Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de hugo,

Articles avec #homosexuelle

Avec ce couple de mamans homosexuelles, Disney met la tolérance à l'honneur,femmes,societe,hosexuelle,RESPECT

12 Août 2017, 02:25am

Publié par hugo

 Avec ce couple de mamans homosexuelles, Disney met la tolérance à l'honneur
par Anais Moine le 8 août 2017
3 114 partages 
La chaîne familiale Disney Channel a une fois encore œuvré en faveur de la tolérance. Un nouvel épisode du très populaire Docteur La Peluche met ainsi en scène un couple interracial et lesbien. Une action qui peut sembler anodine mais qui participe à l'ouverture d’esprit de centaines de milliers d’enfants.
Docteur La Peluche est une des séries d’animation préférée des tout petits. A sa création en 2012, le public a grandement salué le choix de la production de mettre à l'honneur une jeune héroïne afro-américaine dont la mère est médecin. En effet, il est rare que Disney "se mouille" en choisissant des personnages principaux noirs. De plus, la figure de la mère médecin qui inspire sa fille a été particulièrement bien accueillie.
Dans son dernier épisode, Docteur La Peluche s'attaque à un nouveau combat en mettant en scène un couple homosexuel. Loin d’expliquer aux enfants l’histoire de ces deux mamans, les réalisateurs ont plutôt décidé d’en faire totalement abstraction. Ne pas justifier aux jeunes téléspectateurs la différence est en effet une excellente manière de leur faire comprendre que rien n’est anormal dans cette situation et que ce couple de parents est en réalité comme tous les autres.
L’épisode intitulé "Le Plan d’urgence" est également l’occasion pour de nombreux enfants de voir une famille "comme la leur" dans leur dessin animé favori. Chris Nee, productrice exécutive de la série d’animation a déclaré à GLAAD avoir "toujours vu Docteur La Peluche comme un show qui expliquait ce que c’était d’accepter tout à chacun comme un membre à part entière de notre propre communauté." Chris, qui a d’ailleurs écrit le script de l’épisode en question, s’est également confiée sur ses motivations, "En tant que membre d’une famille formée par deux mamans, je suis fière d’avoir un épisode qui reflète le monde de mon fils et qui montre à tous ce qu’est l’amour dans Docteur La Peluche".
Si précédemment Disney avait déjà fait intervenir des couples homosexuels dans ses séries comme en 2014 dans Bonne chance Charlie !, c’est la première fois que le géant américain met en lumière un couple homoparental dans un dessin animé réservé aux plus petits.
Une avancée prometteuse qui laisse entrevoir un avenir plein de tolérance !
Voir aussi : Ces princesses Disney qu'on adore

http://www.aufeminin.com/news-societe/disney-channel-tolerance-enfance-s2339210.html

Le mariage gay en Allemagne pourrait enfin être légalisé en Allemagne grâce à cette décision d'Angela Merkel,politiques,racisme,

26 Juin 2017, 23:22pm

Publié par hugo

 
INTERNATIONAL

Le mariage gay en Allemagne pourrait enfin être légalisé en Allemagne grâce à cette décision d'Angela Merkel

L'Allemagne fait partie des rares pays occidentaux à ne pas encore avoir légalisé le mariage pour tous.

27/06/2017 00:06 CEST | Actualisé il y a 12 minutes
Hannibal Hanschke / Reuters
Cette décision de Merkel ouvre enfin la voie au mariage gay en Allemagne

INTERNATIONAL - Angela Merkel a levé ce lundi 26 juin dans la soirée son opposition de principe au mariage pour les couples de même sexe en Allemagne, au moment où son parti conservateur est sous pression croissante sur ce sujet avant les élections législatives de septembre.

 

Dans une interview accordée dans la soirée au magazine féminin Brigitte, organisée en direct dans un théâtre de Berlin, la chancelière s'est dite ouverte pour la première fois à un vote "en conscience" des députés allemands sur le mariage entre personnes du même sexe.

