Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de hugo,

AAH : une augmentation "massive" dès 2018 ?,handicap,economie,

22 Juin 2017, 23:48pm

Publié par hugo

 AAH : une augmentation "massive" dès 2018 ?
 
 Résumé : 100 euros de plus pour l'AAH à taux plein mais sur combien de temps ? Le gouvernement promet une augmentation "massive" et "concrète" dès le projet de loi de finances 2018.
Par Handicap.fr / Emmanuelle Dal'Secco, le 22-06-2017
Réagissez à cet article !
« Le Président de la République a souhaité que l'on aille très vite sur la revalorisation de l'Allocation adulte handicapée et que nous ne soyons pas dans un étalement dans le temps à l'échelle du quinquennat. »
1er lieu : amélioration des ressources
C'est ce qu'a déclaré, le 19 juin 2017, Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat en charge du handicap, lors de sa première allocution devant les membres du CNCPH (Conseil national consultatif des personnes handicapées). « Les chantiers d'action sont nombreux, en premier lieu, l'amélioration des ressources, a-t-elle déclaré ». Dans son discours, Sophie Cluzel affirme que le chef de l'Etat « sait le poids budgétaire de cette mesure » mais a considéré qu'il « n'était pas acceptable aujourd'hui, qu'en France, il y ait des gens qui soient placés sous le seuil de pauvreté du fait de situations qu'ils leur sont imposées ».
Sur la loi de finances 2018
Il a ainsi donné consigne au Ministre en charge des Comptes publics sous l'autorité du Premier ministre de faire en sorte qu'il y ait une traduction « concrète, massive » de cet engagement dès le projet de loi de finances 2018. Alors qu'il était candidat, Emmanuel Macron avait promis une réévaluation de 100 euros de l'AAH à taux plein. Les personnes concernées redoutaient alors que cette augmentation ne soit étalée sur 5 ans, comme l'avait fait Nicolas Sarkozy ; ce qui ne serait apparemment pas le cas.
Deux objectifs pour la mettre en oeuvre
Deux objectifs cependant pour « mettre en œuvre cette mesure de justice » : contribuer à la simplicité et la lisibilité de notre système pour ses usagers, pour éviter que des situations identiques reçoivent des réponses différentes. Selon la ministre, c'est une situation « incompréhensible et insupportable pour les personnes », comme en attestent nombre des courriers qu'elle dit recevoir « en masse ». Elle compte, ensuite, porter une attention particulière à la manière dont ce revenu de remplacement s'articule avec les revenus d'activités car « il ne s'agirait pas de créer avec cette mesure une « trappe à inactivité » et exclusion alors même que nous souhaitons construire une société inclusive qui fasse pleinement sa place à l'ensemble de ses membres ».
© vege/Fotolia

https://informations.handicap.fr/art-aah-augmentation-2018-853-9970.php

Les 10 jobs qui rendent heureux et motivés (et les 10 plus déprimants),emploi,france

22 Juin 2017, 23:42pm

Publié par hugo

 Les 10 jobs qui rendent heureux et motivés (et les 10 plus déprimants)
 Par Charlotte Arce
Publié le Mardi 20 Juin 2017
Suivre
Comme chaque année, le réseau Happy at Work a publié le palmarès des métiers dans lesquels les travailleurs s'épanouissent. Voici leur top 10.
A lire aussi
 
MagLettre de motivation pour un job d'été : modèle et...
 
News essentiellesQuelles pièces de notre maison nous rendent les plus...
 
News essentiellesLe top 10 des chansons qui rendent heureux (selon la...
Quel métier faut-il exercer pour être vraiment heureux au boulot ? Comme chaque année, le réseau Happy at work s'est penché sur la question en s'intéressant aux professions qui rendent les travailleurs épanouis. Réalisée auprès de 120 000 salariés, cette vaste enquête met en lumière les conditions nécessaires pour être heureux au travail. Premier constat : pour arriver au travail le matin le coeur léger, mieux vaut travailler dans une petite boîte. 67% des employés de TPE et de PME se disent heureux, contre 56% des employés de structures plus importantes (de 200 à 999 employés). Quant aux salariés de grandes entreprises, comptant plus de 1 000 collaborateurs, ils ne sont que 50% à se déclarer heureux au travail.
Certains secteurs professionnels sont aussi plus enclins à motiver les travailleurs. C'est le cas du conseil (58% d'employés heureux), de la communication (57%), de la santé (57%), de la restauration (51%), du transport et du juridique.
 
