Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de hugo,

Comment (bien) toucher une vulve ?,couples,amours,

17 Avril 2017, 19:04pm

Publié par hugo

Comment (bien) toucher une vulve ?
17 AVRIL 2017 PAR ANOUK PERRY 27 COMMENTAIRES
Toucher une shneck, ça s'apprend. Voici le guide ultime pour faire jouir votre partenaire avec vos doigts et avec sa vulve !

Comment (bien) toucher une vulve ?
2.9k
PARTAGES
FacebookPinterestTwitter
— Initialement publié le 16 avril 2017

La première fois que je me suis retrouvée à masturber une vulve, genre pas la mienne, je me suis dit que c’était chaud, mou et que je ne savais pas trop comment faire avec.

Il faut dire que si j’avais lu moult récits expliquant point par point comment tâter le pénis, la zezette restait toujours sur la touche.

D’ailleurs, si on oublie le porno où les entre-jambes sont majoritairement rasées, lisses et avec rien qui dépasse, et bien j’ai cette fâcheuse impression qu’on ne représente quasi jamais cette partie du corps. Heureusement, la fantastique Cy a depuis décidé de prendre les choses en main en dessinant la BD Le vrai sexe de la vraie vie !

À lire aussi : SCOOP : Ta vulve est normale

Voilà comment je me suis retrouvée adulte et consentante, sans avoir vraiment idée ni de diversité de forme et de couleur que peut prendre la shneck, ni de comment ça se tripote.

Bonne nouvelle pour approximativement la moitié de l’humanité (les gens qui ont des vulves, quoi) et leur partenaire : ça s’apprend. Et comme mes valeurs impliquent l’amour et le partage, voici comment toucher une vulve, avec ses doigts, pour procurer BEAUCOUP de plaisir.

C’est parti pour la plus jouissive des leçons de votre vie !

À lire aussi : Je me suis masturbée pour la première fois à 25 ans

J’aimerais bien vous donner une recette toute prête pour faire jouir et vous dire qu’il faut faire des ronds pendant 22 secondes avant d’enfoncer son doigt de deux centimètres dans le vagin en invoquant le dieu de la moule… Mais l’une des spécificités du corps humain, c’est que chacun•e réagit différemment.
Il y a cependant de bons basiques à connaître et à explorer avec ses partenaires, et c’est ces bons basiques que je vais vous partager aujourd’hui.

Anatomie de la vulve pour réussir à doigter très très bien

Il est important de connaître l’anatomie avant d’y aller franco. Alors oui, on peut se dire que sur un malentendu, ça peut marcher, mais en tant que porteuse de vulve, je me dois de vous dire que quand c’est bof, il n’y a aucun malentendu sur ça.

À lire aussi : J’ai la vulve asymétrique

Donc la vulve, ça ressemble grosso modo à ça de l’extérieur :

 

Cette illustration a été faite par Léa Castor à l’occasion de l’article Comment expliquer aux enfants à quoi ressemblent leurs parties génitales ?

Il y a d’abord des grandes lèvres, puis des petites lèvres. En haut se trouve le clitoris. Le clitoris ressemble à un petit bouton. En dessous se trouve un tout petit trou, l’urètre (c’est par là qu’on fait pipi)… Et encore en dessous vous pouvez voir le vagin, un trou que l’on peut pénétrer.

Au début ça peut surprendre mais le vagin est VRAIMENT bas, du genre littéralement en dessous du tronc du corps.

À lire aussi : Ma vulve et moi, une relation pas toujours simple

Autre information sur le vagin : ce n’est pas un tube dans lequel vous entendrez un écho si vous criez. Il mesure en moyenne entre 8 et 12 centimètre de profondeur au repos et ses parois sont naturellement resserrées. Ne vous inquiétez pas, si tout se passe bien et que vous ne souffrez pas de vaginisme, il pourra s’élargir et s’allonger grâce à la stimulation de cette zone.

Maintenant que vous savez tout ça, passons aux choses sérieuses… Comment tripoter une shneck pour remplir de bonheur votre prochaine ou votre prochain ?