 

"Je souhaite orienter la discussion dans une direction qui relève de la décision de conscience, plutôt que de vouloir imposer quoi que ce soit", a-t-elle déclaré. Il s'agit d'un changement significatif de la position de la chancelière, qui en 2013 s'y était opposé en exprimant des craintes pour "le bien des enfants" de couples homosexuels mariés.

 

Merkel ouvre la voie à une légalisation

Jusqu'ici, son parti démocrate-chrétien (CDU) s'est opposé à la légalisation du mariage gay, pour ne pas froisser la frange la plus conservatrice de son électorat et ne pas entrer en conflit avec son allié bavarois, l'Union chrétienne-sociale (CSU), très traditionaliste sur les questions de société.

 

En se prononçant en faveur d'un libre choix des députés de sa formation, Merkel ouvre la voie à une légalisation au cours de la prochaine législature. Car, selon les médias allemands, en pareil cas de figure un vote positif est acquis: une partie des députés CDU y sont favorables et leurs voix viendraient s'ajouter à celles de tous les autres partis actuellement représentés au Bundestag, qui font campagne en faveur du mariage gay.

Selon l'agence de presse DPA, Angela Merkel a pris soin de se mettre d'accord avec le président de la CSU, Horst Seehofer, sur ce virage en faveur du libre choix des députés. La CDU et la CSU doivent présenter lundi prochain leur programme commun en vue des législatives du 24 septembre et la pression sur le sujet du mariage gay grimpe en Allemagne.

L'Allemagne à la traine

Tant les sociaux-démocrates du SPD que les Libéraux du FDP (centre-droit) font désormais d'une autorisation du mariage homosexuel en Allemagne une condition pour participer à une coalition avec Merkel dans le gouvernement qui sera issu des législatives.

Comme le montre la carte ci-dessous, l'Allemagne fait partie des rares pays occidentaux à ne pas encore avoir légalisé le mariage gay. Depuis 2001 une union civile offre néanmoins les mêmes droits, sauf en matière fiscale.

 

Wikipedia
En bleu foncé, le mariage entre personnes de même sexe est reconnu. En bleu, une union civile est reconnue. En rouge, le mariage entre personnes de même sexe est interdit par la constitution.

 

L'actuelle chancelière part au vu des sondages largement favorite pour obtenir un quatrième mandat mais, compte-tenu du scrutin proportionnel, elle aura besoin d'un allié au gouvernement.

 

Lire aussi :

La Gay Pride a-t-elle toujours un sens? On a demandé à des militants LGBTI

Plutôt que de faire son coming out, cet ancien footballeur a pensé au suicide

Que pensent les Français de la GPA pour les couples homos et hétéros?

Pour suivre les dernières actualités sur Le HuffPost C'est La Vie, cliquez ici

Deux fois par semaine, recevez la newsletter du HuffPost C'est La Vie

Retrouvez-nous sur notre page Facebook

À voir également sur Le HuffPost:

http://www.huffingtonpost.fr/2017/06/26/le-mariage-gay-en-allemagne-pourrait-enfin-etre-legalise-en-alle_a_23003099/?utm_hp_ref=fr-cest-la-vie

Taïwan légalise le mariage homosexuel mais 74 états répriment encore les personnes LGBTQ,lois,droits,homophobie,

25 Mai 2017, 14:22pm

Publié par hugo

Taïwan légalise le mariage homosexuel mais 74 états répriment encore les personnes LGBTQ
25/05/2017 | 12h37
 Partager
 Tweeter
abonnez-vous à partir de 1€

Copyright Wild Bunch Distribution
Voilà, c’est dit : Taiwan va légaliser les unions entre individus du même sexe, au grand soulagement de la communauté gay. Mais aujourd’hui encore, nombreux sont les pays où il ne fait pas bon être homosexuel.
C’est une décision juridique qui sonne comme un cri salutaire. Pour la première fois en Asie, la justice va autoriser le mariage gay. La Cour constitutionnelle laisse deux ans au gouvernement de Taiwan pour rectifier le Code Civil. “La loi doit protéger la liberté des individus de se marier et leur droit à l’égalité “ s’est réjouie la présidente de la République Tsai Ing-wen. En ouvrant la porte au progrès ce 24 mai, l’île nationaliste nous rappelle par effet-miroir la situation rétrograde de la Chine et de ses accablantes “cures anti-homosexualité“. Mais aussi celle d’un paysage international où subsistent interdictions et répressions.

