Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de hugo,

Qui sont ces nouveaux pères, les papas solos ?famille,papa,pere,solitude,

14 Mai 2017, 21:23pm

Publié par hugo

Qui sont ces nouveaux pères, les papas solos ?
Par Désirée de Lamarzelle  Publié le 06/04/2017 à 17:08
papa père solo monoparentale 
139 partagesPartager Épingler 
Ils sont de plus en plus nombreux à élever seul leurs enfants… Mais ces papas solos se sentent parfois "oubliés" par la société. Un décalage entre leur situation et le regard porté sur eux que Victoire Mabille a décrypté en suivant le quotidien de trois pères dans un documentaire diffusé Mardi 11 avril à 20h45 sur Téva. Interview.
Demande à ta mère !
Quand on pense famille monoparentale, on imagine rarement un homme en train de faire une tresse à sa fille le jour de la rentrée des classes, ou de prendre ses mercredis pour emmener ses enfants au cours de poney.

Pourtant ces hommes qui se retrouvent avec la garde intégrale représentent désormais 15 % de ces familles. Tiraillés entre autorité et tendresse, ces nouveaux pères racontent leur quotidien où ils ont du apprendre à savoir tout gérer. Co-réalisatrice avec Olivier Ponthus du documentaire "Papas solos , le nouveaux héros ?", Victoire Mabille a bien voulu répondre à nos questions.

Désirée de Lamarzelle : Qui sont ces pères solos et comment sont ils perçus par la société ?
 
Victoire Mabille* : Les papas solos sont environ 240 000 en France **. Minoritaires par rapport au mamans solos, ils se sont décrits, lors des témoignages que j'ai recueilli pendant 6 mois, comme ayant un profil "atypique" "étonnant", ou encore "handicapé".

 

Ils se sentent oubliés

C'est d'ailleurs la raison principale qui a poussé les trois papas à participer à ce documentaire : faire entendre leur voix trop peu souvent entendue. 
Dans une société masculine ils ne bénéficient pas toujours de la bienveillance de leur employeur sur les horaires aménagées, les vacances, les rendez-vous chez le médecin... 
 
Les trois papas que nous avons suivis ont fait un gros effort d'adaptation. Si Eddy a eu la chance de pouvoir refaire sa vie très vite, Hoedic a monté sa société de chauffeur privé pour aménager ses horaires afin de s'occuper de ses enfants. Mais il a fini par demander à sa mère qu'elle vienne vivre avec lui et ses enfants pour l'épauler.
 
Pour Franck, c'est un peu différent. La mort extrêmement rapide de sa femme, a généré un véritable élan de solidarité autour de lui : voisins, collègues de bureaux, belle-famille, ... Si bien qu'il a pu s'arranger avec sa direction pour réduire ses horaires la semaine et prendre ses mercredis.

 

papa solo documentaire Téva DR

Capture d'écran documentaire "Papas solos , le nouveaux héros ?"

 


Quelle sont le principales difficultés qu'ils rencontrent pour élever des enfants seuls ?

 
Les difficultés des papas solos se manifestent surtout dans les tâches quotidiennes. Avec la découverte des petits tracas du quotidien : devoirs, préparation des repas, des tenues pour les petites filles, ...

Nous avons assisté à des moments assez touchants où l'un se retrouve complètement désarmé devant l'imposant placard à jupes et subit un petit commentaire taquin de sa fille " ça va pas du tout ensemble papa"... Ou encore, quand il se rend compte au moment de la vérification des devoirs, qu'ils ne sont pas faits...


Comment réagir ? Quel ton adopter? A mi-chemin entre écoute, et autorité. Autant de questions que ces pères se posent. En "off" ils nous confiaient parfois leur angoisse de faire des erreurs.

 

 

 

Dans votre reportage on découvre l'importance de la grand-mère également ?
 
Oui, notamment pour Jeanne et Louison devenus orphelins. Ils ont totalement conscience de la difficulté de la situation de leur père et tiennent à le préserver, pour qu'il puisse continuer à être leur "roc" au quotidien.
Dany, leur grand-mère, se tient à l'écoute de ses petits enfants, mais elle met un point d'honneur à pas prendre la place de leur mère. Si cette épreuve les a fait murir très vite, ils restent des enfants. Il est évident qu'ils ont besoin d'une présence féminine. Surtout pour Jeanne, pour pouvoir faire des activités de petite fille comme des ateliers pâtissiers, jouer à la poupée... Elle se tourne plus facilement vers sa grand-mère pour ne pas ennuyer son père avec "des trucs de fille".

D'autant que c'est la mère de sa mère. Donc je pense qu'il y a un vrai transfert physique et psychologique.

 


L'un des pères explique qu'il ne peut pas avoir les mêmes perspectives de carrière car il est moins disponible, un problème récurrent chez les femmes.

 
Oui, ils ont en fait les mêmes soucis que les mamans solos. Ils disent partager le même combat ! Un mot révélateur. On est toujours dans la thématique du papa guerrier, mais les perspectives et les difficultés sont exactement les mêmes que pour les femmes.

Être à la tête d'une famille monoparentale, ce n'est pas une histoire de sexe.  

Avoir des enfants à charge au quotidien, et ne pas pouvoir s'appuyer sur une moitié est un frein à la carrière professionnelle , c'est évident. 

Et quand Hoedic dit qu'il aimerait être perçu non pas seulement comme un père mais comme un homme c'est la preuve qu'être parent solo est un souvent obstacle à une nouvelle histoire d’amour. Chez les hommes, on constate les mêmes angoisses et les mêmes problématiques que chez les femmes divorcées ou séparées.

En 2017, papa, maman, ça ne veut plus rien dire. Maman peut être aussi bien "mécano" que papa "puériculteur".


 

Documentaire "Papas solos, les nouveaux héros ?" présenté par Marielle Fournier, diffusé Mardi 11 avril à 20h45 sur Téva


* Réalisatrice du documentaire "Papas solos , le nouveaux héros ?" avec Olivier Ponthus

** Etude de la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) parue il y a environ trois ans

http://www.marieclaire.fr/famille-monoparental-pere-papa-solo,848960.asp

Commenter cet article