Les 10 métiers qui rendent heureux
Si les mathématicien.ne.s, les architectes ou les chargé.e.s de communication comptent parmi les travailleurs les plus heureux, c'est aussi parce qu'ils sont bien rémunérés. Selon le sondage Happy at Work, 42% des employés exerçant l'un des dix métiers rendant heureux et épanoui se disent satisfaits de leur salaire.
À l'inverse, il y a d'autres professions dans lesquelles les travailleurs peinent à se sentir épanouis et impliqués. Happy at Work a aussi dévoilé le top 10 des métiers les plus déprimants. Parmi ceux-ci, des professions comme agent de police ou infirmier, demandant un fort investissement et requérant une adaptation à des conditions de travail difficiles. Chef de publicité, opérateur qualité ou encore informaticien font aussi partie du classement des métiers rendant le moins heureux. Mais la palme du job le plus déprimant revient à celui de clerc de notaire : seul 10,3% des répondants exerçant ce métier se disent satisfaits de leur travail. N'oubliez pas de consulter ce deux classements avant d'envisager une reconversion professionnelle.

http://www.terrafemina.com/article/les-10-jobs-qui-rendent-heureux-et-motives-et-les-10-plus-deprimants_a332169/1
 

Angelina Jolie : son combat sans relâche contre les violences sexuelles ,femmes,violence,viol

22 Juin 2017, 23:39pm

Publié par hugo

 
 
Angelina Jolie : son combat sans relâche contre les violences sexuelles

Publié le 21 juin 2017 à 14h57  Angelina Jolie, en février 2017 © Abaca
Dénoncer sans relâche le viol de guerre et les violences sexuelles. Mardi, Angelina Jolie s’est rendue dans un camp de jeunes filles réfugiées à Nairobi, au Kenya. A l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, l’actrice américaine a tenté une fois de plus d’alerter la communauté internationale. « Plus de la moitié des réfugiés et des personnes déplacées à l'échelle mondiale sont des femmes et des enfants. La façon dont nous les traitons est une mesure de notre humanité en tant que nations », a-t-elle déclaré, selon un communiqué du HCR.
L’envoyée spéciale du Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés a rencontré une vingtaine de jeunes filles qui ont fui leurs pays : la République démocratique du Congo, la Somalie, le Burundi, le Rwanda ou encore le Sud-Soudan. Elles ont quasiment toutes été confrontées à des violences sexuelles.
« Nous ne pouvons pas faire semblant de ne pas savoir. »
La star hollywoodienne a notamment alerté sur la situation dramatique que vivent ces femmes, comme au Sud-Soudan où la guerre fait rage : « Les violences sexuelles sont aggravées quand elles sont perpétuées par quelqu’un qui porte l’uniforme et dont le rôle initial est celui de protéger. C’est donc la responsabilité de ceux qui portent l’uniforme de prendre les devants maintenant, de corriger les erreurs, de montrer l’exemple et de s’engager dans de nouvelles actions ».
Depuis des années, elle porte la voix de celles qui sont condamnées au silence. En 2012 déjà, Angelina Jolie alertait : « Aujourd’hui, les violences sexuelles continuent. Nous ne pouvons pas faire semblant de ne pas savoir. Nous savons ce que les victimes de tels crimes veulent mais nous ne leur donnons pas. La justice, et la reconnaissance ». Cinq ans plus tard, ses mots n’ont rien perdu de leur force.
 
http://www.elle.fr/Societe/News/Angelina-Jolie-son-combat-sans-relache-contre-les-violences-sexuelles-3498365

