurs cumulés au cours d'une vie, pour certaines personnes, quel que soit l'âge, amèneront une souffrance permanente. Sans solution possible ils entreront dans une phase de détresse et de désespoir d'où l'idée du suicide sera envisagée comme le seul moyen de mettre fin à cette situation invivable.


On ne peut pas parler d'un profil puisque pour chaque personne les réactions sont différentes. Dans la majorité des cas, il y a des symptômes.


Quels sont ces symptômes:


Un changement de comportement
Une tristesse
Une incapacité de réagir à l'entourage
Perte de l'appétit
Insomnie ou hypersomnie
Pleure pour un oui ou pour un non
Est toujours en mouvement
Impossible d'avoir une conversation cohérente
Désintéressé à ce qui se passe
Consommation anormale d'alcool, de drogues ou de médicaments
Fait don de ses choses, même les plus précieuses
Fait allusion à un long voyage
Se sent inutile
Agressivité incontrôlable
Perte d'intérêt pour ceux qui l'entourent
Se fout de tout
En conclusion, le suicide est l'aboutissement inévitable d'un mal être, du désespoir de l'âme. C'est pourquoi il faut en parler. Le suicide, ce geste complexe et individuel, n'a pas nécessairement de profil dépistable puisque comme nous avons pu le constater, c'est l'accumulation de plusieurs facteurs de la vie courante, ainsi qu'un élément déclencheur qui amènera la personne à choisir d'en finir.


Les signes avant-coureurs étant différents d'une personne à l'autre font que le suicide est encore aujourd'hui un questionnement complexe pour chacun de nous.


Suivez-nous sur Facebook




promotionalbagsinc.com
Formulaire de contact

Le suicide en France,sante

27 Juillet 2016, 08:44am

Publié par hugo



Le suicide en France


En France, on dénombre 10 371 décès en 2010, soit 27 suicides par jour. Plus de 700 personnes tentent de se suicider tous les jours, soit 250 000 personnes chaque année. Des chiffres encore sous-estimés en France, mais une amélioration est attendue avec la mise en place de l’Observatoire national du suicide en septembre 2013, placé sous la responsabilité de la Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques, DREES, rattachée au ministère des Affaires Sociales et de la Santé.


Le suicide est la 8ème cause de décès après les tumeurs, les maladies cardiovasculaires, les accidents, Alzheimer, l’infarctus, des causes inconnues ou non précisées, la pneumonie-grippe[1]. Près de 2% des décès sont dus à des suicides. (Interrogation de la base de données du CépidC « Effectifs moyens annuels de décès et part des décès par rapport à la mortalité générale »)[2].


[1] BEH, n°22 - 7 juin 2011, Données sur la mortalité en France : principales causes de décès en 2008 et évolutions depuis 2000, p.251


[2] Sources complémentaires : invs et cepidc


Les différences régionales


Le taux de décès par suicide en France métropolitaine en 2010 est de 16,5 (taux de décès pour 100 000 habitants). Toutefois, des écarts régionaux importants sont observés : les régions de l’Ouest et du Nord sont très nettement au-dessus de la moyenne nationale.


Les taux les plus élevés sont observés en Bretagne (28.1), Basse-Normandie (25.6), Nord-Pas-de-Calais (21.8), Limousin (22.9), Bourgogne (20.9), Centre (20.9), Champagne (20.7), Poitou-Charentes (20.5) et Pays-de-la-Loire (20).


Les groupes de personnes les plus concernées


Chaque jour, c’est 7 à 8 femmes qui meurent d’un suicide. Chaque jour, ce sont aussi 21 hommes qui se donnent la mort. Ils étaient 7 739, en 2009, à se suicider. Les hommes sont plus concernés que les femmes par les suicides, mais ce sont ces dernières qui tentent le plus souvent un suicide. Elles représentent 65% des hospitalisations pour tentative de suicide[1].






Les 45-54 ans sont les plus touchés par le suicide, avec plus de 22% des suicides, mais tous les âges sont concernés. 17 % des suicides concernent les 35-44 ans et 17 % les 55-64 ans. 28 % des décès par suicide concernent des personnes âgées de plus de 65 ans.


