Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de hugo,

La synchronisation des règles, ou la fin d'un mythe,femmes,sante,

18 Avril 2017, 18:33pm

Publié par hugo

La synchronisation des règles, ou la fin d'un mythe
Des chercheurs britanniques ont analysé les cycles menstruels de centaines de paires de femmes. Leur conclusion : la synchronisation du cycle menstruel des femmes n'existe pas.

La synchronisation des règles quand on est colocc (ou soeurs, amies et collègues) ? Cela n'existe pas !
La synchronisation des règles quand on est colocc (ou soeurs, amies et collègues) ? Cela n'existe pas !
Crédit : NBC
ArièleBonte 
Arièle Bonte 
Partager l'article
PUBLIÉ LE 18/04/2017 À 14:01
Ah les règles, ce vaste phénomène du corps féminin qui en intrigue plus d'un et derrière lequel se cachent tout un tas de croyances. Si certaines sont aujourd'hui réfutées, d'autres ont la vie dure. C'est le cas de la synchronisation des règles : à savoir la faculté (involontaire) qu'auraient certaines femmes (membres d'une même famille, amies, collègues, colocataires) à avoir leur cycle menstruel en même temps. En cause : leur proximité géographique.

Mais cette idée reçue vient d'être remise en question par une équipe de chercheurs britanniques de l'université de Oxford. Ces derniers ont étudié trois cycles menstruels consécutifs de 360 paires de femmes vivant dans la même zone géographique (et ne prenant pas la pilule). Les résultats ont montré qu'une minorité de duos avaient des cycles plus ou moins concordants. En d'autres termes : la vaste majorité des femmes étudiées n'ont pas de menstruations synchronisées. 


Une (vieille) histoire de phéromones ?

Cette étude, réalisée grâce à l'application Clue, qui permet aux femmes de suivre leurs règles, remet en cause une autre étude réalisée en 1971 par la psychologue Martha McClintock, relève un article du Guardian. Cette dernière avait suivi 135 étudiantes à l'université et partageant le même dortoir. La psychologue de Harvard avait alors trouvé une concordance de dates pour les cycles menstruels de ces jeunes femmes. 

À lire aussi
L'actrice de "Girls", Lena Dunham
INTIMITÉ
Endométriose : peut-on définitivement en guérir comme Lena Dunham ?
Cette synchronisation s'expliquerait par des phéromones produits par les femmes. Ces derniers permettraient aux individus féminins d'ovuler en même temps et de ne pas être monopolisé par un seul mâle dominant.

Depuis cette recherche, plusieurs autres études ont été menées sur des animaux (comme les rats, les babouins ou les chimpanzés), peut-on à également lire dans l'article du journal britannique. Mais elles ont, tout comme l'étude de Martha McClintock, étaient critiquées pour leur méthode. 

La destruction d'un mythe

Pour détruire ce mythe autour des règles, les scientifiques britanniques ont pu utiliser les données de l'application Clue. Ils ont sélectionné des "couples" de femmes (360 au total, vivant dans la même zone géographique, parfois sous le même toit) pendant 3 cycles consécutifs.

273 paires de femmes ont révélé avoir des cycles complètement différents ont révélé les résultats recueillis par les chercheurs. Et seulement 79 duos ont pu témoigner de similarité dans les dates de début et de fin de leurs règles, peut-on lire dans le contre-rendu de l'étude.

Pour les sujets vivant sous le même toit, "nous avons trouvé que cela n'augmentait pas la synchronisation", écrivent les chercheurs. Alors, convaincues ?  

LA RÉDACTION VOUS RECOMMANDE
L'aménorrhée, l'absence de règles qui ne prévient pas
Un chocolat contre les règles douloureuses ?
Le sexe pendant les règles : ce qu'en pensent les mecs
Fashion Week de Londres : un mannequin raconte la vérité vraie sur les règles
RèglesIntimitéSanté
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS

http://www.rtl.fr/girls/intime/la-synchronisation-des-regles-la-fin-d-un-mythe-7788103664

Commenter cet article