Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de hugo,

Cannes 2017 : "Les Filles d'Avril", portrait d'une très jeune mère combattante,femmes,mere,

26 Mai 2017, 15:23pm

Publié par hugo

Cannes 2017 : "Les Filles d'Avril", portrait d'une très jeune mère combattante
NOUS L'AVONS VU - Présenté dans la sélection Un Certain Regard au Festival de Cannes, le film du Mexicain Michel Franco sortira le 26 juillet en France.

Ana Valeria Becerril incarne la jeune et déterminée Valeria dans "Les Filles d'Avril"
Ana Valeria Becerril incarne la jeune et déterminée Valeria dans "Les Filles d'Avril"
Crédit : Lucia Films
Ceciledeseze75 
Cécile De Sèze 
Journaliste RTL
Partager l'article
PUBLIÉ LE 26/05/2017 À 07:05
Un film à la fois dérangeant et important. Les Filles d'Avril aborde un sujet peu traité au cinéma : la maternité adolescente. Le réalisateur Michel Franco l'a présenté en compétition Un Certain Regard lors du 70e Festival de Cannes, jeudi 25 mai.

Il y raconte l'histoire de Valeria, 17 ans, amoureuse et déjà maman. Elle vit avec sa grande sœur Clara au Mexique, toutes deux nées de pères différents. Valeria n'a rien à voir avec son aînée. Elle transpire la liberté et est à l'aise dans sa peau et son corps. 

À lire aussi
Paulina García, touchante Teresa dans "La Fiancée du désert"
FESTIVAL DE CANNES
Cannes 2017 : "La Fiancée du désert", quand une femme prend sa liberté
Elle n'essaye pas de taire ses gémissements de plaisir quand elle couche avec son Mateo, sort de sa chambre complètement nue sans gêne, et a surtout caché sa grossesse de 7 mois à sa mère qui n'habite pas avec ses filles. Un tempérament trempé pour une silhouette qui parait pourtant fragile. 


"Les Filles d'avril (Las hijas de Abril)", le teaser
La vie semble douce et sans trop d'encombre, jusqu'à l'arrivée de sa mère. Une présence qui va chambouler le cours de son histoire et va la pousser à montrer sa détermination sans faille. Valeria n'a que 17 ans, mais quand sa propre génitrice décide de faire adopter sa fille Karen sans la consulter, elle réagit comme une mère. Fait hurler ses entrailles de douleur avant de sombrer dans une déprime. 

Un personnage à la détermination spectaculaire

Le film ne tourne pas uniquement autour de ce personnage. Celui d'Avril, sa "mama" - interprétée par l'Espagnole Emma Suárez - qui tente de prendre la place de Valeria au point de franchir l'infranchissable, prend, justement, beaucoup de place. C'est ce personnage - que vous allez détester - qui va déclencher cette détermination spectaculaire. 

Valeria se bat, sans aide, sans Mateo, sans sa sœur. La jeune maman, incarnée par l'actrice prometteuse Ana Valeria Becerril, va prendre le bus seule jusqu'à Mexico pour retrouver sa mère. Elle va avoir de mauvaises surprises que nous ne dévoileront pas pour ne pas vous gâcher le plaisir. Des surprises qui vont lui donner l'occasion de réagir à son malheur et d'y remédier coûte que coûte. Pour finalement retrouver sa Karen et son sourire. À découvrir des le 26 juillet prochain dans les salles françaises.

RTL Girls et Bumble s’associent pour vous faire vivre le Festival de Cannes. Pour rencontrer votre âme-sœur sur la Croisette ou ailleurs, téléchargez dès maintenant l’appli de rencontres qui donne le pouvoir aux femmes. 

LA RÉDACTION VOUS RECOMMANDE
Cannes 2017 : "J'ai aimé la promesse des 'Proies'", confie Sofia Coppola
Cannes 2017 : "Jeune femme", un film qui "montre le besoin de s'inventer"
Festival de Cannes 2017 : "Les Proies", l'ode à la sororité de Sofia Coppola
Festival de Cannes 2017 : la mamie, surprise féministe de "Nos années folles"
Festival de CannesCinéma
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS

http://www.rtl.fr/girls/style/cannes-2017-les-filles-d-avril-portrait-d-une-tres-jeune-mere-combattante-7788706876

Commenter cet article