Les suicides représentent environ 2 % de la mortalité générale. Mais il s’agit de la première cause de mortalité entre 25 et 34 ans (20 % du nombre total de décès) et de la deuxième entre 15 et 24 ans (16 %) ainsi qu’entre 35 et 44 ans (16 %)[1]


Mais la compréhension de sa réalité repose, parfois, sur des raisons plus intimement inscrites dans la vie de la personne. Citons, par exemple, la question du risque accru de comportement suicidaire pour les « minorités sexuelles ». Elle a ainsi été posée très tôt, mais elle est restée en France longtemps sans réponse validée, par défaut d’étude scientifique sur des échantillons représentatifs. Les premiers résultats disponibles, issus de l’enquête sur les violences envers les femmes et du Baromètre santé 2005, ont confirmé les observations faites à l’étranger. La prévalence des tentatives de suicide au cours de la vie a été estimée à 10,8% pour les femmes homosexuelles et à 10,2% pour les femmes bisexuelles, contre 4,9% pour les hétérosexuelles. Dans le cas des hommes, les estimations étaient de 12,5% pour les homosexuels et 10,1% pour les bisexuels, contre 2,8% pour les hétérosexuels[2].
[1] Cf inserm.fr/thematiques/sante-publique/dossiers-d-information/suicide-autopsie-psychologique-et-prevention


[2] BEH, décembre 2011


[1] BEH n° 47-48 / juin 2011


Modes de suicide


Le premier mode suicidaire chez les hommes comme chez les femmes est la pendaison (52,5 et 32 %). Les hommes ont plus souvent recours aux armes à feu (17,3 % contre 3 %), les femmes aux médicaments (31 % contre 10 %).


Répartition des modes opératoires de suicide en 2010 en France métropolitaine selon le sexe (Source Inserm-Cépidc 2010)





Hommes


Femmes


Total





N


%


N


%


N


%


Intoxication


766


10,1


817


29,9


1 583


15,3


Pendaison


4 383


57,6


1 043


38,2


5 426


52,5


Noyade


224


2,9


252


9,2


476


4,6


Arme à feu


1 314


17,3


63


2,3


1 377


13,3


Immolation


32


0,4


15


0,5


47


0,5


Objet tranchant


63


0,8


29


1,1


92


0,9


Saut dans le vide


347


4,6


265


9,7


612


5,9


Collision


159


2,1


60


2,2


219


2,1


Autre moyen


15


0,2


12


0,4


27


0,3


Moyen non précisé


302


4,0


172


6,3


474


4,6


Total


7 605


100,0


2 728


100,0


10 333


100,0


La pendaison reste le principal mode opératoire de suicide en France (52.5), suivie des intoxications médicamenteuses (15,3 % ; mais 29.9% pour les femmes), de l’utilisation d’armes à feu (13.3 % ; mais 17,3% chez les hommes) et des sauts d’un lieu élevé (5.9 %).


Les facteurs de risque


Le facteur de risque le plus important dans la survenue à la fois des pensées suicidaires et des tentatives de suicide (TS) est le fait d’avoir subi des violences (sexuelles mais aussi non sexuelles). Les autres facteurs associés aux pensées suicidaires et/ou aux TS sont le fait de vivre seul, la situation de chômage, un faible niveau de revenu, et la consommation de tabac. Quelques facteurs de risque sont spécifiques au sexe ; c’est le cas d’une consommation d’alcool à risque chronique chez les femmes. Concernant la dépression, pour l’ensemble des âges, c’est le premier facteur de risque.


Plus d'information: INSERM


[1] BEH, n°22 - 7 juin 2011, Données sur la mortalité en France : principales causes de décès en 2008 et évolutions depuis 2000, p.251


[2] BEH n° 47-48 / juin 2011


[3]Cf inserm.fr/thematiques/sante-publique/dossiers-d-information/suicide-autopsie-psychologique-et-prevention


[4] BEH, décembre 2011

http://www.unps.fr/le-suicide-en-france-2.html

NON A LA VIOLENCE !!!!!NON A DAESH!!!!ET OUI A L AMOUR

26 Juillet 2016, 21:41pm

Publié par hugo

CE N EST PAS LA RELIGION QUI FAIT MAL MAIS LA VIOLENCE, LE RACISME ET L EXTREME DROITE ,TOUTE RELIGION DIT <<< AIMEZ VOUS LES UNS LES AUTRES <<<