“Viol” du principe constitutionnel 

Voir l'image sur Twitter
Voir l'image sur Twitter
 Suivre
 蔡英文 Tsai Ing-wen ✔ @iingwen
"The law must protect the people's freedom of marriage and right to equality." Full statement from the Presidential Office below:
16:07 - 24 May 2017
  400 400 Retweets   597 597 j'aime
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
“C’est une grande victoire, non seulement pour l’égalité des droits mais pour le peuple entier” décoche Victoria Hsu. Selon cette fervente présidente d’association pro mariage gay, le Code civil de Taiwan viole la Constitution en avançant noir sur blanc que “le mariage ne peut unir qu’un homme et une femme“. Jusqu’ici, le principe d’égalité était passé aux oubliettes. Attendu au tournant par les citoyens asiatiques, la Cour Constitutionnelle taïwanaise corrige enfin cette contradiction. Et l’affirme sans détour au gré d’un discours :

“Si les lois appliquées ne sont pas modifiées au cours des deux années à suivre, deux personnes du même sexe souhaitant s’unir seront autorisées à le faire. L’orientation sexuelle est une caractéristique immuable, elle résiste au changement. Une fois que la liberté d’union entre deux personnes du même sexe sera reconnue par la loi, elle constituera aux côtés du mariage entre individus de sexe opposé la base d’une société stable”

En ouvrant la voie au mariage gay, Taiwan rejoint la France, les Pays-Bas, le Canada, l’Irlande, la Suède ou encore l’Espagne sur le banc du progressisme. Pour Chi Chia-wei, activiste pro-LGBTQ, cette victoire apaise les angoisses qui l’assaillent depuis trente ans, date de sa première lutte en faveur du mariage gay. “Il fallait le faire, appuie le militant, car en légalisant le mariage, le Code Civil et la Constitution de Taiwan considèrent enfin les gays comme des êtres humains”. Mais cette politique défendue par la présidente Tsai Ing-wen est loin d’être monnaie courante du côté des pays asiatiques. Union civile, mariage et adoption pour les couples gays sont interdits de l’Indonésie au Cambodge, de la Mongolie à la Chine et de la Thaïlande à l’Inde, comme du côté des deux Corée. Ces pays ne corrigent aucunement les discriminations relatives à l'”orientation sexuelle“…pis, ils la répriment. Et ils ne sont pas les seuls.

Les personnes LGBTQ pénalisées dans 74 états

Pays autorisant le mariage gay :. Taïwan premier pays asiatique à le légaliser. ️‍ pic.twitter.com/Hraxs6dQWO

— gxbp (@GabinParisot) May 25, 2017

20 mai 2017. Il a fallut attendre cette date tardive pour que le Liban organise la première Gay Pride du monde arabe. La Beirut Pride fait grincer des dents, là où l’homosexualité, qualifiée d’acte “contre-nature“, fait l’objet d’amendes et d’emprisonnement. Aux alentours, Arabie Saoudite, Afghanistan et Iran pénalisent l’homosexualité en banalisant la peine capitale. Sous couvert de Charia, les châtiments s’étendent de flagellations en lapidations publiques. Dans le monde, on dénombre aujourd’hui pas moins de dix pays où l’homophobie tue encore. Il ne fait pas bon être gay en Egypte – au risque de finir derrière les barreaux pour “incitation à la débauche, débauche et attentat à la pudeur” – ni en Russie, où l’homosexualité s’érige en décadence “sataniste“, corrigée par certaines organisations religieuses à vocation “thérapeutique“.

