Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de hugo,

Une société hypersexualisée

11 Avril 2012, 11:30am

Publié par hugo

Une société hypersexualisée

Le phénomène des lolitas n’est pas nouveau mais prend de l’ampleur, gagne en précocité et inquiète de plus en plus… Au point que la législation commence à s’en mêler.


La sénatrice UMP Chantal Jouanno affirme que « la société dans son ensemble est hypersexualisée ». Et pour cause : les stéréotypes véhiculés, majoritairement, par la publicité et l’univers de la mode font partie intégrante de notre quotidien.


Le sociologue Richard Poulin ajoute même que la pornographie est devenue « le lieu principal d’éducation sexuelle » et a donc sa part de responsabilité.


Pour stopper net cet élan vers l’hypersexualisation et laisser grandir tranquillement les enfants, la société toute entière devra-t-elle se remettre en question ?


Donnez-nous votre avis sur le sujet !

Hypersexualisation : la mode pointée du doigt

11 Avril 2012, 11:24am

Publié par hugo

Hypersexualisation : la mode pointée du doigt

Le phénomène des lolitas n’est pas nouveau mais prend de l’ampleur, gagne en précocité et inquiète de plus en plus… Au point que la législation commence à s’en mêler.


La première victime de cette guerre contre l’hypersexualisation des enfants risque fort d’être l’industrie du luxe. Il devient en effet très fréquent de voir des fillettes, transformées en petites femmes, sur les podiums ou dans les campagnes des grandes marques du secteur.


Maquillées à outrance, nichées sur des talons hauts, mais pas seulement…


Dernier dérapage en date : la publicité de Marc Jacobs pour le parfum Oh, Lola qui met en scène la jeune Dakota Fanning, 17 ans à l’époque, un flacon en forme de fleur entre les jambes. Une campagne immédiatement censurée au Royaume-Uni.


La British Advertising Standards Authority s’explique :
« Nous avons remarqué que le mannequin tenait la bouteille de parfum entre ses jambes et nous considérons que cette position est sexuellement provocante. Nous savons que le mannequin à 17 ans, mais nous estimons qu’elle paraît en avoir moins de 16. La longueur de sa robe, sa jambe et la position du flacon attirent l’attention sur sa sexualité. Pour ces raisons et au regard de son apparence, nous pensons que cette publicité peut être interprétée comme la sexualisation d’un enfant ».


Copyright photo : Juergen Teller pour Marc Jacobs

L’hypersexualisation, c’est quoi au juste ?

11 Avril 2012, 11:21am

Publié par hugo

L’hypersexualisation, c’est quoi au juste ?

Le phénomène des lolitas n’est pas nouveau mais prend de l’ampleur, gagne en précocité et inquiète de plus en plus… Au point que la législation commence à s’en mêler.


D’où vient cette tendance à l’hypersexualisation ? Pourquoi lutter ? Comment protéger les petites filles ? Que prévoit la loi face à cela ? La rédaction fait le point.


Le 5 mars 2012, la sénatrice UMP Chantal Jouanno a remis au ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale un rapport sur l’hypersexualisation des petites filles.


Le phénomène est défini comme « la sexualisation des expressions, postures ou codes vestimentaires des enfants de moins de 12 ans, jugés trop précoces ».


Afin de lutter contre cette tendance, le rapport préconise la mise en place d’une charte de l’enfant et propose la suppression des concours de mini-miss, l’interdiction aux enfants de moins de 16 ans de devenir l’égérie d’une marque ou encore (http://bebe.notrefamille.com/maman/enfant-3-10-ans/role-des-parents/l-hypersexualisation-c-est-quoi-au-juste-m107871.html

LIVRES POUR APPRENDRE LE BRETON

5 Avril 2012, 20:13pm

Publié par hugo

1°LE DICTIONNAIRE DE BRETON 

    BRETON FRANCAIS 

    FRANCAIS BRETON 

     VISANT SEITE - LAURENT STEPHAN

 

 

2°LE BRETON POUR LES NULS

     FRANCE BLEU BREIZH IZEL 

     FIRST EDITION

 

     HERVE LE BIHAN

     GWENDAL DENIS

     MARTIAL MENARD 

 

 

3° GUIDE DE CONVERSATION 

     DE POCHE 

     ASSIMIL DE POCHE 

 

 

JE SUIS UN QUART BRETON (1/4) breton 

 

 bzh drapeau breton

 

 

 

 

 

 

 

 

Mes droits de future maman au travail

3 Avril 2012, 01:10am

Publié par hugo

à la unesociétémes droitsMes droits de future maman au travail

Mes droits de future maman au travail

Mes droits de future maman au travail

Quand annoncer sa grossesse ? Quels sont les droits d'une future maman ? Quels sont les droits et obligations de l'employeur envers une salariée enceinte ? Tant de questions que de nombreuses jeunes femmes seront amenées à se poser. La grossesse ne doit pas représenter de frein à la carrière : la loi a été faite de manière à ce qu'il soit possible d'allier réussite professionnelle et épanouissement personnel. Voici quelques éléments à savoir pour que l'attente d'un heureux événement ne soit pas source de stress.

En cas de recherche de travail

Être enceinte ne peut pas être une raison de non-embauche. Vous n'êtes pas tenue de parler de votre grossesse à un entretien d'embauche, et lors de la visite médicale, le médecin a le devoir de garder secret le fait que vous attendez un enfant. La grossesse ne peut pas non plus être la cause de l'interruption de votre période d'essai.

L'annonce de la grossesse

Il n'existe aucun texte obligeant une femme enceinte à annoncer sa grossesse à un moment particulier. Toutefois, vous avez tout intérêt à le dire à votre employeur le plus tôt possible (dès le 3ème mois) afin de bénéficier de tous les avantages proposés, par exemple la protection contre le licenciement. Si vous décidez de quitter votre emploi, vous pouvez décider de taire votre grossesse jusqu'à ce que celle-ci soit "apparente" puis quitter l'entreprise sans préavis et sans devoir d'indemnités pour rupture de contrat. Cette décision est définitive et ne vous permet pas de réintégrer l'entreprise après votre accouchement.

La convention collective

La convention collective est un document à consulter en premier lieu. Il regroupe les informations sur les manières de procéder de l'entreprise dans laquelle vous travaillez. Elle vous permettra de connaître quels aménagements sont proposés aux futures mamans. Par exemple, une femme enceinte peut bénéficier d'un aménagement du temps de travail et la nature même du travail peut être changée : sur présentation d'un certificat médical et dans le cas où l'état de santé de la salariée l'exigerait, il est possible de demander une affectation temporaire dans un service différent pour éviter de remplir des missions qui pourraient s'avérer dangereuses ou physiquement difficiles à remplir pour une future maman.

Les tâches interdites

Quelles que soient les précisions données par la convention collective à ce sujet, une femme enceinte ne peut ni travailler de nuit (entre 21h00 et 6h00), ni être exposée à des risques tels que la manipulation de produits chimiques toxiques ou l'exposition aux rayons X. S'il n'est pas possible d'opérer un transfert dans un autre service, la future maman est dispensée de travail et continue à percevoir l'intégralité de son salaire.

Purepeople - Copyright : DR, Fotolia