RÉPONDONS A DAESH PAR L AMOUR ET LA NON VIOLENCE C EST COMME CELA QUE GANDHI A GAGNE CONTRE LES ANGLAIS .L

LA VIOLENCE A LA VIOLENCE N EST JAMAIS LA RÉPONSE , CELA MENE A LA GUERRE ET AU MEURTRE ET A LA DÉFAITE DES DEUX CAR TOUT LE MONDE DANS CE CAS PERDRA DES AMIS

MOI J AI FAIT UN RÊVE QUE TOUT LE MONDE SOIT FRÈRE SUR CETTE TERRE COMME LE DIT MARTIN LUTHER KING

texte écrit par Bertrand stefanink @COPYRIGHT

LE DESSOUS MARTIN LUTHER KING

---------------------------------------------------------------------------------------------------

http://www.larousse.fr/encyclopedie/sons/Martin_Luther_King_%C2%AB_I_Have_a_Dream_%C2%BB/1102365

Le 28 août 1963. Le pasteur Martin Luther King face à plus de 200 000 personnes, lors de la marche sur Washington, pour pousser le Congrès à voter la loi sur les droits civiques. « J'ai encore un rêve. Mon rêve fait partie du rêve américain. Je rêve qu'un jour notre pays se décidera à appliquer véritablement ses principes, d'après lesquels nous tenons ces vérités pour évidentes que les hommes sont nés égaux. »


« I still have a dream. It is a dream deeply rooted in the American dream. I have a dream that one day this nation will rise up and live out the true meaning of its creed : 'We hold these truths to be self evident, that all men are created equal.' I have a dream that one day on the red hills of Georgia, the sons of former slaves and the sons of former slave-owners will be able to sit down together at the table of brotherhood. I have a dream that one day even the state of Mississippi, a state sweltering with the heat of injustice, sweltering with the heat of oppression, will be transformed into an oasis of freedom and justice. I have a dream that my four little children will one day live in a nation where they will not be judged by the color of the skin but by the content of their character. I have a dream today. »


Traduction :
« Je fais encore un rêve. C’est un rêve profondément enraciné dans le rêve américain. Je rêve qu'un jour ce pays se dressera et se décidera à appliquer véritablement ses principes selon lesquels tous les hommes ont été créés égaux. Je fais le rêve que, un jour, sur les collines rouges de Georgie, les fils des anciens esclaves et les fils des anciens propriétaires d’esclaves seront capables de s’asseoir ensemble à la table de la fraternité. Je fais le rêve qu’un jour viendra où l’état du Mississipi, un état ravagé par la flamme de l’injustice et de l’oppression, se transformera en une oasis de liberté et de justice. Je fais le rêve que mes quatre enfants vivront un jour dans une nation où ils ne seront pas jugés selon la couleur de leur peau, mais selon leur personnalité. Je fais ce rêve aujourd’hui. »

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Matthieu 5:44
Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent,

NON A LA VIOLENCE !!!!!NON A DAESH!!!!ET OUI A L AMOUR
NON A LA VIOLENCE !!!!!NON A DAESH!!!!ET OUI A L AMOUR

Donald Trump : la femme qui l'accuse d'agressions sexuelles sort du silence,femmes,violence,

25 Juillet 2016, 09:29am

Publié par hugo



Donald Trump : la femme qui l'accuse d'agressions sexuelles sort du silence
Par Arièle Bonte | Le 21 juillet 2016
Partager
Une ancienne collaboratrice de Donald Trump accuse le candidat républicain de tentative de viol. 20 ans après les faits, elle a décidé de sortir du silence.


En ce moment
Jeu #summermadame
Grand jeu concours Instagram #summermadame
luz_maillotdebain_madamefigaro.jpg
Profitez de -20% sur votre maillot de bain Luz
« Ne me traitez pas de menteuse. » Jill Harth, le visage fermé, est accompagnée de son avocate. 20 ans après les faits qu'elle dénonce, cette Américaine sort du silence. Dans une interview filmée et accordée au Guardian, elle confirme les faits exposés dans sa plainte, déposée en 1997 contre Donald Trump qu'elle accuse d'agression sexuelle.


