Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de hugo,

Mariée à 11 ans à son violeur, cette Américaine témoigne de son calvaire,femmes,filles,societe,usa,

12 Août 2017, 02:53am

Publié par hugo

 Mariée à 11 ans à son violeur, cette Américaine témoigne de son calvaire
par Anais Moine le 11 août 2017
2 085 partages
 
Lorsqu’elle avait 10 ans, Sherry Johnson est tombée enceinte de son violeur. Pour ne pas avoir de problèmes avec les services sociaux, ses parents l’ont forcée à l'épouser, une pratique totalement légale dans certains Etats au pays de l'oncle Sam.
Bien que cela puisse paraître aberrant dans un pays qui se plait à se décrire comme un modèle de liberté et de justice, des milliers de mineurs sont encore aujourd’hui mariés de force aux Etats-Unis. En effet, 38 Etats américains autorisent ces unions sur 52 au total. Pire encore, 27 d’entre eux ne requerraient même pas d’âge minimum selon Le Tahirih Justice Center qui lutte contre les violences faites aux femmes. De ce fait, une jeune fille de moins de 15 ans serait mariée toutes les 7 secondes sur le sol américain d'après l’ONG Save the Children.
Ce fut notamment le cas de Sherry Johnson. Issue d’une famille conservatrice de l’Eglise Pentecôtiste, la jeune fille a été violée avant d’avoir 10 ans par un pasteur et un paroissien. Sherry tombe enceinte d’un de ses violeurs. Sa grossesse attire l’attention des services de protection de l’enfance. Ses parents se concertent alors avec les dirigeants de leur congrégation qui déclarent qu’il faut la marier à son violeur afin d’éviter tout enquête de police comme elle le déclare au New York Times.
Le certificat de naissance confirme qu’à tout juste 10 ans, Sherry a donné naissance à son premier enfant, fruit de son viol. A 11 ans, elle est mariée de force à son violeur de 9 ans son aîné, par ses parents, dans l’Etat de Floride où elle réside. Si un premier greffier s’était opposé à unir la jeune fille à cet homme de 20 ans, un second juge n’y verra rien à redire et célébrera le mariage comme n’importe quelle autre union. L’Eglise décide alors que Sherry doit être retirée du système scolaire pour se dévouer à l’éducation de ses enfants.
"C’était une vie horrible" confie aujourd'hui Sherry. N’allant plus à l’école, elle se consacre totalement à ses enfants alors même qu’elle en est encore une. Elle en aura d’ailleurs 9 de son violeur, qui l’abandonne périodiquement à son bon vouloir. Aujourd’hui séparée de lui, Sherry Johnson mène un combat acharné contre les mariages de mineurs aux Etats-Unis. Selon l’association Unchained at Last, 248 000 enfants auraient été mariés entre 2000 et 2010 au pays de l’American Dream.
C’est pourtant ce même pays qui en 2015 qualifiait dans un document d’Etat les mariages d’enfants dans les autres pays d’"abus allant à l’encontre des droits de l’Homme".
Faites ce que je dis, pas ce que je fais donc...
Voir aussi : Les violences faites aux femmes
 
  © Plan UK 2014/Yves Karew 2011/King Khalid Charitable Foundation 2013
A lire aussi : Aux États-Unis, un violeur peut demander la garde de l'enfant né de ce viol
Pour suivre l'actu, abonnez-vous à la newsletter buzz
par Anais Moine 2 085 partages

http://www.aufeminin.com/news-societe/temoignage-victime-mariage-force-s2341837.html

Commenter cet article