« Corps et âmes » : construire sa vie avec un handicap,handicap,societe

22 Juin 2017, 12:56pm

Publié par hugo

 « Corps et âmes » : construire sa vie avec un handicap
Publié le 21 juin 2017
\l "\l "\l "
inShare
⦁ Les réalisateurs Grégoire Gosset et Loïc Wibaux ont passé plusieurs mois au Centre médico-social Lecourbe. Cet établissement parisien accueille des enfants, adolescents et adultes en situation de handicap moteur et polyhandicap. Ils en ont tiré un beau documentaire Corps et âmes, à visionner en ligne.
⦁ « Alors, voilà, notre handicap, il est là, maintenant qu’est-ce qu’on fait ? » Oui, qu’est-ce qu’on fait quand on a 8, 15 ou 20 ans et que l’on est porteur d’un handicap moteur ou d’un polyhandicap ? La même chose que n’importe quel enfant ou adolescent, les soins en plus. On joue au foot, on rigole entre copains, on écrit des chansons, on rêve d’indépendance… On se demande comment construire sa vie d’adulte au-delà des contraintes.
⦁  Ces plaisirs quotidiens, ces aspirations, ces hésitations, ces peurs, Grégoire Gosset et Loïc Wibaux ont su les saisir avec l’œil de leur caméra. Pendant plusieurs mois, les deux réalisateurs de Corps et âmes se sont glissés dans les couloirs du ⦁ Centre médico-social Lecourbe.
Cet établissement du XVe arrondissement de Paris accueille des enfants, adolescents et adultes en situation de handicap moteur et polyhandicap.
Le handicap ? Comme un trait de personnalité
Au fil des rencontres avec les résidents, ils ont capturé des moments de vie, de partage, des expériences qui font grandir malgré les difficultés. « On n’oublie pas le handicap mais il devient un élément constitutif de la personne comme d’autres traits de sa personnalité », commente Loïc Wibaux.
Fondé en 1858, le Centre médico-social Lecourbe accompagne 196 enfants, adolescents et adultes en situation de handicap. Il comprend trois structures : un Institut d’éducation motrice (IEM), une Unité spécialisée pour enfants polyhandicapés (Usep) et une Maison d’accueil spécialisée (Mas).
Un plaidoyer pour une société plus inclusive
Commande de la Fondation Saint Jean de Dieu, gestionnaire du Centre, Corps et âmes s’affirme comme un plaidoyer pour une société plus inclusive. « Nous ne nous résignons pas à ce que l’égal accès aux droits reste une fiction, commente Clarisse Ménager, la directrice de l’établissement. Inclusion, scolarité, habitat, accès aux soins, choix de vie et “zéro sans solution”, nous avons encore tant à faire. » Claudine Colozzi
Visionner le film dans son intégralité (52 min) ci-dessous ou sur le site www.corpsetames-film.fr

http://www.faire-face.fr/2017/06/21/corps-et-ames-documentaire/
 

La France condamnée par la Cour européenne des droits de l'homme pour atteinte disproportionnée au respect de la vie privée ,droits,lois

22 Juin 2017, 12:53pm

Publié par hugo

 La France condamnée par la Cour européenne des droits de l'homme pour atteinte disproportionnée au respect de la vie privée
1/12
 
 
La Cour européenne des droits de l'homme a condamné jeudi 22 juin la France pour avoir condamné un ressortissant français qui refusait un prélèvement biologique en vue de son inscription sur le fichier automatisé des empreintes génétiques.
Une atteinte jugée disproportionnée
Il s'agit, selon la CEDH, d'une atteinte disproportionnée à son droit au respect de sa vie privée. Selon les sept juges, une telle inscription "ne peut passer pour nécessaire dans une société démocratique".
La Cour de Strasbourg ne conteste pas l’existence du fichier qui recense les auteurs d'infractions, mais le fait que la loi ne fasse "aucune différenciation en fonction de la nature et de la gravité de l’infraction commise". Selon elle, la durée de conservation (40 ans) et l'absence de possibilité d'effacement n'offrent pas une protection suffisante à l'intéressé.
Une affaire qui date de juillet 2008
Le 17 juillet 2008, Jean-Michel Aycaguer, un agriculteur Français résidant à Ossès (dans les Pyrénées-Atlantiques) participe à un rassemblement organisé par un syndicat agricole. Une bousculade éclate entre manifestants et gendarmes. Placé en garde à vue il est condamné à deux mois d'emprisonnement avec sursis. En décembre 2008, il s'oppose à un prélèvement biologique. Dix mois plus tard, le tribunal de grande instance de Bayonne le condamne à 500 Euros pour avoir refusé de s'y soumettre. Il dénonçait une atteinte à son droit au respect de sa vie privée.
 Le fichier Fnaeg, créé en 1998, conserve les empreintes génétiques des personnes condamnées ou "mises en cause" dans la plupart des crimes et délits relatifs aux atteintes aux biens et aux personnes, du crime contre l’humanité aux simples violences, en passant par le trafic de drogue et le proxénétisme. Il contenait la trace de 2,5 millions d'individus au 1er septembre 2013, selon la Commission nationale informatique et libertés (Cnil).
 