Je vais continuer en genrant au féminin les personnes qui ont des vulves pour plus de lisibilité mais on peut tout à fait avoir une vulve et se genrer autrement.
Approchez la vulve doucement, mais sûrement

De part sa position anatomique (entre les cuisses) et le fait que cette zone reste pour certaines presque inconnue, exposer une vulve peut être un peu (voir carrément) terrifiant.

Alors, surtout si votre partenaire est récente et qu’elle ne vous l’a pas demandé spécifiquement, n’y allez pas BAM DIRECT le doigt dans la shneck à angle droit en pilonnant.


Quand un•e partenaire me fait le coup

Voyez-vous, tout le corps peut être sensible. Alors embrassez cette personne, son cou, sa poitrine, son ventre, sa chute de rein. Prenez du temps, caressez l’ensemble du corps, les cuisses, les fesses, le dos.

Bref, ne voyez pas le cul comme une course de vitesse vers le vagin, surtout que je vais peut-être en décevoir certain•es, mais ce n’est pas forcément la zone la plus sensible…. Déso.

À lire aussi : Comment toucher un pénis ?

Alors quand vient le moment ? Beaucoup ont tendance à entrouvrir leurs cuisses quand elles ont envie qu’on leur approche la vulve. Et si vous sentez votre partenaire incertaine ou réfractaire, demandez-lui directement :

« Je peux te toucher ? »

Ah, et, petit conseil avant le grand plongeon : faites attention à vos ongles (ça coupe) et aussi la propreté de vos doigts.

Personne n’aime les mycoses. Non, personne.

Découvrez la vulve de votre prochaine grâce à la lubrification

Une bonne manière de découvrir une vulve et sa composition sans que cela parte en séance de gynécologie avec lampe frontale et prise de notes est de chercher à lubrifier l’autre.

Concrètement, un vagin est censé se lubrifier tout seul. Mais quand on commence à toucher une chatte, elle n’est pas toujours mouillée, ou en tout cas pas suffisamment pour que ce soit très agréable.

Surtout si vous avez un peu bu de l’alcool, rapport au fait que la boisson a le pouvoir magique de transformer la moule en Désert du Sahara. Le saviez-tu ? Personne (ou presque) n’aime se frotter à du sable, personne (ou presque) ne rêve d’un peeling de la chatte et tout le monde (ou presque) aime quand ça glisse.

Alors faites en sorte que ça glisse comme comme un sashimi dans la bouche.

Une technique est alors de mettre du lubrifiant ou encore votre salive dans vos mains avant de faire des caresses avec l’ensemble de vos doigts, la tranche ou la paume de votre main sur l’ensemble du sexe.

Ce petit move en apparence innocent est en fait très futé. Il  permet d’une part de lubrifier, et d’une autre de découvrir par ce massage où se trouve chez votre partenaire les lèvres, le clitoris et l’entrée du vagin… Et cela peut donner également une première impression des zones les plus sensibles.

À lire aussi : 16 mensonges sur le sexe qu’il faut arrêter d’enseigner aux garçons

Ne foncez pas directement dans le vagin pour toucher une chatte avec plaisir

Répétez après moi : le-plaisir-ne-réside-pas-que-dans-la-pénétration. Je dirais même que certaines femmes préfèrent vraiment la stimulation de la partie externe de leur vulve à la pénétration.

N’oubliez pas de varier les manières de faire afin de découvrir ce que votre partenaire préfère. Vous pouvez y aller avec le bout d’un doigt, plusieurs doigts collés, avec la paume ou encore avec la tranche de votre main.

Et là, c’est le moment « tous les goûts et les couleurs sont dans la nature ». Comprenez que certaines personnes préfèreront :

Sentir leur sexe uniquement se faire frôler (pour languir)
… Ou au contraire des caresses plus appuyées (car sinon elles ne ressentent rien)
Que l’on fasse des petits cercles autour ou directement sur le clitoris (attention, la zone est trop sensible pour certaines et cela devient douloureux qu’on la leur touche directement)
Qu’on leur tapote les différentes zones de la vulve (lèvres comprises)
Qu’on les frotte 
Qu’on appuie avec plus ou moins d’intensité sur différents points précis 
La technique du palpé-roulé des lèvres de la vulve : en clair, vous les pétrissez avec délicatesse
Oh et puis certaines aiment bien être (plus ou moins légèrement) pincées
N’oubliez pas certaines zones comme l’entrée du vagin, voir l’anus plus bas qui peuvent être également très sensibles aux caresses.

