Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de hugo,

Les pensions d’invalidité dégèlent à peine,handicap,aah,

1 Avril 2016, 02:54am

Publié par hugo

Accueil » Emploi » Ressources » Les pensions d’invalidité dégèlent à peine
Les pensions d’invalidité dégèlent à peine
Les pensions d'invalidité n'augmenteront que de 0,1% en 2016 après avoir été gelées en 2015.
Les pensions d’invalidité dégèlent à peine
Publié le 25 mars 2016

inShare
Le 1er avril, les pensions d’invalidité augmenteront de 0,1 %. Un tout petit coup de pouce après une année 2015 gelée, pour cause d’économies.


Même punition pour les pensionnés d’invalidité que pour les allocataires de l’AAH. Le montant de leurs pensions n’augmentera que de 0,1 %, le 1er avril 2016. Tout comme celui de l’allocation adulte handicapé. Depuis l’adoption des lois de finances et de financement de la Sécurité sociale pour 2016, ces prestations sont revalorisées sur la base d’un coefficient égal à l’évolution moyenne annuelle des prix sur les douze derniers mois. Or, en 2015, l’inflation a été nulle.


Les pensions d’invalidité n’ont augmenté que de 0,7 % en trois ans
La purge commence à être sévère. L’an passé, en effet, le gouvernement avait décidé de geler les pensions d’invalidité, par souci d’économies, quand l’AAH augmentait de 0,9 %. Et en 2014, le coup de pouce s’était limité à 0,6 %, contre 1,3% pour l’AAH. Les pensionnés sont pourtant loin d’être des privilégiés. Le montant moyen versé par la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés à ses quelque 400 000 invalides de catégorie 2, c’est-à-dire ceux ne pouvant plus exercer d’activité professionnelle, avoisine 730 €.


Le 1er avril 2016, cette revalorisation de 0,1 % s’appliquera aussi à l’allocation supplémentaire d’invalidité, à la majoration pour aide constante d’une tierce personne, aux rentes d’incapacité permanente, à la prestation complémentaire pour recours à tierce personne et au capital décès. Franck Seuret

http://www.faire-face.fr/2016/03/25/pensions-invalidite-degelent-a-peine/

Commenter cet article