http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/la-france-condamn%C3%A9e-par-la-cour-europ%C3%A9enne-des-droits-de-lhomme-pour-atteinte-disproportionn%C3%A9e-au-respect-de-la-vie-priv%C3%A9e/ar-BBD1ETp?li=BBwlBpb&ocid=spartanntp

Une étudiante handicapée discriminée à un concours doit être indemnisée,handicap,racisme

22 Juin 2017, 12:52pm

Publié par hugo

 Accueil » Droits » Discrimination » Une étudiante handicapée discriminée à un concours doit être indemnisée
 
Les organisateurs du concours ont refusé d'accorder à une étudiante myopathe le droit d'utiliser un ordinateur pendant l'épreuve.
Une étudiante handicapée discriminée à un concours doit être indemnisée
Publié le 22 juin 2017
\l "\l "\l "
inShare
⦁ Une étudiante myopathe n’a pas bénéficié des aménagements dont elle avait besoin pour passer le concours d’internat en pharmacie. Le Défenseur des droits reconnaît qu’elle a subi une discrimination et demande réparation du préjudice.
⦁ Cette étudiante en pharmacie a trouvé la potion amère. À tel point qu’elle a saisi ⦁ le Défenseur des droits, qui vient de rendre sa décision. Mélanie (1) a « subi une discrimination fondée sur le handicap », estime Jacques Toubon. Elle « a été victime d’une rupture du principe d’égalité entre les candidats au concours (…) entraînant une perte de chance en vue d’obtenir un meilleur classement. »
⦁ Une ordinateur préconisé par le médecin de la CDAPH
En 2015, la jeune femme s’apprête à passer le concours national d’internat donnant accès au troisième cycle spécialisé des études pharmaceutiques. Sa myopathie limitant sa capacité à écrire, elle demande à bénéficier d’aménagements. Le médecin agréé par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) préconise, entre autres, l’utilisation d’un ordinateur. Mais les organisateurs du concours refusent et lui attribuent une assistante, chargée de rédiger à sa place.
Une assistante attribuée par les organisateurs du concours
Le jour du concours, Mélanie s’aperçoit que cette dernière, professeur d’Italien, n’a pas les compétences pour prendre note efficacement des termes et formules pharmaceutiques complexes. De plus, l’étudiante souffre de difficultés d’élocution qui rendent la communication encore plus difficile. Elle se retrouve donc contrainte de rédiger elle-même une partie de ses copies… et ne parvient pas à achever la dernière épreuve du concours.
Elle sera tout de même admise sur liste principale. Mais en 428e position. Un classement ne lui permettant pas d’obtenir son premier choix, une affectation en biologie médicale à Paris.
« Refus d’aménagement raisonnable » = discrimination
Le Défenseur des droits base notamment sa décision sur la Convention relative aux droits des personnes handicapées. « La discrimination fondée sur le handicap comprend toutes les formes de discrimination, y compris le refus d’aménagement raisonnable », précise l’article 2. Or, si Mélanie a bénéficié d’aménagements, ceux-ci n’étaient pas « adaptés à son handicap ».
Les aménagements doivent être adaptés aux besoins
Il recommande au ministère des Affaires sociales et de la santé de « procéder à une juste réparation du préjudice subi ». Mais aussi de « prendre toutes les mesures nécessaires afin de garantir l’égalité de traitement à l’égard des candidats en situation de handicap (…) en s’assurant que les aménagements soient appropriés aux besoins de chaque candidat. » Une ordonnance de bon sens. Franck Seuret
(1) Son nom de famille n’a pas été communiqué par le Défenseur des droits.
 
http://www.faire-face.fr/2017/06/22/etudiante-handicap-discrimination-concours/
 

Elle n'arrivait plus à payer les soins pour sa fille handicapée, la justice lui en retire la garde ,handicap