Cette répression instaurée en système a un nom : l'”homophobie d’état“. Le terme est brandi du côté de Slate Afrique pour désigner la criminalisation de l’homosexualité appliquée dans 38 pays d’Afrique sur 54. En Ouganda, Soudan, Somalie, Nigeria et Mauritanie notamment, la loi condamne à la mort ou à la prison à perpétuité les gays “récidivistes“, menaçant au passage les organisations de défense des homosexuels. Interrogé par 20 Minutes, Renato Sabbadini, directeur exécutif de l’ILGA (Association Internationale des Lesbiennes, Gays, Bi, Trans et Intersexe), rappelle que cet archaïsme est un héritage du colonialisme. Et déplore la régression dernièrement observée en Ouganda et au Nigeria, zones sévèrement gay unfriendly, “où il existait déjà une loi contre les activités sexuelles entre personnes de même sexe [avant que ne furent rajoutées] des peines plus sévères“.

“73 pays considèrent toujours l’homosexualité comme un crime, développe-t-il, mais si on regarde les choses sur un intervalle de dix ans, en 2006, ils étaient 93 états. Dans les dix dernières années, une vingtaine de pays ont modifié leur loi et ne pénalisent plus l’homosexualité, c’est déjà une amélioration.”

 Suivre
 Andrew ‏اندرو @_drewki
Anti-sodomy laws in Africa are a product of colonialism. The same Western countries that imported homophobia now paint Africa as homophobic. https://twitter.com/tililaaa/status/867355922372407297 …
23:06 - 24 May 2017
  95 95 Retweets   151 151 j'aime
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
Professeur à l’École d’études politiques de l’Université d’Ottawa, Stephen Brown insiste sur l’instrumentalisation de l’homophobie. La répression de l’homosexualité serait une façon de “clamer sa haine des autres civilisations” et en particulier de l’Europe, argument politique exploité de l’Afrique à la Russie, et ce jusqu’aux contrées du Moyen Orient. Le cas du Zimbabwe, “où l’on en fait une question de fierté nationaliste“, en témoigne. Imperturbable, son président l’a affirmé en janvier dernier : “En Afrique, nous sommes guidés par nos valeurs, ce qui appartient à l’Occident doit y rester et ne doit pas être appliquées chez nous”.

“Cette décision aura des implications pour la région”

Voir l'image sur Twitter
Voir l'image sur Twitter
 Suivre
 Dan Ming @DanMing
Taiwan top court rules in favour of gay marriage http://bit.ly/2rjOyoW 
12:04 - 25 May 2017
  1 Retweet   1 j'aime
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
A l’inverse, Taiwan promulgue aujourd’hui un mouvement d’ouverture. La légalisation constitutionnelle du mariage homosexuel apparaît comme la revendication d’un esprit d’indépendance, dédouanée de l’homophobie d’état de ses collègues asiatiques. “Stigmatisé par Pékin, Taïwan a une volonté de s’affirmer comme un État à part, unique, avec une société jeune, libre et ouverte dans un contexte démocratique très fort” détaille dans les pages de La Croix l’éditeur Mark Wu, militant des droits LGBTQ. Pékin, dont l’on retient surtout sa censure d’événements culturels gay friendly, ses fermetures de bars gays, et ses cliniques “désintoxiquant” les homosexuels à grands coups d’électrochocs…

Au creux de ce panorama peu reluisant, la marche de Taiwan a tout du pas en avant. Elle en appelle peut être à de plus grandes avancées, à en lire Mme Lu, militante de la Taiwan LGBT Hotline Association, qui espère déjà que “cette décision aura des implications pour la région” . Sous entendu, que le respect de “l’union libre” se propage à l’avenir sur les territoires japonais et coréens. Mais l’emblématique arc-en-ciel peut-il étendre ses rayons jusqu’aux mentalités les plus lointaines ?

http://www.lesinrocks.com/2017/05/25/actualite/monde/taiwan-legalise-le-mariage-homosexuel-mais-74-etats-repriment-encore-les-personnes-lgbtq-11948291/