Rappel des faits selon la plaignante


Jill, make-up artist de métier rencontre Donald en 1992. Depuis ce premier rendez-vous professionnel, l'homme d'affaire aurait plusieurs fois agressé sexuellement Jill Harth, peut-on lire dans sa plainte, relayée par le Guardian. Elle organise avec George Houraney, son compagnon de l'époque, un concours de beauté de pin-up, sponsorisé par la fortune Trump. Selon l'Américaine, au cours de leur collaboration, Donald Trump lui pose des questions déplacées, la « tripote » pendant un dîner, la présente comme sa « petite amie » devant des associés et l'agresse physiquement chez lui, dans son manoir de Floride.


Il m'a poussée contre le mur et a essayé de retirer ma robe
« Il m'a poussée contre le mur [de la chambre], m'a tripotée et a essayé de retirer ma robe », raconte aujourd'hui Jill Harth au Guardian. La jeune femme est obligée de le repousser. Elle est choquée et qualifie cette agression de « tentative de viol ». « Il savait que j'étais en couple avec George, il savait qu'il y avait des gens dans la pièce d'à côté. Comment a-t-il pu faire cela alors que j'étais là pour les affaires ? », s'interroge Jill Harth.


Malgré l'incident, Donald Trump ne lâche pas l'affaire aussi facilement, assure Jill Harth : « Il a tout fait pour que je quitte [George Houraney], il m'appelait et me disait "Je t'aime bébé, je serai le meilleur amant que tu n'as jamais eu" ».


Le clan Trump dément


En tant que chrétienne pratiquante, Jill Harth se convainc de pardonner à son agresseur et de ne jamais révéler le comportement du milliardaire. Sa plainte, déposée le 25 avril 1997, est retirée quelques jours plus tard. Pourquoi parler maintenant ? Alors que le candidat républicain vient officiellement de se lancer dans la course à la Maison-Blanche ? C'est la publication d'un article du New York Times, publié en mai dernier et mentionnant les faits, qui change la donne. Dans la foulée, le bureau du candidat aurait appelé la plaignante pour lui demander de démentir publiquement, ce qu'elle aurait refusé de faire. C'est Donald Trump qui se charge de le faire en déclarant publiquement que les accusations de Jill Harth sont « sans fondement », rappelle le quotidien britannique.


Contacté par le Guardian, l'équipe de Donald Trump dément avoir tenté d'étouffer l'affaire et pointe en contrepartie plusieurs e-mails écrits par Jill Harth entre 2015 et janvier 2016. Dans ces courriels, Jill Harth exprime son amitié au candidat et propose ses services de maquilleuse pendant la campagne. Des messages qui datent de plusieurs mois avant que Donald Trump ne remette en question son intégrité, se justifie l'intéressée.


Traitée de « menteuse », Jill Harth engage alors son actuelle avocate, Lisa Bloom.


Follow
Lisa Bloom @LisaBloom
I'm talking about my client JillHarth 's sexual harassment claims against Trump w/Alan Colmes in a min. Listen live: http://ow.ly/WtsU302rQqg
1:05 AM - 21 Jul 2016
Photo published for Alan Colmes
Alan Colmes
Alan Colmes
radio.foxnews.com
44 44 Retweets 48 48 likes
Seule contre tous, dit-elle, c'est cet isolement qui l'a poussée à sortir du silence et à raconter sa verité. George Houraney, l'ancien compagnon contacté par le Guardian, n'a quant à lui aucun doute : Jill dit la vérité.