En fait, voyez la vulve comme un ensemble. C’est bien de savoir où se situent le clitoris et le vagin, mais n’oubliez pas le reste pour autant.

Imaginez, ce n’est pas parce que le Power Rangers rouge est le meilleur qu’un épisode JUSTE avec lui et sans les autre serait bien. C’est l’équipe entière que l’on veut… Avec simplement un peu plus de zoom sur des personnages en particulier !

 

Il existe d’ailleurs des techniques pour toucher un maximum de zones en une fois. Par exemple, faire une caresse qui fait un mouvement de zigzag ou encore « écrire » l’alphabet du bout de vos doigts sur les organes génitaux… Et dès que vous sentez qu’une lettre provoque plus de plaisir qu’une autre, et bien vous la répétez !

Testez des choses et surtout écoutez les réactions provoquées. Si ça marche, vous continuez. Si ça marchait mais que ça semble s’épuiser, tentez autre chose… Et si ça ne marche pas, passez à autre chose !

En fait, n’hésitez pas à communiquer pour demander si elle préfère comme ceci ou comme cela.

À lire aussi : La sexualité positive, c’est l’avenir : voici comment vous y mettre !

Et si je veux doigter le vagin, je m’y prends comment ?

Voilà, vous avez touché de la zézette. Mais le vagin dans tout ça ? Parce que lui aussi peut donner du plaisir en veux-tu en voilà.

L’intérêt d’utiliser ses doigts pour une pénétration permet de ne pas se limiter à une simple pénétration telle celles que vous pourriez faire avec une teub. Vos knackies sont généralement plus petits, mais ils sont également plus souple et plus précis…

Un sacré avantage pour explorer d’autres manières d’amener au plaisir. Par exemple, en utilisant les techniques suivantes :

Toucher ou tapoter une paroi plus qu’une autre
Faire des va-et-vient haut/bas en touchant particulièrement une paroi (généralement celle vers le ventre)
Chercher à ajouter petit à petit de plus en plus de doigts
La technique du « balancé », qui consiste à retourner sa main une fois un ou plusieurs doigts à l’intérieur
La technique du crochet, qui consiste à pénétrer un ou deux phalanges d’un ou plusieurs doigts dans le vagin, paume vers nous, et de faire le signe du viens-là


Comme Britney.

Comme pour tout le reste, c’est à vous de découvrir si la personne en face de vous aime un rythme plutôt rapide ou plutôt lent, si elle aime que le rythme soit régulier, ou plutôt varié. Tout le monde est différent.

Je parlais plus haut de voir la vulve comme un ensemble. Ici c’est pareil, le vagin est une partie de l’appareil génital.

D’ailleurs le cocktail pénétration + stimulation du clitoris équivaut à une invitation au septième ciel pour beaucoup de gens, genre moi. Une méthode pratique consiste alors à utiliser le pouce pour toucher le haricot, et l’index pour rentrer dans l’trou.

Devenir le meilleur doigteur (et de vous battre sans répit)

Maintenant que vous avez toutes ces information, à vous de jouer et de surtout vous amuser ! Le sexe ne doit pas être une performance, ou une prise de tête. C’est seulement un moment de partage, de rire, de sentiments…

N’oubliez à ce titre pas que les corps n’étant pas des machines, il faut parfois VRAIMENT prendre son temps, répéter, réessayer… Et n’oubliez pas non plus que ce n’est pas grave non plus si vous n’arrivez pas à faire jouir votre partenaire : ne pas avoir d’orgasme ne signifie pas de ne pas prendre de plaisir !

Enfin, je vous ai parlé ici des doigts, mais n’oublions pas que l’on peut se faire du bien avec d’autres choses genre une bouche (avec un cunnilingus) ou encore un sextoy… Ne vous inquiétez pas, je reviens bientôt pour vous parler de tout ça.

À très vite les ami•es !

 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !

http://www.madmoizelle.com/toucher-sexe-feminin-758763

Commenter cet article