22 Juin 2017, 12:44pm

Publié par hugo

 
La maman de Myléna, 7 ans, atteinte de dysphasie, est en fuite avec sa fille depuis une décision de justice, le 19 mai dernier, qui la prive de la garde de son enfant. Une décision qui choque et mobilise de nombreuses associations, pour lesquelles cette affaire est "un emblème" pour les parents d'enfants handicapés en situation précaire.
Parce qu'elle n'arrivait plus à payer les honoraires d'orthophonie et de psychomotricité de sa fille handicapée de 7 ans, la maman de Myléna s'est vu retirer la garde de son enfant par la justice. La justice a considéré que le non-paiement de ces séances serait un manquement suffisant pour retirer l'enfant à sa mère. Atteinte de dysphasie (troubles spécifique du développement du langage oral), la jeune fille doit bénéficier de nombreuses consultations chez le psychomotricien. Des séances qui coûtent en moyenne 40 euros et qui ne sont pas remboursées par l'Assurance maladie. Depuis cette décision de justice, le 19 mai dernier, la maman de Myléna, qui l'élève seule et avec peu de moyens, s'est enfuie avec elle.
"Jamais vu une décision de justice aussi rapide"
Cette décision de justice a énormément choqué et mobilisé de nombreuses associations qui luttent contre le handicap. Une pétition en ligne a déjà recueilli plus de 16.000 signatures pour dénoncer cette décision, qui s'est appuyée sur le rapport de deux enquêtrices, qui ont depuis été remerciées et remplacées. L'enquête a été reprise au début et l'examen du recours prévu pour le 6 octobre prochain a été avancé à la semaine prochaine devant des magistrats de Montpellier. La maman devra s'y présenter aux côtés de son avocat. Un avocat qui explique sur RMC qu'en 30 ans de carrière, il n'avait jamais vu "une décision de justice aussi rapide, et aussi dure" que celle qui a frappé la maman de Myléna, qui ne bénéficie quasiment d'aucune aide de l'État pour élever sa fille.
"C'est l'emblème de toutes ces mamans qui demandent de l'aide"
En soutien à cette maman, et pour "faire entendre le cri de toutes les familles qui sont dans le même cas", quatre membres du collectif "Émilie Handicap" ont entamé ce lundi 19 juin une grève de la faim, place de la République à Paris. "La maman de Myléna c'est l'emblème de toutes ces mamans qui demandent de l'aide, explique Karine Héguy, fondatrice du collectif Emilie Handicap, du nom d'une autre fillette en difficulté. C'est vraiment la colère, le sentiment d'injustice de la double peine: le fait d'avoir un enfant handicapé et de devoir se battre pour obtenir des aides. Vous avez un gouvernement qui s'est fortement engagé sur le handicap, aujourd'hui nous leur demandons de l'aide: nous avons besoin de structures et de financements des soins qui ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale. C'est vraiment un problème général et national, pas que de celui de Myléna. Tant que nous n'obtiendrons pas de réponse, nous resterons ici, sans manger, pour qu'on puisse faire entendre le cri de toutes les familles qui sont dans la même situation."


http://rmc.bfmtv.com/emission/elle-n-arrivait-plus-a-payer-les-soins-pour-sa-fille-handicapee-la-justice-lui-en-retire-la-garde-1191070.html

Le premier orchestre de femmes d’Afghanistan ,femmes,societe

22 Juin 2017, 12:31pm

Publié par hugo

L’ensemble Zohra est composé de 31 femmes courageuses qui doivent encore se battre contre les préjugés pour pouvoir jouer ensemble.
 Les musiciennes de l'Ensemble Zohra avec leurs instruments à cordes © Redis Azi
Toutes, elles ont appris la musique à l’Institut National de Musique d’Afghanistan, qui a été inauguré en 2010 par le docteur Ahmad Naser Sarmast. En 2014, elles ne sont que cinq filles à être inscrites à l’Institut, sur des centaines d’élèves. Mais elles ne se laissent pas intimider : comme les garçons constituent leurs propres groupes de rock et de pop, elles décident de se rassembler pour jouer ensemble. Même si l’instigatrice n’a pas pu continuer, sa famille l’ayant obligée à abandonner, la dynamique était lancée.
Aujourd’hui l’orchestre joue dans le monde entier pour restaurer l’espoir dans leur pays…
Cette initiative fait partie des 60 autres à découvrir à l’occasion de la 4éme édition de l’Impact Journalism Day
Emma Stokking de l’agence Sparknews au micro d’Emmanuel Moreau
 
https://www.franceinter.fr/emissions/l-esprit-d-initiative/l-esprit-d-initiative-22-juin-2017

Avignon : il lui soulève la jupe et lui arrache sa culotte en pleine rue,femmes,violence

22 Juin 2017, 12:27pm

Publié par hugo

Avignon : il lui soulève la jupe et lui arrache sa culotte en pleine rue

La victime n'a pas été blessée mais a été particulièrement choquée par cette agression.
ILLUSTRATION / FLICKR/ KIM DO KHAC

 

U n homme a été interpellé mardi 9 juin après-midi en Avignon après avoir soulevé le jupe d'une femme et lui avoir arraché sa culotte en pleine rue et devant témoins.

