Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de hugo,

Soudan du Sud : une catastrophe humanitaire annoncée,femmes,viol,violences,

26 Mai 2017, 12:21pm

Publié par hugo

Soudan du Sud : une catastrophe humanitaire annoncée
Par Catherine Durand  Publié le 26/05/2017 à 13:00
femme soudan du sud 
Partager Épingler 
Tweeter

C’est le plus jeune Etat du monde. Ravagé par la guerre civile, 40 % de sa population risque la famine.
C’est une guerre oubliée de nos journaux télévisés. Pourtant, les chiffres de l’Onu donnent le vertige : au Soudan du Sud, près de 5,5 millions de personnes, soit 40 % de la population, seront confrontées à une grave insécurité alimentaire d’ici le mois de juillet. Une catastrophe humanitaire annoncée.

Après avoir été une province du Soudan, ravagé par une guerre civile entre le Nord – arabo-musulman – et le Sud – animiste et chrétien – l’accord de paix signé en 2005, puis l’indépendance proclamée en 2011 feront du Soudan du Sud l’Etat le plus jeune du monde.

« Nous avons connu huit années de calme, de 2005 à 2013, explique Stéphane Doyon, responsable de programmes à Médecins sans frontières (MSF). Les réfugiés sont revenus repeupler le pays, l’économie s’est améliorée grâce au pétrole, la dette a été effacée… Une période transitoire avant que les rivalités politiques entre le président Salva Kiir, de l’ethnie dinka, et son Premier ministre, Riek Machar, de l’ethnie nuer, ne plongent le pays dans la guerre civile. »

Le bilan est désastreux : des exactions atroces, des viols, des milliers de morts, 1,6 million de réfugiés dans les pays voisins et plus de 3 millions de déplacés. Un gâchis révoltant lorsque l’on sait que les Etats-Unis ont injecté plus de 11 milliards de dollars depuis 2005, et que le Soudan du Sud extrayait plus de 300 000 barils de pétrole brut par jour. Les revenus de l’or noir, censés aider à la construction d’infrastructures, ont été détournés par des hommes de pouvoir corrompus.


« Aujourd’hui, une personne sur quatre a fui sa maison, précise Stéphane Doyon. Cette population tout le temps en mouvement survit dans des abris de fortune, sans eau potable, elle souffre de choléra, et de malnutrition. » Selon les estimations de l’Unicef, plus d’un million d’enfants sont atteints de malnutrition aiguë. « Et nombre d’entre eux mourront si nous ne parvenons pas jusqu’à eux pour leur venir en aide de manière urgente », a déclaré Jeremy Hopkins, son représentant au Soudan du Sud.

Une mission périlleuse, des convois humanitaires et des entrepôts ont été attaqués ou pillés par les forces gouvernementales, quand ce ne sont pas les forces rebelles. Six employés locaux de l’ONG Credo ont été assassinés le 25 mars dernier, portant à soixante-dix-neuf le nombre d’humanitaires tués depuis décembre 2013. A Aweil, dans le nord du pays, la maternité de l’hôpital, gérée par MSF, ne désemplit pas, avec 400 accouchements par mois. « Ici, le staff est à 90 % national, et de différentes ethnies, dit Julie Bayle, sagefemme en mission. Il y a une bonne entente.

Lire aussi
femmes nomades en iran
Iran : les nomades, ces oubliées
femmes dans la jungle en Birmanie
Birmanie : dans la jungle avec les rebelles palaungs
Notre région est épargnée, mais je vois beaucoup plus de femmes victimes de viols et de violences sexuelles qu’auparavant. Les échos de la guerre nous parviennent de loin. » Pour combien de temps encore ?

http://www.marieclaire.fr/soudan-du-sud-une-catastrophe-humanitaire-annoncee,1135899.asp

Commenter cet article