Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de hugo,

4 dessins féministes qui dénoncent les préjugés sur notre manière de s’habiller,femmes,sexisme

24 Avril 2017, 18:59pm

Publié par hugo

4 dessins féministes qui dénoncent les préjugés sur notre manière de s’habiller

par Margaux
il y a environ 7 mois
8.1k vues

Partager
Épingler

4.6 (92%) 5 votes
L’habit ne fait pas le moine !

Qu’on s’habille BCG et nous voilà cataloguées comme frigides, qu’on aie le malheur de dévoiler notre poitrine avec un joli décolleté ou nos jambes avec une mini-jupe et nous voilà reléguées au rang de traînées. Brillamment dessinés par l’illustratrice de mode Daisy Bernard, ces 4 jolis dessins dénoncent le sexisme latent qui s’empare de nos vêtements. On ne peut pas plaire à tout le monde tout le temps !

1/ L’apparence

Qu’on s’habille trop féminine et nous voilà classique, vulgaire, ou trop sophistiquée. À l’inverse, si on s’habille en garçon manqué, on a tout de suite l’air plus intelligente, mais trop intimidante, négligée et peu attirante. Il faudrait savoir ce qu’on veut !

5-dessins-feministes-qui-denoncent-les-prejuges-sur-notre-maniere-de-shabiller-9

2/ Les vêtements

Il est incroyable de voir comme l’agencement d’un même bout de tissu peut changer la vision des choses…

5-dessins-feministes-qui-denoncent-les-prejuges-sur-notre-maniere-de-shabiller-8

3/ Les relations

Qu’on soit trop douce et on nous demande pourquoi on se laisse marcher sur les pieds, mais si on a le malheur d’élever la voix, on passe pour une psychorigide ! Un tiraillement incessant.

5-dessins-feministes-qui-denoncent-les-prejuges-sur-notre-maniere-de-shabiller-5

4/ Au boulot

Qu’on ait le malheur d’agir avec poigne au boulot et nous voilà trop masculine, mais quand on fait le choix d’être mère de famille on passe pour vieux jeu… C’est à n’y plus rien comprendre !

5-dessins-feministes-qui-denoncent-les-prejuges-sur-notre-maniere-de-shabiller-6

Source

http://100feminin.fr/4-dessins-feministes-denoncent-prejuges-maniere-de-shabiller/

Commenter cet article