Donald Trump, 70 ans de style déroutant


En images
Le style déroutant de Donald Trump
Le style déroutant de Donald Trump
Le style déroutant de Donald Trump
Le style déroutant de Donald Trump
Voir toutes les photos
La rédaction vous conseille :
Donald Trump : 100 femmes posent nues pour dénoncer le sexisme du candidat républicain
Donald Trump : la femme derrière sa communication n'a pas 30 ans
Meryl Streep hilarante dans une imitation de Donald Trump








inShare
Tags : Donald Trump, États-Unis, politique, violences faites aux femmes

http://madame.lefigaro.fr/societe/donald-trump-la-femme-qui-laccuse-dagression-sexuelle-est-sortie-210716-115498

MOUSTIQUE TIGRE : 30 DÉPARTEMENTS DANS LE ROUGE

23 Juillet 2016, 22:05pm

Publié par hugo



MOUSTIQUE TIGRE : 30 DÉPARTEMENTS DANS LE ROUGE


Si 51 départements français sont concernés par la présence du moustique tigre, 30 sont particulièrement dans le rouge, indique le site Vigilance Moustiques.
En plus de devoir faire la chasse aux moustiques suite aux crues, vous allez peut-être devoir surveiller s'il ne s'agit pas de moustique tigre. Reconnaissable par ses rayures noires et blanches sur le corps et les pattes, sa taille est généralement inférieure à celle du moustique commun. Ses ailes sont, elles, complètement noires et sans tâche. Si sa piqûre est bénigne dans la majorité des cas, il peut aussi être porteur et donc vecteur de diverses maladies comme le zika, le chikungunya et la dengue. D'où l'inquiétude quand il se développe dans nos lieux d'habitation.


Pour la saison 2016, le site Vigilance-moustiques enregistre sa présence dans 51 départements donc 30 en vigilance rouge où le moustique est donc implanté et actif : Ain, Alpes de Haute Provence, Alpes Maritimes, Ardèche, Aude, Bouches du Rhône, Dordogne, Drome, Gard, Gironde, Haut Rhin, Haute Corse et Corse du Sud, Haute Garonne, Hérault, Isère, Landes, Lot, Lot et Garonne, Pyrénées Atlantiques, Pyrénées Orientales, Rhône, Saône et Loire, Savoie, Tarn, Tarn et Garonne, Val de Marne, Var, Vaucluse, Vendée.

LE VRAI NOMBRE DE PARTENAIRES DES FEMMES ET DES HOMMES N'EST PAS CELUI QUE VOUS CROYEZ !,couples,amours,sexes,

23 Juillet 2016, 15:26pm

Publié par hugo

LE VRAI NOMBRE DE PARTENAIRES DES FEMMES ET DES HOMMES N'EST PAS CELUI QUE VOUS CROYEZ !


L'enquête menée par une pharmacie révèle le vrai nombre de partenaires sexuels qu'ont généralement les femmes et les hommes... et démontre que beaucoup mentent quand ils font une nouvelle rencontre.
Avec combien de personnes avez-vous fait l'amour ? Vraiment, sans mentir ? Une nouvelle enquête menée par une pharmacie en ligne et relayée par le Dailymail montre que l'histoire sexuelle de chacun affecte la façon dont on est perçu par l'autre à l'occasion d'une nouvelle rencontre. Ainsi beaucoup de femmes et d'hommes déforment la réalité de leur vécu. 8% des femmes sondées et 17,5% des hommes ont dit avoir eu plus de rapports sexuels que la réalité . Ce qui se comprend quand on voit que les personnes interrogées perçoivent comme "sexuellement trop conservatrices" celles qui n'ont pas connu plus de deux amants. A l'inverse, 19% de femmes et 14% d'hommes ont sous-estimé le nombre volontairement .


L'idéal : 15 partenaires, pas plus, pas moins !


D'après l'enquête le plus "souhaitable" serait de ne pas dépasser 14 partenaires pour les femmes et 15 pour les hommes. Alors que les hommes interrogés pensaient qu'il ne fallait pas en évoquer plus de 7,5 et les femmes 7,6. Conclusion : inutile de se baser sur l'expérience sexuelle racontée par chacun... Elles sont souvent erronées !


Vidéo. Pourquoi l'été réveille la libido ?

http://www.medisite.fr/a-la-une-le-vrai-nombre-de-partenaires-des-femmes-et-des-hommes-nest-pas-celui-que-vous-croyez.1133467.2035.html?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook

PAS MON CAS DE MENTIR SUR LE NOMBRE DE CONQUETE , SAUF SI UN MEC EN RAJOUTE ET QUE JE LE SAIS