Le trentenaire, originaire d'Algérie et hébergé par un cousin depuis un mois sur Avignon, n'était pas coutumier du fait. Pourtant, mardi 9 juin, dans une rue de la cité des Papes, en pleine journée et devant témoins, il s'est mis à suivre une jeune femme avant de lui soulever sa jupe et de lui arracher sa culotte.

 
 

Les magistrats ont ordonné qu'il soit vu par un psychiatre

Interpellé peu de temps après son agression sexuelle par les policiers nationaux, l'homme a été placé en garde à vue au commissariat d'Avignon, avant d'être déféré mercredi auprès du parquet et de passer en comparution immédiate, dans l'après-midi devant le tribunal d'Avignon. Il a été placé en détention. Les magistrats ont ordonné qu'il soit vu par un psychiatre afin d'y voir plus clair dans cette personnalité trouble. Sa victime, elle, si elle n'a pas été blessée, serait particulièrement choquée.

http://www.midilibre.fr/2015/06/12/avignon-il-lui-souleve-la-jupe-et-lui-arrache-sa-culotte-en-pleine-rue,1174280.php

Les mariages de mineurs enfin interdits à New-York et au Texas,femmes,filles,usa,

22 Juin 2017, 05:04am

Publié par hugo

Les mariages de mineurs enfin interdits à New-York et au Texas

par Anais Moine le 21 juin 2017
271 partages
 
 

Aux Etats-Unis chaque état détient des lois qui lui sont propres. Jusqu’à ce mardi 20 juin, l’Etat de New York et celui du Texas autorisaient le mariage de mineurs dès 14 ans. Ces derniers concernaient principalement des jeunes adolescentes qui épousaient des hommes majeurs mais une nouvelle législation vient de changer la donne.

Les Etats-Unis se plaisent à se présenter comme un modèle de liberté dont le reste du monde devrait prendre exemple. Pourtant, 27 Etats n’ont toujours pas fixé d’âge minimum requis pour procéder à un mariage. Il faudra désormais en compter deux de moins dans cette imposante liste puisque l’Etat de New York et celui du Texas viennent juste de relever l’âge légal du mariage à 18 ans au lieu de 14 jusqu’alors.

Ces unions n’étaient pas des cas isolés mais bien ancrées dans la société puisque selon les chiffres du bureau du gouverneur, plus de 3 800 mineurs ont été mariés dans l’Etat de New York entre 2000 et 2010. Pour s’unir à un adolescent, il suffisait de bénéficier du consentement des parents de ce dernier ou de celui d’un juge mais des cas de mariages forcés, mis en lumière par les médias, ont ravivés le débat.

 

En effet, selon Unchained at Last ("Enfin Libérés") qui lutte contre le mariage des mineurs, entre 2001 et 2010, 248 000 enfants ont été mariés aux Etats-Unis, certains avaient à peine 12 ans.
​Pour autant, au Texas comme à New-York, des dérogations existent pour contrer cette nouvelle législation à partir de 16 ans si un juge donne son consentement à l’union. Ce dernier sera chargé de vérifier s’il ne s’agit pas d’un mariage forcé et confirmer que l’union ne nuira pas à l’état de santé psychologique et physique du mineur en question.

 
 

Même si cette nouvelle loi représente une belle avancée pour le droit des enfants, l’ONG Human Rights Watch, tient à souligner qu’à "travers le monde, une fille de moins de 18 ans est mariée toutes les deux secondes. C'est une honte nationale qu'autant de ces mariages aient lieu aux Etats-Unis". En effet, de nombreux Etats n’ont pas encore revu leur législation en ce qui concerne les mariages de mineurs, notamment des Etats connus pour être très conservateurs comme la Virginie Occidentale ou l’Arkansas où le taux de mariage précosses atteint une moyenne de 7 pour 1000.

L'American dream...

http://www.aufeminin.com/news-societe/mariages-mineurs-interdits-etat-new-york-mariage-force-union-mineurs-enfants-etats-unis-etats-mariage-enfants-autorise-amerique-loi-justice-s2286826.html